• Introduction

    V/ Dieu, viens à mon aide,
    R/ Seigneur, à notre secours.

    Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
    au Dieu qui est, qui était et qui vient,
    pour les siècles des siècles.
    Amen. (Alléluia.)

    Hymne : Vienne la nuit de Dieu

    P. Griolet — Levain

    R/ Vienne la nuit de Dieu,
    Vienne la nuit des hommes,
    Vienne toute la paix,
    Ô nuit de Jésus Christ !
    (Alléluia ! Amen !)

    Toi que j'ai cherché, Seigneur,
    En ce jour,
    Toi que j'ai reçu,
    Donne-moi le repos de ce jour !

    Toi que j'ai chanté, Seigneur,
    En ce jour,
    Toi que j'ai prié,
    Donne-moi le repos de ce jour !

    Toi que j'ai nié, Seigneur,
    En ce jour,
    Toi que j'ai aimé,
    Donne-moi le repos de ce jour !

    R/ Vienne la nuit de Dieu,
    Vienne la nuit des hommes,
    Vienne toute la paix,
    Ô nuit de Jésus Christ !
    (Alléluia ! Amen !)

    Antienne

    Alléluia, alléluia, alléluia !

    Psaume : 142

    1 Seigneur, entends ma prière ; +
    dans ta justice écoute mes appels, *
    dans ta fidélité réponds-moi.
    2 N’entre pas en jugement avec ton serviteur :
    aucun vivant n’est juste devant toi.

    3 L’ennemi cherche ma perte,
    il foule au sol ma vie ;
    il me fait habiter les ténèbres
    avec les morts de jadis.
    4 Le souffle en moi s’épuise,
    mon cœur au fond de moi s’épouvante.

    5 Je me souviens des jours d’autrefois,
    je me redis toutes tes actions, *
    sur l’œuvre de tes mains je médite.
    6 Je tends les mains vers toi,
    me voici devant toi comme une terre assoiffée.

    7 Vite, réponds-moi, Seigneur :
    je suis à bout de souffle !
    Ne me cache pas ton visage :
    je serais de ceux qui tombent dans la fosse.

    8 Fais que j’entende au matin ton amour,
    car je compte sur toi.
    Montre-moi le chemin que je dois prendre :
    vers toi, j’élève mon âme !

    9 Délivre-moi de mes ennemis, Seigneur :
    j’ai un abri auprès de toi.
    10 Apprends-moi à faire ta volonté,
    car tu es mon Dieu.
    Ton souffle est bienfaisant :
    qu’il me guide en un pays de plaines.

    11 Pour l’honneur de ton nom,
    Seigneur, fais-moi vivre ;
    à cause de ta justice, tire-moi de la détresse.
    [12]

    Parole de Dieu : 1 P 5, 8-9a

    Soyez sobres, soyez vigilants : votre adversaire, le démon, comme un lion qui rugit, va et vient, à la recherche de sa proie. Résistez-lui avec la force de la foi.

    Répons

    R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.
    * Alléluia, alléluia.
    V/ Écoute et viens me délivrer. *
    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

    Antienne de Syméon

    Sauve-nous, Seigneur, quand nous veillons ; garde-nous quand nous dormons ; nous veillerons avec le Christ et nous reposerons en paix. Alléluia.

    Cantique de Syméon (Lc 2)

    29 Maintenant, ô Maître souverain, +
    tu peux laisser ton serviteur s'en aller
    en paix, selon ta parole.

    30 Car mes yeux ont vu le salut
    31 que tu préparais à la face des peuples :

    32 lumière qui se révèle aux nations
    et donne gloire à ton peuple Israël.

    Oraison

    Dieu qui es fidèle et juste, réponds à ton Église en prière, comme tu as répondu à Jésus, ton serviteur. Quand le souffle en elle s’épuise, fais-la vivre du souffle de ton Esprit : qu’elle médite sur l’œuvre de tes mains, pour avancer, libre et confiante, vers le matin de sa Pâque.

    Bénédiction

    Que le Seigneur tourne vers nous son visage et nous apporte la paix. Amen.

    Hymne : Reine du ciel, réjouis-toi, alléluia

    Reine du ciel, réjouis-toi, alléluia,
    car le Seigneur que tu as porté, alléluia,
    est ressuscité comme il l'avait dit, alléluia,
    Reine du ciel, prie Dieu pour nous, alléluia.

  • Introduction

    V/ Dieu, viens à mon aide,
    R/ Seigneur, à notre secours.

    Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
    au Dieu qui est, qui était et qui vient,
    pour les siècles des siècles.
    Amen. (Alléluia.)

    Hymne : Il s'est levé d'entre les morts

    CFC — CNPL

    Il s'est levé d'entre les morts,
    Le Fils de Dieu, notre frère.
    Il s'est levé libre et vainqueur ;
    Il a saisi notre destin
    Au cœur du sien
    Pour le remplir de sa lumière.

    Sur lui dans l'ombre sont passées
    Les grandes eaux baptismales
    De la douleur et de la mort ;
    Et maintenant, du plus profond
    De sa passion,
    Monte sur nous l'aube pascale.

    L'histoire unique est achevée :
    Premier enfant du Royaume,
    Christ est vivant auprès de Dieu ;
    Mais son exode humble et caché,
    Le Fils aîné
    Le recommence pour chaque homme.

    Ne cherchons pas hors de nos vies
    À retrouver son passage :
    il nous rejoint sur nos sentiers ;
    Mais au-delà de notre mort
    C'est lui encor
    Qui nous attend sur le rivage.

    Antienne

    Le Royaume de Dieu est venu maintenant, et la puissance de son Christ, alléluia.

    Psaume : 19

    2 Que le Seigneur te réponde au jour de détresse,
    que le nom du Dieu de Jacob te défende.
    3 Du sanctuaire, qu'il t'envoie le secours,
    qu'il te soutienne des hauteurs de Sion.

    4 Qu'il se rappelle toutes tes offrandes ;
    ton holocauste, qu'il le trouve savoureux.
    5 Qu'il te donne à la mesure de ton cœur,
    qu'il accomplisse tous tes projets.

    6 Nous acclamerons ta victoire
       en arborant le nom de notre Dieu. *
    Le Seigneur accomplira
       toutes tes demandes.

    7 Maintenant, je le sais :
       le Seigneur donne la victoire à son messie ; *
    du sanctuaire des cieux, il lui répond
       par les exploits de sa main victorieuse.

    8 Aux uns, les chars ; aux autres, les chevaux ;
    à nous, le nom de notre Dieu : le Seigneur.
    9 Eux, ils plient et s'effondrent ;
    nous, debout, nous résistons.

    10 Seigneur, donne au roi la victoire !
    Réponds-nous au jour de notre appel.

    Antienne

    Tu as établi ton pouvoir et pris possession de ton règne, alléluia.

    Psaume : 20

    2 Seigneur, le roi se réjouit de ta force ;
    quelle allégresse lui donne ta victoire !
    3 Tu as répondu au désir de son cœur,
    tu n'as pas rejeté le souhait de ses lèvres.

    4 Tu lui destines bénédictions et bienfaits,
    tu mets sur sa tête une couronne d'or.
    5 La vie qu'il t'a demandée, tu la lui donnes,
    de longs jours, des années sans fin.

    6 Par ta victoire, grandit son éclat :
    tu le revêts de splendeur et de gloire.
    7 Tu mets en lui ta bénédiction pour toujours :
    ta présence l'emplit de joie !

    8 Oui, le roi s'appuie sur le Seigneur :
    la grâce du Très-Haut le rend inébranlable.

    14 Dresse-toi, Seigneur, dans ta force :
    nous fêterons, nous chanterons ta vaillance.

    Psaume : CANTIQUE (Ap 4-5)

    R/ Gloire à l'Agneau immolé !

    4.11Tu es digne, Seigneur notre Dieu, *
    de recevoir
       l'honneur, la gloire et la puissance.

    C'est toi qui créas l'univers ; *
    tu as voulu qu'il soit :
       il fut créé.

    5.9Tu es digne, Christ et Seigneur, *
    de prendre le Livre
       et d'en ouvrir les sceaux.

    Car tu fus immolé, +
    rachetant pour Dieu, au prix de ton sang, *
    des hommes de toute tribu,
       langue, peuple et nation. R/

    10 Tu as fait de nous, pour notre Dieu,
       un royaume et des prêtres, *
    et nous régnerons sur la terre.

    12 Il est digne, l'Agneau immolé, +
    de recevoir puissance et richesse,
       sagesse et force, *
    honneur, gloire et louange. R/

    Parole de Dieu : 1 P 2, 4-5

    Approchez-vous du Seigneur : il est la pierre vivante, que les hommes ont éliminée mais que Dieu a choisie parce qu’il en connaît la valeur. Vous aussi, soyez des pierres vivantes qui servent à construire le Temple spirituel, et vous serez le sacerdoce saint, présentant des offrandes spirituelles que Dieu pourra accepter à cause du Christ Jésus.

    Répons

    R/ Jésus dit aux disciples : La paix soit avec vous.


    * Alléluia, alléluia !


    V/ Avance ton doigt, mets ta main dans mon côté. *


    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

    Antienne

    Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie, car je vais vers le Père. Alléluia.

    Cantique de Marie (Lc 1)

    47 Mon âme exalte le Seigneur,
    exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

    48 Il s'est penché sur son humble servante ;
    désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

    49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
    Saint est son nom !

    50 Son amour s'étend d'âge en âge
    sur ceux qui le craignent ;

    51 Déployant la force de son bras,
    il disperse les superbes.

    52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
    il élève les humbles.

    53 Il comble de biens les affamés,
    renvoie les riches les mains vides.

    54 Il relève Israël, son serviteur,
    il se souvient de son amour,

    55 de la promesse faite à nos pères,
    en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

    Intercession

    Après avoir connu l’obscurité du tombeau,
    tu es entré dans la lumière à jamais nouvelle ;
    Seigneur Jésus, entends notre prière :


    R/

    Roi de gloire, exauce-nous !


    Christ, vainqueur des ténèbres,
    accorde à tous les membres de ton Corps
    de mener jusqu’au bout le combat de la foi.


    Donne aux catéchistes et aux théologiens
    la passion de ta vérité.


    Que les évêques, les prêtres et les diacres
    conduisent ton peuple avec zèle et discernement.


    Par la puissance de ta croix glorieuse,
    que tes disciples ouvrent les prisons, brisent les chaînes, libèrent les opprimés.


    Tu es descendu aux enfers pour en ramener les captifs,
    entraîne-les vers la libre Jérusalem.


    Notre Père

    Oraison

    Dieu qui nous recrées pour la vie éternelle dans la résurrection du Christ, fortifie la foi et l’espérance de ton peuple : ne laisse pas le doute entamer notre confiance en la promesse que toi-même nous as faite.


  • Divorcée et engagée dans une nouvelle union, Emmanuelle ne se sent pas à sa place dans l´Église. Un jour, elle rentre dans la basilique près de chez elle. Elle ne sait pas encore qu´elle y rencontrera Dieu. Pour dialoguer avec Emmanuelle ou voir d´autres témoignages, rendez-vous sur le site www.decouvrir-dieu.com. Une coproduction Découvrir-Dieu / KTO. Découvrir Dieu du 19/05/2019.

     


  • Ce samedi 18 mai 2019, le pape François a nommé Mgr Philippe Marsset évêque auxiliaire de Paris. Né en 1957 à Lyon, il a été ordonné prêtre en 1988 pour le diocèse de Paris. Tout en étant vicaire puis curé dans différentes paroisses parisiennes, il a exercé différentes responsabilités au service des jeunes et des familles : aumônier diocésain puis régional des Scouts de France (1994-1998), responsable du pèlerinage du Frat des lycéens à Lourdes (1998-2002), aumônier national du CLER Amour et Famille (2008-2017). Depuis septembre 2018, il était vicaire général du diocèse de Paris.

     


  • Saint Constantin Ier le Grand

    Empereur romain (✝ 337)

    Constantin Ier, mosaïque dans l'église Sainte Sophie à ConstantinopleLes Eglises d'Orient fêtent tout spécialement et ensemble l'empereur et sa mère. L'Eglise en Occident les fête séparément. Hélène était l'épouse d'un obscur centurion romain à qui elle avait donné un fils. Mais voici que les circonstances font du centurion un empereur, l'empereur Constance II. Jugée trop peu décorative par le nouvel empereur parvenu au pouvoir, elle est répudiée sans autre forme de procès. Humblement, elle se retire, mais son fils lui reste fidèle et, quand il sera, lui aussi, devenu empereur en 306 sous le nom de Constantin, "égal des apôtres" comme l'appelle l'Orient chrétien, il rappellera sa mère et la comblera d'honneurs. On ne sait qui des deux devint chrétien le premier et convertit l'autre. Constantin arrête les persécutions et favorise l'Eglise, convoque le concile de Nicée, bâtit à Rome une basilique sur le tombeau de Pierre. Sainte Hélène veut voir la Terre Sainte, retrouve ce qu'elle pense être les reliques de la croix, fonde des basiliques à Bethléem et au Mont des Oliviers. Tout cela conduit Constantin à être placé aussi parmi les saints. Il l'est sans aucun doute car il est monté tout droit au ciel ayant attendu l'heure de sa mort pour recevoir le baptême.
    "Constantin Le Grand, aux racines de l'Europe", tel est le titre du congrès international qui s'est tenu au Vatican du 18 au 21 avril 2012, organisé par le Conseil pontifical des sciences historiques à l'occasion du 1.700 anniversaire de la bataille du Ponte Milvio et de la conversion de l'empereur Constantin. (VIS) ... Cette conversion est à l'origine de la géographie européenne telle qu'on la connaît aujourd'hui. Constantin, empereur chrétien (Radio Vatican)
    - en Vidéo, la conférence de Jean-Marie Salamito, Les chrétiens de Rome, de saint Paul à Constantin le Grand, tv.catholique.fr.


  • Première lecture

    « Ayant réuni l’Église, ils rapportèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux » (Ac 14, 19-28)

    Lecture du livre des Actes des Apôtres

    En ces jours-là,
    comme Paul et Barnabé se trouvaient à Lystres,
    des Juifs arrivèrent d’Antioche de Pisidie et d’Iconium ;
    ils se rallièrent les foules,
    ils lapidèrent Paul et le traînèrent hors de la ville,
    pensant qu’il était mort.
    Mais, quand les disciples firent cercle autour de lui,
    il se releva et rentra dans la ville.
    Le lendemain, avec Barnabé, il partit pour Derbé.
    Ils annoncèrent la Bonne Nouvelle à cette cité
    et firent bon nombre de disciples.

    Puis ils retournèrent à Lystres, à Iconium et à Antioche de Pisidie ;
    ils affermissaient le courage des disciples ;
    ils les exhortaient à persévérer dans la foi,
    en disant :
    « Il nous faut passer par bien des épreuves
    pour entrer dans le royaume de Dieu. »
    Ils désignèrent des Anciens pour chacune de leurs Églises
    et, après avoir prié et jeûné, ils confièrent au Seigneur
    ces hommes qui avaient mis leur foi en lui.
    Ils traversèrent la Pisidie et se rendirent en Pamphylie.
    Après avoir annoncé la Parole aux gens de Pergé,
    ils descendirent au port d’Attalia,
    et s’embarquèrent pour Antioche de Syrie,
    d’où ils étaient partis ;
    c’est là qu’ils avaient été remis à la grâce de Dieu
    pour l’œuvre qu’ils avaient accomplie.
    Une fois arrivés, ayant réuni l’Église,
    ils rapportèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux,
    et comment il avait ouvert aux nations la porte de la foi.
    Ils passèrent alors un certain temps avec les disciples.

    – Parole du Seigneur.

    Psaume

    (144 (145), 10-11, 12-13ab, 21)

    R/ Que tes amis, Seigneur,
    annoncent la gloire de ton règne !
    ou : Alléluia !
    (cf. 144, 12)

    Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce
    et que tes fidèles te bénissent !
    Ils diront la gloire de ton règne,
    ils parleront de tes exploits.

    Ils annonceront aux hommes tes exploits,
    la gloire et l’éclat de ton règne :
    ton règne, un règne éternel,
    ton empire, pour les âges des âges.

    Que ma bouche proclame
    les louanges du Seigneur !
    Son nom très saint, que toute chair le bénisse
    toujours et à jamais !

    Évangile

    « Je vous donne ma paix » (Jn 14, 27-31a)

    Alléluia. Alléluia.
    Le Christ devait souffrir
    et ressusciter d’entre les morts
    pour entrer dans la gloire.
    Alléluia. (cf. Lc 24, 4b.26)

    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

    En ce temps-là,
    Jésus disait à ses disciples :
    « Je vous laisse la paix,
    je vous donne ma paix ;
    ce n’est pas à la manière du monde
    que je vous la donne.
    Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé.
    Vous avez entendu ce que je vous ai dit :
    Je m’en vais,
    et je reviens vers vous.
    Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie
    puisque je pars vers le Père,
    car le Père est plus grand que moi.
    Je vous ai dit ces choses maintenant,
    avant qu’elles n’arrivent ;
    ainsi, lorsqu’elles arriveront,
    vous croirez.
    Désormais, je ne parlerai plus beaucoup avec vous,
    car il vient, le prince du monde.
    Certes, sur moi il n’a aucune prise,
    mais il faut que le monde sache
    que j’aime le Père,
    et que je fais comme le Père me l’a commandé. »

    – Acclamons la Parole de Dieu.


  • Introduction

    V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
    R/ et ma bouche publiera ta louange.

    Antienne invitatoire

    Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia !

    Psaume invitatoire : (94)

    1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
    acclamons notre Rocher, notre salut !
    2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
    par nos hymnes de fête acclamons-le !

    3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
    le grand roi au-dessus de tous les dieux :
    4 il tient en main les profondeurs de la terre,
    et les sommets des montagnes sont à lui ;
    5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
    et les terres, car ses mains les ont pétries.

    6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
    adorons le Seigneur qui nous a faits.
    7 Oui, il est notre Dieu ; +
    nous sommes le peuple qu'il conduit,
    le troupeau guidé par sa main.

    Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
    8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
    comme au jour de tentation et de défi,
    9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
    et pourtant ils avaient vu mon exploit.

    10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
    et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
    il n'a pas connu mes chemins.
    11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
    Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

    Hymne : Quand il disait à ses amis

    D. Rimaud — CNPL

    Quand il disait à ses amis :
    « Si vous saviez le don de Dieu ! »
    Nous avons asséché
    Les sources de la vie...
    Mais ce matin, Alléluia !
    Notre naissance a jailli du tombeau !
    Alléluia, Alléluia, Jésus est vivant.

    Quand il disait à ses amis :
    « Venez à moi, je suis le jour ! »
    Nous avons sacrifié
    Aux forces de la nuit...
    Mais ce matin, Alléluia !
    Notre lumière a jailli du tombeau !
    Alléluia, Alléluia, Jésus est vivant.

    Quand il disait à ses amis :
    « Je suis vainqueur, pourquoi trembler ? »
    Nous avons nié Dieu
    En face de la peur...
    Mais ce matin, Alléluia !
    Notre pardon a jailli du tombeau !
    Alléluia, Alléluia, Jésus est vivant.

    Quand il disait à ses amis :
    « Heureux celui qui veut la paix ! »
    Nous avons déserté
    Le lieu de nos combats...
    Mais ce matin, Alléluia !
    Notre espérance a jailli du tombeau !
    Alléluia, Alléluia, Jésus est vivant.

    Quand il disait à ses amis :
    « Séchez vos pleurs ! Prenez ma joie ! »
    Nous avons perdu cœur
    À force de trahir...
    Mais ce matin, Alléluia !
    Notre bonheur a jailli du tombeau !
    Alléluia, Alléluia, Jésus est vivant.

    Quand il disait à ses amis :
    « Soyez mon corps ! Soyez mon sang ! »
    Nous avons pris la mort
    Au lieu de prendre vie...
    Mais ce matin, Alléluia !
    Notre avenir a jailli du tombeau !
    Alléluia, Alléluia, Jésus est vivant.

    Antienne

    Il était descendu, il est aussi monté au-dessus de tous les cieux, alléluia.

    Psaume : 23

    1 Au Seigneur, le monde et sa richesse,
    la terre et tous ses habitants !
    2 C'est lui qui l'a fondée sur les mers
    et la garde inébranlable sur les flots.

    3 Qui peut gravir la montagne du Seigneur
    et se tenir dans le lieu saint ?
    4 L'homme au cœur pur, aux mains innocentes,
    qui ne livre pas son âme aux idoles
       (et ne dit pas de faux serments).

    5 Il obtient, du Seigneur, la bénédiction,
    et de Dieu son Sauveur, la justice.
    6 Voici le peuple de ceux qui le cherchent !
    Voici Jacob qui recherche ta face !

    7 Portes, levez vos frontons, +
    élevez-vous, portes éternelles :
    qu'il entre, le roi de gloire !

    8 Qui est ce roi de gloire ? +
    C'est le Seigneur, le fort, le vaillant,
    le Seigneur, le vaillant des combats.

    9 Portes, levez vos frontons, +
    levez-les, portes éternelles :
    qu'il entre, le roi de gloire !

    10 Qui donc est ce roi de gloire ? +
    C'est le Seigneur, Dieu de l'univers ;
    c'est lui, le roi de gloire.

    Antienne

    Célébrez vos fêtes et rendez-lui grâce, alléluia.

    Psaume : CANTIQUE de Tobie (Tb 13)

    2 Béni soit Dieu, le Vivant, à jamais !
    Béni soit son règne !

    C'est lui qui frappe et fait grâce, +
    qui mène à l'abîme et en ramène :
    nul n'échappe à sa main.

    3 Rendez-lui grâce, fils d'Israël, à la face des nations
    où lui-même vous a dispersés ;
    4 là, vous montrerez sa grandeur :
    exaltez-le à la face des vivants.

    Il est notre Dieu, notre Père,
    le Seigneur, pour les siècles des siècles !

    5 Il vous frappait pour vos péchés,
    maintenant il fait grâce :
    il vous rassemble de toutes les nations
    où vous étiez disséminés.

    6 Si vous revenez vers lui de cœur et d'âme +
    pour vivre, dans la vérité, devant lui, *
    alors il reviendra vers vous
       et jamais plus ne cachera sa face.

    7 Regardez ce qu'il a fait pour vous,
    rendez-lui grâce à pleine voix !
    Bénissez le Seigneur de justice,
    exaltez le Roi des siècles !

    8 Et moi, en terre d'exil, je lui rends grâce ; *
    je montre sa grandeur et sa force
       au peuple des pécheurs.

    « Revenez, pécheurs, +
    et vivez devant lui dans la justice. *
    Qui sait s'il ne vous rendra pas
       son amour et sa grâce ! »

    9 J'exalterai mon Dieu, le roi du ciel ;
    mon âme se réjouit de sa grandeur.
    Bénissez le Seigneur, vous, les élus !
    Fêtez-le, rendez-lui grâce !

    Antienne

    La terre est remplie de l’amour du Seigneur, alléluia.

    Psaume : 32

    1 Criez de joie pour le Seigneur, hommes justes !
    Hommes droits, à vous la louange !

    2 Rendez grâce au Seigneur sur la cithare,
    jouez pour lui sur la harpe à dix cordes.
    3 Chantez-lui le cantique nouveau,
    de tout votre art soutenez l'ovation.

    4 Oui, elle est droite, la parole du Seigneur ;
    il est fidèle en tout ce qu'il fait.
    5 Il aime le bon droit et la justice ;
    la terre est remplie de son amour.

    6 Le Seigneur a fait les cieux par sa parole,
    l'univers, par le souffle de sa bouche.
    7 Il amasse, il retient l'eau des mers ;
    les océans, il les garde en réserve.

    8 Que la crainte du Seigneur saisisse la terre,
    que tremblent devant lui les habitants du monde !
    9 Il parla, et ce qu'il dit exista ;
    il commanda, et ce qu'il dit survint.

    10 Le Seigneur a déjoué les plans des nations,
    anéanti les projets des peuples.
    11 Le plan du Seigneur demeure pour toujours,
    les projets de son cœur subsistent d'âge en âge.

    12 Heureux le peuple dont le Seigneur est le Dieu,
    heureuse la nation qu'il s'est choisie pour domaine !
    13 Du haut des cieux, le Seigneur regarde :
    il voit la race des hommes.

    14 Du lieu qu'il habite, il observe
    tous les habitants de la terre,
    15 lui qui forme le cœur de chacun,
    qui pénètre toutes leurs actions.

    16 Le salut d'un roi n'est pas dans son armée,
    ni la victoire d'un guerrier, dans sa force.
    17 Illusion que des chevaux pour la victoire :
    une armée ne donne pas le salut.

    18 Dieu veille sur ceux qui le craignent,
    qui mettent leur espoir en son amour,
    19 pour les délivrer de la mort,
    les garder en vie aux jours de famine.
      
    20 Nous attendons notre vie du Seigneur :
    il est pour nous un appui, un bouclier.
    21 La joie de notre cœur vient de lui,
    notre confiance est dans son nom très saint.

    22 Que ton amour, Seigneur, soit sur nous
    comme notre espoir est en toi !

    Parole de Dieu : (Ac 13, 30-33)

    Dieu a ressuscité Jésus d’entre les morts. Il est apparu pendant plusieurs jours à ceux qui étaient montés avec lui de Galilée à Jérusalem, et qui sont maintenant ses témoins devant le peuple. Et nous, nous vous annonçons cette Bonne Nouvelle : la promesse que Dieu avait faite à nos pères, il l’a entièrement accomplie pour nous, leurs enfants, en ressuscitant Jésus ; c’est ce qui est écrit au psaume deuxième : Tu es mon Fils, aujourd’hui je t’ai engendré.

    Répons

    R/ Ô Christ, tu es le Fils du Dieu vivant.


    * Alléluia, alléluia !


    V/ Tu es ressuscité d’entre les morts. *


    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

    Antienne de Zacharie

    Je vous laisse la paix, alléluia, je vous donne ma paix. Alléluia.

    Cantique de Zacharie (Lc 1)

    68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
    qui visite et rachète son peuple.

    69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
    dans la maison de David, son serviteur,

    70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
    par ses prophètes, depuis les temps anciens :

    71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
    à la main de tous nos oppresseurs,

    72 amour qu'il montre envers nos pères,
    mémoire de son alliance sainte,

    73 serment juré à notre père Abraham
       de nous rendre sans crainte,

    74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
    75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
    en sa présence, tout au long de nos jours.

    76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
       prophète du Très-Haut : *
    tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
       et tu prépareras ses chemins

    77 pour donner à son peuple de connaître le salut
    par la rémission de ses péchés,

    78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
    quand nous visite l'astre d'en haut,

    79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
       et l'ombre de la mort, *
    pour conduire nos pas
       au chemin de la paix.

    Intercession

    Ô Christ, tu as choisi des femmes pour annoncer ta résurrection aux Apôtres,
    — fais que nous recevions leur témoignage.


    R/

    Exauce-nous, Seigneur de gloire !


    Tu t’es fait connaître de Marie qui te cherchait parmi les morts,
    — prononce le nom qui nous retournera vers toi.


    Tu as laissé vide le tombeau, 
    — garde-nous de te chercher où tu n’es pas.


    Tu es monté vers ton Père et notre Père,
    — suscite parmi tes frères des témoins de ta présence.


    Notre Père

    Oraison

    Dieu qui nous recrées pour la vie éternelle dans la résurrection du Christ, fortifie la foi et l’espérance de ton peuple : ne laisse pas le doute entamer notre confiance en la promesse que toi-même nous as faite.


  • Introduction

    V/ Dieu, viens à mon aide,
    R/ Seigneur, à notre secours.

    Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
    au Dieu qui est, qui était et qui vient,
    pour les siècles des siècles.
    Amen. (Alléluia.)

    Hymne : En toi Seigneur, nos vies reposent

    CFC — CNPL

    En toi Seigneur, nos vies reposent
    Et prennent force dans la nuit ;
    Tu nous prépares à ton aurore
    Et tu nous gardes dans l'Esprit.

    Déjà levé sur d'autres terres,
    Le jour éveille les cités ;
    Ami des hommes, vois leur peine
    Et donne-leur la joie d'aimer.

    Vainqueur du mal et des ténèbres,
    Ô Fils de Dieu ressuscité,
    Délivre-nous de l'adversaire
    Et conduis-nous vers ta clarté !

    Antienne

    Alléluia, alléluia, alléluia !

    Psaume : 85

    1 Écoute, Seigneur, réponds-moi,
    car je suis pauvre et malheureux.
    2 Veille sur moi qui suis fidèle, ô mon Dieu,
    sauve ton serviteur qui s’appuie sur toi.

    3 Prends pitié de moi, Seigneur,
    toi que j’appelle chaque jour.
    4 Seigneur, réjouis ton serviteur :
    vers toi, j’élève mon âme !

    5 Toi qui es bon et qui pardonnes,
    plein d’amour pour tous ceux qui t’appellent,
    6 écoute ma prière, Seigneur,
    entends ma voix qui te supplie.

    7 Je t’appelle au jour de ma détresse,
    et toi, Seigneur, tu me réponds.
    8 Aucun parmi les dieux n’est comme toi,
    et rien n’égale tes œuvres.

    9 Toutes les nations, que tu as faites,
       viendront se prosterner devant toi *
    et rendre gloire à ton nom, Seigneur,
    10 car tu es grand et tu fais des merveilles,
    toi, Dieu, le seul.

    11 Montre-moi ton chemin, Seigneur, +
    que je marche suivant ta vérité ;
    unifie mon cœur pour qu’il craigne ton nom.

    12 Je te rends grâce de tout mon cœur,
    Seigneur mon Dieu,
    toujours je rendrai gloire à ton nom ;
    13 il est grand, ton amour pour moi :
    tu m’as tiré de l’abîme des morts.

    14 Mon Dieu, des orgueilleux se lèvent contre moi, +
    des puissants se sont ligués pour me perdre :
    ils n’ont pas souci de toi.

    15 Toi, Seigneur,
       Dieu de tendresse et de pitié, *
    lent à la colère,
       plein d’amour et de vérité !

    16 Regarde vers moi,
    prends pitié de moi.
    Donne à ton serviteur ta force,
    et sauve le fils de ta servante.

    17 Accomplis un signe en ma faveur ; +
    alors mes ennemis, humiliés, *
    verront que toi, Seigneur,
       tu m’aides et me consoles.

    Parole de Dieu : 1 Th 5, 9b-10

    Dieu nous a destinés à entrer en possession du salut par notre Seigneur Jésus Christ, mort pour nous afin de nous faire vivre avec lui, que nous soyons encore éveillés ou déjà endormis dans la mort.

    Répons

    R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.
    * Alléluia, alléluia.
    V/ C’est toi qui nous rachètes, Seigneur,
    Dieu de vérité. *
    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

    Antienne de Syméon

    Sauve-nous, Seigneur, quand nous veillons ; garde-nous quand nous dormons ; nous veillerons avec le Christ et nous reposerons en paix. Alléluia.

    Cantique de Syméon (Lc 2)

    29 Maintenant, ô Maître souverain, +
    tu peux laisser ton serviteur s'en aller
    en paix, selon ta parole.

    30 Car mes yeux ont vu le salut
    31 que tu préparais à la face des peuples :

    32 lumière qui se révèle aux nations
    et donne gloire à ton peuple Israël.

    Oraison

    Seigneur, tandis que nous dormirons en paix, fais germer et grandir jusqu’à la moisson la semence du Royaume des cieux que nous avons jetée en terre par le travail de cette journée.

    Bénédiction

    Que le Seigneur fasse resplendir sur nous son visage et nous accorde sa grâce. Amen.

    Hymne : Ô Vierge Marie, quelle joie ! Alléluia !

    Ô Vierge Marie, quelle joie ! Alléluia !
    Celui que tu as un jour enfanté, alléluia !
    Ressuscité, s'en est allé, alléluia !
    Pour nous, prie le Seigneur Dieu, alléluia !

  • Introduction

    V/ Dieu, viens à mon aide,
    R/ Seigneur, à notre secours.

    Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
    au Dieu qui est, qui était et qui vient,
    pour les siècles des siècles.
    Amen. (Alléluia.)

    Hymne : Ô nuit, de quel éclat tu resplendis !

    CFC — CNPL

    Ô nuit, de quel éclat tu resplendis !
    La mort n'a pu garder dans son étreinte
    Le Fils unique.
    Jésus repousse l'ombre
    Et sort vainqueur :
    Christ est ressuscité !
    Mais c'est en secret,
    Et Dieu seul connaît
    L'instant
    Où triomphe la vie.

    Quelqu'un, près de la croix, n'a pas douté ;
    La Femme jusqu'au jour a porté seule
    L'espoir du monde.
    Sa foi devance l'heure
    Et sait déjà :
    Christ est ressuscité !
    Mais c'est en secret,
    Et Dieu seul connaît
    La joie
    Dont tressaille Marie.

    Jésus, lumière et vie, demeure en nous !
    Pourquoi chercher encore au tombeau vide
    Un autre signe ?
    L'amour jaillit et chante
    Au fond du cœur :
    Christ est ressuscité !
    Mais c'est en secret,
    Et Dieu seul connaît
    Le feu
    Qui s'éveille aujourd'hui.

    Antienne

    Soyez sans peur, j’ai vaincu le monde. Alléluia.

    Psaume : 10

    1 Auprès du Seigneur j'ai mon refuge.+
    Comment pouvez-vous me dire :
    oiseaux, fuyez à la montagne !

    2 Voici que les méchants tendent l'arc : +
    ils ajustent leur flèche à la corde
    pour viser dans l'ombre l'homme au cœur droit.

    3 Quand sont ruinées les fondations,
    que peut faire le juste ?

    4 Mais le Seigneur, dans son temple saint, +
    le Seigneur, dans les cieux où il trône,
    garde les yeux ouverts sur le monde.

    Il voit, il scrute les hommes ; +
    5 le Seigneur a scruté le juste et le méchant :
    l'ami de la violence, il le hait.

    6 Il fera pleuvoir ses fléaux sur les méchants, +
    feu et soufre et vent de tempête ;
    c'est la coupe qu'ils auront en partage.

    7 Vraiment, le Seigneur est juste ; +
    il aime toute justice :
    les hommes droits le verront face à face.

    Antienne

    Il sera reçu dans ta maison, sur ta montagne sainte, alléluia.

    Psaume : 14

    1 Seigneur, qui séjournera sous ta tente ?
    Qui habitera ta sainte montagne ?

    2 Celui qui se conduit parfaitement, +
    qui agit avec justice
    et dit la vérité selon son cœur. R/

    3 Il met un frein à sa langue, +
    ne fait pas de tort à son frère
    et n'outrage pas son prochain. R/

    4 À ses yeux, le réprouvé est méprisable
    mais il honore les fidèles du Seigneur. R/

    S'il a juré à ses dépens,
    il ne reprend pas sa parole. R/

    5 Il prête son argent sans intérêt, +
    n'accepte rien qui nuise à l'innocent.

    R/ Qui fait ainsi demeure inébranlable.

    Antienne

    Béni sois-tu, notre Père, qui nous as bénis dans le Christ !

    Psaume : CANTIQUE (Ep 1).

    3 Qu'il soit béni, le Dieu et Père
    de notre Seigneur, Jésus, le Christ !

    Il nous a bénis et comblés
       des bénédictions de l'Esprit, *
    au ciel, dans le Christ.

    4 Il nous a choisis, dans le Christ,
       avant que le monde fût créé, *
    pour être saints et sans péchés devant sa face
       grâce à son amour.

    5 Il nous a prédestinés
       à être, pour lui, des fils adoptifs *
    par Jésus, le Christ.

    Ainsi l'a voulu sa bonté,
    6  à la louange de gloire de sa grâce, *
    la grâce qu'il nous a faite
       dans le Fils bien-aimé.

    7 En lui, par son sang, *
    nous avons le rachat,
       le pardon des péchés.

    8 C'est la richesse de sa grâce
       dont il déborde jusqu'à nous *
    en toute intelligence et sagesse.

    9 Il nous dévoile ainsi le mystère de sa volonté, *
    selon que sa bonté l'avait prévu dans le Christ :

    10 pour mener les temps à leur plénitude, +
    récapituler toutes choses dans le Christ, *
    celles du ciel et celles de la terre.

    Parole de Dieu : He 8, 1b-3a

    Le grand prêtre que nous avons s'est assis à la droite de Dieu et règne avec lui dans les cieux, après avoir accompli le service du véritable Sanctuaire, et de la véritable Tente dressée par le Seigneur et non par un homme. Le grand prêtre a toujours été chargé d’offrir des dons et des sacrifices.

    Répons

    R/ Gloire à l’Agneau immolé !


    * Alléluia, alléluia !


    V/ Lui qui était mort, est vivant ! *


    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

    Antienne

    Le Père vous enverra un défenseur : l’Esprit qui vous enseignera lui-même : il vous rappellera toutes mes paroles. Alléluia.

    Cantique de Marie (Lc 1)

    47 Mon âme exalte le Seigneur,
    exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

    48 Il s'est penché sur son humble servante ;
    désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

    49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
    Saint est son nom !

    50 Son amour s'étend d'âge en âge
    sur ceux qui le craignent ;

    51 Déployant la force de son bras,
    il disperse les superbes.

    52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
    il élève les humbles.

    53 Il comble de biens les affamés,
    renvoie les riches les mains vides.

    54 Il relève Israël, son serviteur,
    il se souvient de son amour,

    55 de la promesse faite à nos pères,
    en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

    Intercession

    Ô Christ, lumière sans déclin, alors que le jour baisse, reçois le sacrifice de notre louange et notre prière :


    R/

    Reste avec nous, Seigneur Jésus.


    Ô Christ, toujours vivant dans ton Église,
    conduis-la par ton Esprit à la plénitude de la vérité.


    Roi de la création nouvelle,
    tourne nos désirs vers le monde à venir.


    Sauveur du monde,
    révèle ta miséricorde à ceux qui connaissent la maladie, les épreuves et la mort.


    Vainqueur de la mort,
    reçois nos frères qui ont quitté ce monde, et montre-leur ton visage.


    Notre Père

    Oraison

    Dieu, qui peux mettre au cœur de tes fidèles un unique désir, donne à ton peuple d’aimer ce que tu commandes et d’attendre ce que tu promets, pour qu’au milieu des changements de ce monde, nos cœurs s’établissent fermement là où se trouvent les vraies joies.


  • A l´occasion du 60ème Pèlerinage Militaire International, le sanctuaire de Lourdes a accueilli plus de 14 000 pèlerins du 18 au 21 mai 2018. Ces militaires venus de 43 pays se sont retrouvés sous l´égide de Marie pour prier pour la paix. Une équipe de Kto est allée à la rencontre des militaires français dans le camp spécialement monté pour l´occasion. Des temps d´échange et de fraternité précieux pour les pèlerins qui prennent ces quelques jours pour approfondir ou renouveler leur foi en Jésus Christ. Challenge sportif entre blessés et valides, défilé des musiques, veillées, rencontres avec des confirmants... Kto vous propose de suivre au plus près ces moments de partage et vous emmène au Tchad, à la rencontre d´un aumônier militaire en opération extérieure au sein de la Force Barkhane. Pour éclairer le rôle de le foi dans la vie d´un soldat, la place de la laïcité au sein de l´Armée française et l´histoire du PMI Benjamin Rosier s´entretient avec le directeur du pèlerinage, directeur du PMI, Mgr Antoine de Romanet, évêque du diocèse aux Armées, ainsi que plusieurs militaires qui témoignent de la place de la prière dans leur engagement. Hors les Murs du 01/06/2018.

     


  • Saint Bernardin de Sienne

    Frère mineur (✝ 1444)

    Saint Bernardin de SienneIl naît dans une famille noble près de Sienne en Italie. Orphelin, il est élevé par son oncle. Très doué il fait de savantes études. Très pieux, il appartient à une confrérie de prière. Sa charité trouve à s'exprimer pleinement au cours de l'épidémie de peste qui ravage la ville en 1400. Il a 20 ans et tel est son dévouement qu'on lui confie la direction provisoire de l'hôpital. Deux ans plus tard, il entre chez les franciscains, y devient prêtre et son prieur lui donne la charge de la prédication. Ce sera désormais sa vocation principale. Saint Bernardin parcourt toute l'Italie, prêchant sur les places publiques car les églises sont trop petites. Parfois ce sont des milliers de personnes qui s'écrasent pour l'entendre et qui l'entendent parfaitement malgré l'épaisseur de la foule, tant sa voix est forte. Il parle d'une manière concrète, directe, alerte, insistant sur la vie chrétienne et sur la primauté absolue du Christ. Vie mystique, vie morale et vie sociale sont, chez lui, inséparables. Il aura également un rôle important dans la transformation de l'ordre franciscain connue sous le nom de "réforme de l'observance".
    Il présentait à tous le monogramme du Christ inscrit dans un disque. Ici, le disque qu'il tient contre sa poitrine porte le mot Caritas (charité). Source: église Saint-Eleusippe de Quinçay.
    Le culte populaire dont il fut l'objet en Corse est lié à la place prépondérante des franciscains dans l'évangélisation de l'île. Ce prénom, autrefois très répandu et d'où est issu le patronyme des Bernardini, fut illustré par deux franciscains de Calenzana: Bernardin Alberti, vénérable moine mort en 1653 au couvent de Marcasso et un de ses petits parents qui fut maître des novices de S. Léonard de Port-Maurice... Dans nombre de villages on peut voir encore la gravure JHS sur les façades des maisons... (d'après 'Église de Corse en prière')
    Voir aussi recherches sur le site du diocèse d'Ajaccio
    Par sa parole et son exemple, à travers bourgs et villes d'Italie, il annonça l'Évangile au peuple, diffusa la dévotion au saint nom de Jésus et poursuivit inlassablement sa mission de prédicateur avec de grands résultats jusqu'à son dernier jour à L'Aquila dans les Abruzzes, en 1444.

    Martyrologe romain


  • Première lecture

    « Nous annonçons la Bonne Nouvelle : détournez-vous de ces vaines pratiques, et tournez-vous vers le Dieu vivant » (Ac 14, 5-18)

    Lecture du livre des Actes des Apôtres

    En ces jours-là,
    à Iconium,
    il y eut un mouvement
    chez les non-Juifs et chez les Juifs, avec leurs chefs,
    pour recourir à la violence
    et lapider Paul et Barnabé.
    Lorsque ceux-ci s’en aperçurent,
    ils se réfugièrent en Lycaonie
    dans les cités de Lystres et de Derbé
    et dans leurs territoires environnants.
    Là encore, ils annonçaient la Bonne Nouvelle.

    Or, à Lystres, il y avait un homme
    qui était assis, incapable de se tenir sur ses pieds.
    Infirme de naissance,
    il n’avait jamais pu marcher.
    Cet homme écoutait les paroles de Paul.
    Celui-ci le fixa du regard
    et vit qu’il avait la foi pour être sauvé.
    Alors il lui dit d’une voix forte :
    « Lève-toi, tiens-toi droit sur tes pieds. »
    L’homme se dressa d’un bond :
    il marchait.
    En voyant ce que Paul venait de faire,
    les foules s’écrièrent en lycaonien :
    « Les dieux se sont faits pareils aux hommes,
    et ils sont descendus chez nous ! »
    Ils donnaient à Barnabé le nom de Zeus,
    et à Paul celui d’Hermès,
    puisque c’était lui le porte-parole.
    Le prêtre du temple de Zeus, situé hors de la ville,
    fit amener aux portes de celle-ci
    des taureaux et des guirlandes.
    Il voulait offrir un sacrifice avec les foules.
    Informés de cela, les Apôtres Barnabé et Paul
    déchirèrent leurs vêtements
    et se précipitèrent dans la foule en criant :
    « Pourquoi faites-vous cela ?
    Nous aussi, nous sommes des hommes pareils à vous,
    et nous annonçons la Bonne Nouvelle :
    détournez-vous de ces vaines pratiques,
    et tournez-vous vers le Dieu vivant,
    lui qui a fait le ciel, la terre, la mer,
    et tout ce qu’ils contiennent.
    Dans les générations passées,
    il a laissé toutes les nations suivre leurs chemins.
    Pourtant, il n’a pas manqué de donner
    le témoignage de ses bienfaits,
    puisqu’il vous a envoyé du ciel
    la pluie et des saisons fertiles
    pour vous combler de nourriture et de bien-être. »

    En parlant ainsi,
    ils empêchèrent, mais non sans peine, la foule
    de leur offrir un sacrifice.

    – Parole du Seigneur.

    Psaume

    (113B (115), 1-2, 3-4, 15-16)

    R/ Non pas à nous, Seigneur,
    mais à ton nom, donne la gloire.
    ou : Alléluia !
    (cf. 113b, 1)

    Non pas à nous, Seigneur, non pas à nous,
    mais à ton nom, donne la gloire,
            pour ton amour et ta vérité.
    Pourquoi les païens diraient- ils :
    « Où donc est leur Dieu ? »

    Notre Dieu, il est au ciel ;
    tout ce qu’il veut, il le fait.
    Leurs idoles : or et argent,
    ouvrages de mains humaines.

    Soyez bénis par le Seigneur
    qui a fait le ciel et la terre !
    Le ciel, c’est le ciel du Seigneur ;
    aux hommes, il a donné la terre.

    Évangile

    « L’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout » (Jn 14, 21-26)

    Alléluia. Alléluia.
    L’Esprit Saint vous enseignera tout,
    et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit.
    Alléluia. (cf. Jn 14, 26)

    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

    En ce temps-là,
    Jésus disait à ses disciples :
    « Celui qui reçoit mes commandements et les garde,
    c’est celui-là qui m’aime ;
    et celui qui m’aime
    sera aimé de mon Père ;
    moi aussi, je l’aimerai,
    et je me manifesterai à lui. »
    Jude – non pas Judas l’Iscariote – lui demanda :
    « Seigneur, que se passe-t-il ?
    Est-ce à nous que tu vas te manifester, et non pas au monde ? »
    Jésus lui répondit :
    « Si quelqu’un m’aime,
    il gardera ma parole ;
    mon Père l’aimera,
    nous viendrons vers lui
    et, chez lui, nous nous ferons une demeure.
    Celui qui ne m’aime pas
    ne garde pas mes paroles.
    Or, la parole que vous entendez n’est pas de moi :
    elle est du Père, qui m’a envoyé.
    Je vous parle ainsi,
    tant que je demeure avec vous ;
    mais le Défenseur,
    l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom,
    lui, vous enseignera tout,
    et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. »

    – Acclamons la Parole de Dieu.


  • Introduction

    V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
    R/ et ma bouche publiera ta louange.

    Antienne invitatoire

    Nous te louons, splendeur du Père, Jésus, Fils de Dieu.

    Psaume invitatoire : (94)

    1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
    acclamons notre Rocher, notre salut !
    2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
    par nos hymnes de fête acclamons-le !

    3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
    le grand roi au-dessus de tous les dieux :
    4 il tient en main les profondeurs de la terre,
    et les sommets des montagnes sont à lui ;
    5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
    et les terres, car ses mains les ont pétries.

    6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
    adorons le Seigneur qui nous a faits.
    7 Oui, il est notre Dieu ; +
    nous sommes le peuple qu'il conduit,
    le troupeau guidé par sa main.

    Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
    8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
    comme au jour de tentation et de défi,
    9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
    et pourtant ils avaient vu mon exploit.

    10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
    et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
    il n'a pas connu mes chemins.
    11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
    Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

    Hymne : Que cherchez-vous au soir tombant

    La Tour du Pin — CNPL

    Que cherchez-vous au soir tombant
    Avec des cœurs aussi brûlants ?
    Où courez-vous en abaissant
    Vos têtes ?
    Tout simplement le jour promis
    À ceux qui auront accueilli
    Cette lumière que Dieu dit
    Luire aux ténèbres.

    N’étiez-vous donc pas prévenus ?
    Ce nouveau jour qui apparut
    Lors de la Pâque de Jésus,
    Il monte ;
    Où irions-nous si ce n’est là ?
    Quand notre lumière décroît,
    Nous savons bien qu’il est déjà
    Le jour du monde.

    Et vous aussi, venez le voir,
    Mais hâtez-vous, car il est tard !
    Chacun de nous aura sa part
    De grâce ;
    Chacun de vous, s’il prend l’esprit,
    Et l’esprit vous mène à sa nuit,
    Verra surgir ce jour promis :
    C’est Dieu qui passe.

    Voici pourquoi nous accourons
    À sa nouvelle création :
    Dieu fait toujours ce qui est bon
    Pour l’homme.
    Il le découvre peu à peu,
    Doucement il ouvre nos yeux,
    Car rien n’est impossible à Dieu,
    Puisqu’il se donne.

    Antienne

    Qu’ils exultent près de toi, ceux qui aiment ton nom, alléluia !

    Psaume : 5

    2 Écoute mes paroles, Seigneur,
    comprends ma plainte ; *
    3 entends ma voix qui t'appelle,
    ô mon Roi et mon Dieu !

    4 Je me tourne vers toi, Seigneur,
    au matin, tu écoutes ma voix ; *
    au matin, je me prépare pour toi
    et je reste en éveil.

    5 Tu n'es pas un Dieu ami du mal,
    chez toi, le méchant n'est pas reçu. *
    6 Non, l'insensé ne tient pas
    devant ton regard.

    Tu détestes tous les malfaisants,
    7 tu extermines les menteurs ; *
    l'homme de ruse et de sang,
    le Seigneur le hait.

    8 Pour moi, grâce à ton amour,
    j'accède à ta maison ; *
    vers ton temple saint, je me prosterne,
    saisi de crainte.

    9 Seigneur, que ta justice me conduise ; *
    des ennemis me guettent :
    aplanis devant moi ton chemin.

    10 Rien n'est vrai dans leur bouche,
    ils sont remplis de malveillance ; *
    leur gosier est un sépulcre béant,
    et leur langue, un piège.

    12 Allégresse pour qui s'abrite en toi,
    joie éternelle ! *
    Tu les protèges, pour toi ils exultent,
    ceux qui aiment ton nom.

    13 Toi, Seigneur, tu bénis le juste ;
    du bouclier de ta faveur, tu le couvres.

    Antienne

    À toi, Seigneur, la royauté sur tous les peuples, alléluia !

    Psaume : CANTIQUE de David (1 Ch 29)

    10 Béni sois-tu, Seigneur, +
    Dieu de notre père Israël,
    depuis les siècles et pour les siècles !

    11 À toi, Seigneur, force et grandeur, +
    éclat, victoire, majesté,
    tout, dans les cieux et sur la terre !

    À toi, Seigneur, le règne, +
    la primauté sur l'univers :
    12 la richesse et la gloire viennent de ta face !

    C'est toi, le Maître de tout : +
    dans ta main, force et puissance ;
    tout, par ta main, grandit et s'affermit.

    13 Et maintenant, ô notre Dieu, +
    nous voici pour te rendre grâce,
    pour célébrer l'éclat de ton nom !

    Antienne

    Éternellement, le Seigneur est roi, alléluia.

    Psaume : 28

    1 Rendez au Seigneur, vous, les dieux,
    rendez au Seigneur gloire et puissance.

    2 Rendez au Seigneur la gloire de son nom,
    adorez le Seigneur, éblouissant de sainteté.

    3 La voix du Seigneur domine les eaux, +
    le Dieu de la gloire déchaîne le tonnerre,
    le Seigneur domine la masse des eaux.

    4 Voix du Seigneur dans sa force, +
    voix du Seigneur qui éblouit,
    5 voix du Seigneur : elle casse les cèdres.

    Le Seigneur fracasse les cèdres du Liban ; +
    6 il fait bondir comme un poulain le Liban,
    le Sirion, comme un jeune taureau.

    7 Voix du Seigneur : elle taille des lames de feu ; +
    8 voix du Seigneur : elle épouvante le désert ;
    le Seigneur épouvante le désert de Cadès.

    9 Voix du Seigneur qui affole les biches en travail,
    qui ravage les forêts. *
    Et tous dans son temple s'écrient : « Gloire ! »

    10 Au déluge le Seigneur a siégé ;
    il siège, le Seigneur, il est roi pour toujours !

    11 Le Seigneur accorde à son peuple la puissance,
    le Seigneur bénit son peuple
    en lui donnant la paix.

    Parole de Dieu : (Rm 10, 8-10)

    Nous lisons dans l’Écriture : « La Parole est près de toi ; elle est dans ta bouche et dans ton cœur. » Cette Parole, c’est le message de la foi que nous proclamons. Donc, si tu affirmes de ta bouche que Jésus est Seigneur, si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts, alors tu seras sauvé. Celui qui croit du fond de son cœur devient juste ; celui qui, de sa bouche, affirme sa foi parvient au salut.

    Répons

    R/ Jésus s’est levé du tombeau.


    * Alléluia, alléluia !


    V/ Lui qui fut cloué pour nous sur le bois. *


    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

    Antienne de Zacharie

    Celui qui m’aime, mon Père l’aimera. Moi, je l’aimerai, et lui me connaîtra. Alléluia.

    Cantique de Zacharie (Lc 1)

    68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
    qui visite et rachète son peuple.

    69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
    dans la maison de David, son serviteur,

    70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
    par ses prophètes, depuis les temps anciens :

    71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
    à la main de tous nos oppresseurs,

    72 amour qu'il montre envers nos pères,
    mémoire de son alliance sainte,

    73 serment juré à notre père Abraham
       de nous rendre sans crainte,

    74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
    75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
    en sa présence, tout au long de nos jours.

    76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
       prophète du Très-Haut : *
    tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
       et tu prépareras ses chemins

    77 pour donner à son peuple de connaître le salut
    par la rémission de ses péchés,

    78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
    quand nous visite l'astre d'en haut,

    79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
       et l'ombre de la mort, *
    pour conduire nos pas
       au chemin de la paix.

    Intercession

    Ô Christ, à ta résurrection, tu as brisé les portes du séjour des morts.


    R/

    Par ta victoire, sauve-nous, alléluia !


    Ô Christ, ami de Dieu, tu n’as pas connu la corruption.


    Ô Christ, ton corps, qui reposait dans l’espérance, a resurgi.


    Ô Christ, en passant de ce monde au Père, tu nous montres le chemin de la vie.


    Ô Christ, ton cœur exulte et ton âme est en fête.


    Près de toi, la plénitude, l’éternité de la joie.


    Notre Père

    Oraison

    Dieu, qui peux mettre au cœur de tes fidèles un unique désir, donne à ton peuple d’aimer ce que tu commandes et d’attendre ce que tu promets, pour qu’au milieu des changements de ce monde, nos cœurs s’établissent fermement là où se trouvent les vraies joies.


  • Introduction

    V/ Dieu, viens à mon aide,
    R/ Seigneur, à notre secours.

    Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
    au Dieu qui est, qui était et qui vient,
    pour les siècles des siècles.
    Amen. (Alléluia.)

    Hymne : Avant la fin de la lumière

    DP — AELF

    Avant la fin de la lumière,
    Nous te prions, Dieu créateur,
    Pour que, fidèle à ta bonté,
    Tu nous protèges, tu nous gardes.

    Que loin de nous s'enfuient les songes,
    Et les angoisses de la nuit.
    Préserve-nous de l'ennemi :
    Que ton amour sans fin nous garde.

    Exauce-nous, Dieu, notre Père,
    Par Jésus Christ, notre Seigneur,
    Dans l'unité du Saint-Esprit,
    Régnant sans fin dans tous les siècles.

    Antienne

    Alléluia, alléluia, alléluia !

    Psaume : 90

    1 Quand je me tiens sous l'abri du Très-Haut
    et repose à l'ombre du Puissant,
    2 je dis au Seigneur : « Mon refuge,
    mon rempart, mon Dieu, dont je suis sûr ! »

    3 C'est lui qui te sauve des filets du chasseur
    et de la peste maléfique ; *
    4 il te couvre et te protège.
    Tu trouves sous son aile un refuge :
    sa fidélité est une armure, un bouclier.

    5 Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit,
    ni la flèche qui vole au grand jour,
    6 ni la peste qui rôde dans le noir,
    ni le fléau qui frappe à midi.

    7 Qu'il en tombe mille à tes côtés, +
    qu'il en tombe dix mille à ta droite, *
    toi, tu restes hors d'atteinte.

    8 Il suffit que tu ouvres les yeux,
    tu verras le salaire du méchant.
    9 Oui, le Seigneur est ton refuge ;
    tu as fait du Très-Haut ta forteresse.

    10 Le malheur ne pourra te toucher,
    ni le danger, approcher de ta demeure :
    11 il donne mission à ses anges
    de te garder sur tous tes chemins.

    12 Ils te porteront sur leurs mains
    pour que ton pied ne heurte les pierres ;
    13 tu marcheras sur la vipère et le scorpion,
    tu écraseras le lion et le Dragon.

    14 « Puisqu'il s'attache à moi, je le délivre ;
    je le défends, car il connaît mon nom.
    15 Il m'appelle, et moi, je lui réponds ;
    je suis avec lui dans son épreuve.

    « Je veux le libérer, le glorifier ; +
    16 de longs jours, je veux le rassasier, *
    et je ferai qu'il voie mon salut. »

    Parole de Dieu : Ap 22, 4-5

    Les serviteurs de Dieu verront son visage, et son nom sera écrit sur leur front. La nuit n’existera plus, ils n’auront plus besoin de la lumière d’une lampe ni de la lumière du soleil, parce que le Seigneur Dieu les illuminera, et ils régneront pour les siècles des siècles.

    Répons

    R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.

     

    * Alléluia, alléluia.

     

    V/ Sur ton serviteur, que s’illumine ta face. *

     

    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

     

    Antienne de Syméon

    Le Seigneur est ressuscité, alléluia, il nous remplit de sa lumière, alléluia.

    Cantique de Syméon (Lc 2)

    29 Maintenant, ô Maître souverain, +
    tu peux laisser ton serviteur s'en aller
    en paix, selon ta parole.

    30 Car mes yeux ont vu le salut
    31 que tu préparais à la face des peuples :

    32 lumière qui se révèle aux nations
    et donne gloire à ton peuple Israël.

    Oraison

    Notre Seigneur et notre Dieu, tu nous as fait entendre ton amour au matin de la Résurrection ; quand viendra pour nous le moment de mourir, que ton souffle de vie nous conduise en ta présence. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

    Bénédiction

    Que le Seigneur nous bénisse et nous garde,
    le Père, le Fils, et le Saint-Esprit. Amen.

    Hymne : Regina cæli, lætare, alleluia

    Regina cæli, lætare, alleluia,
       quia quem meruisti portare, alleluia,
    resurrexit sicut dixit, alleluia ;
       ora pro nobis Deum, alleluia.


  • Introduction

    V/ Dieu, viens à mon aide,
    R/ Seigneur, à notre secours.

    Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
    au Dieu qui est, qui était et qui vient,
    pour les siècles des siècles.
    Amen. (Alléluia.)

    Hymne : Il s'est levé d'entre les morts

    CFC — CNPL

    Il s'est levé d'entre les morts,
    Le Fils de Dieu, notre frère.
    Il s'est levé libre et vainqueur ;
    Il a saisi notre destin
    Au cœur du sien
    Pour le remplir de sa lumière.

    Sur lui dans l'ombre sont passées
    Les grandes eaux baptismales
    De la douleur et de la mort ;
    Et maintenant, du plus profond
    De sa passion,
    Monte sur nous l'aube pascale.

    L'histoire unique est achevée :
    Premier enfant du Royaume,
    Christ est vivant auprès de Dieu ;
    Mais son exode humble et caché,
    Le Fils aîné
    Le recommence pour chaque homme.

    Ne cherchons pas hors de nos vies
    À retrouver son passage :
    il nous rejoint sur nos sentiers ;
    Mais au-delà de notre mort
    C'est lui encor
    Qui nous attend sur le rivage.

    Antienne

    Le Seigneur est ressuscité, alléluia, il est assis à la droite de Dieu, alléluia.

    Psaume : 109

    1 Oracle du Seigneur à mon seigneur :
       « Siège à ma droite, *
    et je ferai de tes ennemis
       le marchepied de ton trône. »

    2 De Sion, le Seigneur te présente
       le sceptre de ta force : *
    « Domine jusqu'au cœur de l'ennemi. »

    3 Le jour où paraît ta puissance,
       tu es prince, éblouissant de sainteté : *
    « Comme la rosée qui naît de l'aurore,
       je t'ai engendré. »

    4 Le Seigneur l'a juré
       dans un serment irrévocable : *
    « Tu es prêtre à jamais
       selon l'ordre du roi Melkisédek. »

    5 À ta droite se tient le Seigneur : *
    il brise les rois au jour de sa colère.

    7 Au torrent il s'abreuve en chemin, *
    c'est pourquoi il redresse la tête.

    Antienne

    Dieu nous a sauvés du pouvoir des ténèbres, alléluia ! Dieu nous a placés dans le royaume du Fils, alléluia.

    Psaume : 113a

    1 Quand Israël sortit d'Égypte,
    et Jacob, de chez un peuple étranger,
    2 Juda fut pour Dieu un sanctuaire,
    Israël devint son domaine.

    3 La mer voit et s'enfuit,
    le Jourdain retourne en arrière.
    4 Comme des béliers, bondissent les montagnes,
    et les collines, comme des agneaux.

    5 Qu'as-tu, mer, à t'enfuir,
    Jourdain, à retourner en arrière ?
    6 Montagnes, pourquoi bondir comme des béliers,
    collines, comme des agneaux ?

    7 Tremble, terre, devant le Maître,
    devant la face du Dieu de Jacob,
    8 lui qui change le rocher en source
    et la pierre en fontaine !

    Antienne

    Alléluia ! Il règne, le Seigneur notre Dieu ! Crions de joie et rendons-lui la gloire ! Alléluia.

    Psaume : CANTIQUE (Ap 19)

    1 Alléluia !

    Le salut, la puissance,
    la gloire à notre Dieu,
    Alléluia !
    2 Ils sont justes, ils sont vrais,
    ses jugements.
    Alléluia !

    5 Célébrez notre Dieu,
    serviteurs du Seigneur,
    Alléluia !
    vous tous qui le craignez,
    les petits et les grands.
    Alléluia !

    6 Il règne, le Seigneur,
    notre Dieu tout-puissant,
    Alléluia !
    7 Exultons, crions de joie,
    et rendons-lui la gloire !
    Alléluia !

    Car elles sont venues,
    les Noces de l'Agneau,
    Alléluia !
    Et pour lui son épouse
    a revêtu sa parure.
    Alléluia !

    Parole de Dieu : He 10, 12-14

    Jésus Christ, après avoir offert pour les péchés un unique sacrifice, s’est assis pour toujours à la droite de Dieu. Il attend désormais que ses ennemis soient mis sous ses pieds. Par son sacrifice unique, il a mené pour toujours à leur perfection ceux qui reçoivent de lui la sainteté.

    Répons

    R/ Pourquoi chercher parmi les morts celui qui est vivant ?


    * Il est ressuscité ! Alléluia, alléluia !


    V/ Il fallait que le Christ souffrît
    pour entrer ainsi dans sa gloire. * 


    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

    Antienne

    Je vous donne un commandement nouveau : aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Alléluia.

    Cantique de Marie (Lc 1)

    47 Mon âme exalte le Seigneur,
    exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

    48 Il s'est penché sur son humble servante ;
    désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

    49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
    Saint est son nom !

    50 Son amour s'étend d'âge en âge
    sur ceux qui le craignent ;

    51 Déployant la force de son bras,
    il disperse les superbes.

    52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
    il élève les humbles.

    53 Il comble de biens les affamés,
    renvoie les riches les mains vides.

    54 Il relève Israël, son serviteur,
    il se souvient de son amour,

    55 de la promesse faite à nos pères,
    en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

    Intercession

    À Jésus, le Vivant, qui ne cesse d’intercéder pour nous, adressons notre prière :


    R/

    Roi de gloire, exauce-nous !


    Ô Christ, lumière et salut du monde,
    répands le feu de ton Esprit sur ceux qui confessent ta résurrection.


    Permets aux fils d’Abraham, d’Isaac et de Jacob
    de reconnaître en toi le messie de leur espérance.


    Ceux que tu as fait renaître, ceux que tu as nourris,
    conduis-les à la plénitude du Royaume.


    Que toute terre habitée
    soit illuminée de la lumière de Pâques.


    Par ton obéissance jusqu’à la mort, par ton exaltation à la droite du Père,
    ouvre à tes frères les portes du Paradis.


    Notre Père

    Oraison

    Dieu qui as envoyé ton Fils pour nous sauver et pour faire de nous tes enfants d’adoption, regarde avec bonté ceux que tu aimes comme un père ; puisque nous croyons au Christ, accorde-nous la vraie liberté et la vie éternelle.


  • Saint Achille de Larissa

    Évêque de Larissa en Grèce (✝ 330)

    Saint Achille de LarissaNous le trouvons pèlerin à Jérusalem au tombeau du Christ et à Rome aux tombeaux des Apôtres. C'est dans la Ville éternelle qu'il reçut la grâce de la prédication apostolique.
    De retour dans son pays, il fut un évêque très attentif aux pauvres, aux malades et aux étrangers.
    Il administra son diocèse avec un grand soin pastoral. Il était présent au concile de Nicée en 325.
    À Larissa en Thessalie, au IVe siècle, saint Achille, surnommé le Thaumaturge, évêque, qui participa au premier Concile œcuménique de Nicée et, avec un zèle admirable signalé par toutes les vertus, évangélisa la population païenne. (15 mai au martyrologe romain)

    Martyrologe romain


  • Première lecture

    « Ayant réuni l’Église, ils rapportèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux » (Ac 14, 21b-27)

    Lecture du livre des Actes des Apôtres

    En ces jours-là,
    Paul et Barnabé,
        retournèrent à Lystres, à Iconium et à Antioche de Pisidie ;
    ils affermissaient le courage des disciples ;
    ils les exhortaient à persévérer dans la foi,
    en disant :
    « Il nous faut passer par bien des épreuves
    pour entrer dans le royaume de Dieu. »
        Ils désignèrent des Anciens pour chacune de leurs Églises
    et, après avoir prié et jeûné, ils confièrent au Seigneur
    ces hommes qui avaient mis leur foi en lui.
        Ils traversèrent la Pisidie et se rendirent en Pamphylie.
        Après avoir annoncé la Parole aux gens de Pergé,
    ils descendirent au port d’Attalia,
        et s’embarquèrent pour Antioche de Syrie,
    d’où ils étaient partis ;
    c’est là qu’ils avaient été remis à la grâce de Dieu
    pour l’œuvre qu’ils avaient accomplie.
        Une fois arrivés, ayant réuni l’Église,
    ils rapportèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux,
    et comment il avait ouvert aux nations la porte de la foi.

        – Parole du Seigneur.

    Psaume

    (Ps 144 (145), 8-9, 10-11, 12-13ab)

    R/ Mon Dieu, mon Roi,
    je bénirai ton nom toujours et à jamais !
    ou : Alléluia.
    (Ps 144, 1)

    Le Seigneur est tendresse et pitié,
    lent à la colère et plein d’amour ;
    la bonté du Seigneur est pour tous,
    sa tendresse, pour toutes ses œuvres.

    Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce
    et que tes fidèles te bénissent !
    Ils diront la gloire de ton règne,
    ils parleront de tes exploits.

    Ils annonceront aux hommes tes exploits,
    la gloire et l’éclat de ton règne :
    ton règne, un règne éternel,
    ton empire, pour les âges des âges.

    Deuxième lecture

    « Il essuiera toute larme de leurs yeux » (Ap 21, 1-5a)

    Lecture de l’Apocalypse de saint Jean

    Moi, Jean,
    j’ai vu un ciel nouveau et une terre nouvelle,
    car le premier ciel et la première terre s’en étaient allés
    et, de mer, il n’y en a plus.
        Et la Ville sainte, la Jérusalem nouvelle,
    je l’ai vue qui descendait du ciel, d’auprès de Dieu,
    prête pour les noces, comme une épouse parée pour son mari.
        Et j’entendis une voix forte qui venait du Trône.
    Elle disait :
    « Voici la demeure de Dieu avec les hommes ;
    il demeurera avec eux,
    et ils seront ses peuples,
    et lui-même, Dieu avec eux, sera leur Dieu.
        Il essuiera toute larme de leurs yeux,
    et la mort ne sera plus,
    et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur :
    ce qui était en premier s’en est allé. »
        Alors celui qui siégeait sur le Trône déclara :
    « Voici que je fais toutes choses nouvelles. »

        – Parole du Seigneur.

    Évangile

    « Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres » (Jn 13, 31-33a.34-35)

    Alléluia. Alléluia.
    Je vous donne un commandement nouveau,
    dit le Seigneur :
    « Aimez-vous les uns les autres,
    comme je vous ai aimés. »
    Alléluia. (cf. Jn 13, 34)

    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

    Au cours du dernier repas que Jésus prenait avec ses disciples,
        quand Judas fut sorti du cénacle, Jésus déclara :
    « Maintenant le Fils de l’homme est glorifié,
    et Dieu est glorifié en lui.
        Si Dieu est glorifié en lui,
    Dieu aussi le glorifiera ;
    et il le glorifiera bientôt.

        Petits enfants,
    c’est pour peu de temps encore que je suis avec vous.
        Je vous donne un commandement nouveau :
    c’est de vous aimer les uns les autres.
    Comme je vous ai aimés,
    vous aussi aimez-vous les uns les autres.
        À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples :
    si vous avez de l’amour les uns pour les autres. »

        – Acclamons la Parole de Dieu.


  • Introduction

    V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
    R/ et ma bouche publiera ta louange.

    Antienne invitatoire

    Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia !

    Psaume invitatoire : (94)

    1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
    acclamons notre Rocher, notre salut !
    2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
    par nos hymnes de fête acclamons-le !

    3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
    le grand roi au-dessus de tous les dieux :
    4 il tient en main les profondeurs de la terre,
    et les sommets des montagnes sont à lui ;
    5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
    et les terres, car ses mains les ont pétries.

    6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
    adorons le Seigneur qui nous a faits.
    7 Oui, il est notre Dieu ; +
    nous sommes le peuple qu'il conduit,
    le troupeau guidé par sa main.

    Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
    8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
    comme au jour de tentation et de défi,
    9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
    et pourtant ils avaient vu mon exploit.

    10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
    et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
    il n'a pas connu mes chemins.
    11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
    Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

    Hymne : Pâque de Jésus Christ Sauveur !

    CFC — CNPL

    Pâque de Jésus Christ Sauveur !
    Il règne en sa victoire,
    Triomphe de l'amour :
    Ses bras ouverts en croix
    Dressent vers Dieu
    L'angoisse de la vie
    Et portent vers lui nos cœurs.

    Vivre ressuscités pour Dieu
    Dans la lumière neuve,
    Aurore de la joie :
    Les hommes surgiront
    Au grand espoir
    Qui monte dans leur corps
    À l'aube de ce matin.

    Peuple des baptisés, marqués
    Du Sceau de la promesse,
    Témoins de Jésus Christ,
    Venez manger la chair,
    Boire le sang
    Du Fils aimé de Dieu
    Pour vivre de son Esprit.

    L'heure paraît déjà : veillez !
    Car Dieu dresse la table
    Aux noces de l'Agneau :
    Le Maître et le Seigneur
    Vient nous servir
    Le vin de son retour :
    Victoire de charité.

    Antienne

    Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive, alléluia, alléluia.

    Psaume : 62

    2 Dieu, tu es mon Dieu,
       je te cherche dès l’aube : *
    mon âme a soif de toi ;
    après toi languit ma chair,
    terre aride, altérée, sans eau.

    3 Je t’ai contemplé au sanctuaire,
    j’ai vu ta force et ta gloire.
    4 Ton amour vaut mieux que la vie :
    tu seras la louange de mes lèvres !

    5 Toute ma vie je vais te bénir,
    lever les mains en invoquant ton nom.
    6 Comme par un festin je serai rassasié ;
    la joie sur les lèvres, je dirai ta louange.

    7 Dans la nuit, je me souviens de toi
    et je reste des heures à te parler.
    8 Oui, tu es venu à mon secours :
    je crie de joie à l’ombre de tes ailes.
    9 Mon âme s’attache à toi,
    ta main droite me soutient.
    [10-12]

    Antienne

    Adorez le Seigneur, alléluia ! il a fait le ciel et la terre, il a fait l’eau des sources et l’eau de la mer, alléluia.

    Psaume : CANTIQUE des trois enfants (Dn 3)

    57 Toutes les œuvres du Seigneur,
       bénissez le Seigneur :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !

    58 Vous, les anges du Seigneur,
       bénissez le Seigneur :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !

    59 Vous, les cieux,
       bénissez le Seigneur,
    60 et vous, les eaux par-dessus le ciel,
       bénissez le Seigneur,
    61 et toutes les puissances du Seigneur,
       bénissez le Seigneur !

    62 Et vous, le soleil et la lune,
       bénissez le Seigneur,
    63 et vous, les astres du ciel,
       bénissez le Seigneur,
    64 vous toutes, pluies et rosées,
       bénissez le Seigneur !

    65 Vous tous, souffles et vents,
       bénissez le Seigneur,
    66 et vous, le feu et la chaleur,
       bénissez le Seigneur,
    67 et vous, la fraîcheur et le froid,
       bénissez le Seigneur !

    68 Et vous, le givre et la rosée,
       bénissez le Seigneur,
    69 et vous, le gel et le froid,
       bénissez le Seigneur,
    70 et vous, la glace et la neige,
       bénissez le Seigneur !

    71 Et vous, les nuits et les jours,
       bénissez le Seigneur,
    72 et vous, la lumière et les ténèbres,
       bénissez le Seigneur,
    73 et vous, les éclairs, les nuées,
       bénissez le Seigneur :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !

    74 Que la terre bénisse le Seigneur :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !

    75 Et vous, montagnes et collines,
       bénissez le Seigneur,
    76 et vous, les plantes de la terre,
       bénissez le Seigneur,
    77 et vous, sources et fontaines,
       bénissez le Seigneur !

    78 Et vous, océans et rivières,
       bénissez le Seigneur,
    79 baleines et bêtes de la mer,
       bénissez le Seigneur,
    80 vous tous, les oiseaux dans le ciel,
       bénissez le Seigneur,
    81 vous tous, fauves et troupeaux
       bénissez le Seigneur :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !

    82 Et vous, les enfants des hommes,
       bénissez le Seigneur :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !

    83 Toi, Israël,
       bénis le Seigneur,
    84 Et vous, les prêtres,
       bénissez le Seigneur,
    85 vous, ses serviteurs,
       bénissez le Seigneur !

    86 Les esprits et les âmes des justes,
       bénissez le Seigneur,
    87 les saints et les humbles de cœur,
       bénissez le Seigneur,
    88 Ananias, Azarias et Misaël,
       bénissez le Seigneur :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !

    Bénissons le Père, le Fils et l'Esprit Saint :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !
    56 Béni sois-tu, Seigneur, au firmament du ciel :
    À toi, haute gloire, louange éternelle !

    Antienne

    Les fidèles du Seigneur exulteront, alléluia ! ils chanteront à la gloire de son nom, alléluia.

    Psaume : 149

    1 Chantez au Seigneur un chant nouveau,
    louez-le dans l’assemblée de ses fidèles !
    2 En Israël, joie pour son créateur ;
    dans Sion, allégresse pour son Roi !
    3 Dansez à la louange de son nom,
    jouez pour lui, tambourins et cithares !

    4 Car le Seigneur aime son peuple,
    il donne aux humbles l’éclat de la victoire.
    5 Que les fidèles exultent, glorieux,
    criant leur joie à l’heure du triomphe.
    6 Qu’ils proclament les éloges de Dieu,
    tenant en main l’épée à deux tranchants.

    7 Tirer vengeance des nations,
    infliger aux peuples un châtiment,
    8 charger de chaînes les rois,
    jeter les princes dans les fers,
    9 leur appliquer la sentence écrite,
    c’est la fierté de ses fidèles.

    Parole de Dieu : (Ac 10, 40-43)

    Voici que Dieu a ressuscité Jésus le troisième jour. Il lui a donné de se montrer non pas à tout le peuple, mais seulement aux témoins que Dieu avait choisis d’avance, à nous qui avons mangé et bu avec lui après sa résurrection d’entre les morts. Il nous a chargés d’annoncer au peuple et de témoigner que Dieu l’a choisi comme Juge des vivants et des morts. C’est à lui que tous les prophètes rendent ce témoignage : Tout homme qui croit en lui reçoit par lui le pardon de ses péchés.

    Répons

    R/ Le Seigneur est vraiment ressuscité.


    * Alléluia, alléluia !


    V/ Il est apparu à Simon. *


    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

    Antienne de Zacharie

    Celui qui demeure en moi, et en qui je demeure, portera beaucoup de fruit. Alléluia.

    Cantique de Zacharie (Lc 1)

    68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
    qui visite et rachète son peuple.

    69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
    dans la maison de David, son serviteur,

    70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
    par ses prophètes, depuis les temps anciens :

    71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
    à la main de tous nos oppresseurs,

    72 amour qu'il montre envers nos pères,
    mémoire de son alliance sainte,

    73 serment juré à notre père Abraham
       de nous rendre sans crainte,

    74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
    75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
    en sa présence, tout au long de nos jours.

    76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
       prophète du Très-Haut : *
    tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
       et tu prépareras ses chemins

    77 pour donner à son peuple de connaître le salut
    par la rémission de ses péchés,

    78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
    quand nous visite l'astre d'en haut,

    79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
       et l'ombre de la mort, *
    pour conduire nos pas
       au chemin de la paix.

    Intercession

    Acclamons Jésus Christ : Dieu l’a ressuscité, il nous ressuscitera avec lui.


    R/

    Gloire à toi, Jésus, notre vie !


    Ô Christ, radieuse lumière qui brille dans nos ténèbres,
    tu as sanctifié pour toujours notre condition mortelle.


    Seigneur, toi qui as marché sur la voie du Calvaire,
    tu nous appelles à te suivre pour mourir et ressusciter avec toi.


    Fils du Père, notre frère et notre maître,
    tu fais de nous un peuple de prêtres et de rois.


    Roi de gloire, nous attendons le jour éclatant de ta manifestation :
    alors nous te verrons tel que tu es, et nous serons semblables à toi.


    Notre Père

    Oraison

    Dieu qui as envoyé ton Fils pour nous sauver et pour faire de nous tes enfants d’adoption, regarde avec bonté ceux que tu aimes comme un père ; puisque nous croyons au Christ, accorde-nous la vraie liberté et la vie éternelle.


  • 1:21 Burkina Faso : la chancelière allemande Angela Merkel, en visite officielle dans le pays, a appelé la communauté internationale à soutenir l´Afrique contre la montée du terrorisme 3:23 Nicaragua : les évêques lancent un appel pour un avenir de paix, alors que la répression dans le pays a fait plus d´une centaine de mort depuis un an. 3:47 Fête du travail : Joseph Thouvenel, vice-président de la CFTC, apporte son analyse après les manifestations du 1er mai 5:36 Frères de Saint-Jean : depuis mardi 30/04, les Frères de Saint-Jean sont réunis en Chapitre Général à Saint-Jodard, jusqu´au 10 mai prochain, alors que les frères de Saint-Jean ont vécu ces dernières années une période douloureuse avec des révélations concernant leur fondateur et plusieurs frères. 7:06 Pèlerinage pour les vocations : le 01/05/2019, la première édition du pèlerinage interdiocésain pour les Vocations a eu lieu en Vendée, dans la commune de Saint-Laurent-sur-Sèvres 7:35 20 édition du Championnat de France cycliste du Clergé : la compétition a eu lieu en Ille-et-Vilaine, le 01/05/2019 8:03 Saint Jean-Baptiste de la Salle : à l´occasion du tricentenaire de sa mort, une messe a été célébrée le 30/04/19 en la cathédrale de Reims 10:06 Chronique du père Venard : Il revient sur la lettre du pape émérite Benoit XVI sur les abus sexuels, publiée il y a quelques jours, mais passée inaperçue du fait de l´incendie à Notre-Dame. 12:42 Revue de Presse : France Catholique, Le Pèlerin, Famille Chrétienne, La Vie, Réforme 14:37 Dossier : L´époque contemporaine est celle où le monde a connu le plus de martyrs chrétiens. Etienne Pépin, rédacteur en chef de RCF et Aymeric Pourbaix, directeur de France Catholique échangent sur la façon dont les martyrs actuels peuvent nourrir et éclairer notre foi. A la Source du 02/05/2019.


  • Messe d´Obsèques de Jean Vanier : elle a lieu à Trosly Breuil, ce jeudi 16/05/19 dans l´intimité de la famille de l´Arche - Cardinal Sfeir : la récitation de l´office des morts, sans messe, et une oraison funèbre du patriarche Bécharara RaÏ ce jeudi 16/05/19 au siège du patriarcat maronite - Chrétiens d´Orient : le Patriarche grec-catholique d´Antioche, Sa Béatitude Joseph Absi a été reçu le dimanche 12/05/19 par le président français Emmanuel Macron - Burkina Faso : après l´assassinat lundi 12/05/19 de fidèles dans le nord du Burkina Faso, le curé de la paroisse de Baam témoigne de l´accompagnement des fidèles - Abus sexuel dans l´Eglise en Pologne : un film documentaire mettant en cause des prêtes polonais secoue le pays - Vincent Lambert : les prise de paroles se succèdent concernant l´arrêt de son alimentation. - Chronique du père Burgun : avant les prochaines élections européennes, le père Burgun rappelle les projets pour l´Europe du pape Jean-Paul II - Revue de Presse : Famille Chrétienne, La Vie, France Catholique, Le Pèlerin, Réforme - Dossier : François Ernenwhein de La Croix et Antoine Pasquier de Famille Chrétienne échangent sur les enjeux des éléections européennes du 26 mai A la Source du 16/05/2019.

     


  • Introduction

    V/ Dieu, viens à mon aide,
    R/ Seigneur, à notre secours.

    Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
    au Dieu qui est, qui était et qui vient,
    pour les siècles des siècles.
    Amen. (Alléluia.)

    Hymne : Ferme mes yeux pour revoir tes merveilles

    J.F Frié — Chalet

    Ferme mes yeux pour revoir tes merveilles
    en ce moment que le jour fuit !
    Allume dans la nuit
    une clarté nouvelle !

    Que le silence alentour me console
    de la faiblesse de ma foi,
    puisque j'écoute en moi
    résonner ta parole !

    Jusqu'à demain, si se lève l'aurore,
    je t'abandonne mon esprit !
    Ta grâce me suffit,
    c'est elle que j'implore.

    Antienne

    Alléluia, alléluia, alléluia !

    Psaume : 4

    2 Quand je crie, réponds-moi,
    Dieu, ma justice !

    Toi qui me libères dans la détresse,
    pitié pour moi, écoute ma prière !

    3 Fils des hommes,
    jusqu'où irez-vous dans l'insulte à ma gloire, *
    l'amour du néant et la course au mensonge ?

    4 Sachez que le Seigneur a mis à part son fidèle,
    le Seigneur entend quand je crie vers lui.

    5 Mais vous, tremblez, ne péchez pas ;
    réfléchissez dans le secret, faites silence.

    6 Offrez les offrandes justes
    et faites confiance au Seigneur.

    7 Beaucoup demandent :
    « Qui nous fera voir le bonheur ? » *
    Sur nous, Seigneur, que s'illumine ton visage !

    8 Tu mets dans mon cœur plus de joie
    que toutes leurs vendanges et leurs moissons.

    9 Dans la paix moi aussi, je me couche et je dors, *
    car tu me donnes d'habiter, Seigneur,
    seul, dans la confiance.

    Antienne

    Alléluia, alléluia, alléluia !

    Psaume : 133

    1 Vous tous, bénissez le Seigneur,
    vous qui servez le Seigneur,
    qui veillez dans la maison du Seigneur
    au long des nuits.

    2 Levez les mains vers le sanctuaire,
    et bénissez le Seigneur.
    3 Que le Seigneur te bénisse de Sion,
    lui qui a fait le ciel et la terre !

    Parole de Dieu : Dt 6, 4-8a

    Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’Unique. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. Ces commandements que je te donne aujourd’hui resteront gravés dans ton cœur. Tu les rediras à tes fils, tu les répéteras sans cesse, à la maison ou en voyage, que tu sois couché ou que tu sois levé.

    Répons

    R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.
    * Alléluia, alléluia.
    V/ Tu es le Dieu fidèle qui garde son Alliance. *
    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

    Antienne de Syméon

    Le Seigneur est ressuscité, alléluia ; il nous remplit de sa lumière, alléluia.

    Cantique de Syméon (Lc 2)

    29 Maintenant, ô Maître souverain, +
    tu peux laisser ton serviteur s'en aller
    en paix, selon ta parole.

    30 Car mes yeux ont vu le salut
    31 que tu préparais à la face des peuples :

    32 lumière qui se révèle aux nations
    et donne gloire à ton peuple Israël.

    Oraison

    Dieu éternel, tu as écouté la prière de ton Christ, et tu l’as délivré de la mort ; ne permets pas que nos cœurs se troublent, rassure-nous dans notre nuit, comble-nous de ta joie, et nous attendrons dans le silence et la paix que se lève sur nous la lumière de la Résurrection.

    Bénédiction

    Que le Seigneur nous bénisse,
    qu’il nous accorde une nuit tranquille
    et nous garde dans la paix. Amen.

    Hymne : Ô Vierge Marie, quelle joie ! Alléluia !

    Ô Vierge Marie, quelle joie ! Alléluia !
    Celui que tu as un jour enfanté, alléluia !
    Ressuscité, s'en est allé, alléluia !
    Pour nous, prie le Seigneur Dieu, alléluia !

  • Introduction

    V/ Dieu, viens à mon aide,
    R/ Seigneur, à notre secours.

    Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
    au Dieu qui est, qui était et qui vient,
    pour les siècles des siècles.
    Amen. (Alléluia.)

    Hymne : Pâque de Jésus Christ Sauveur !

    CFC — CNPL

    Pâque de Jésus Christ Sauveur !
    Il règne en sa victoire,
    Triomphe de l'amour :
    Ses bras ouverts en croix
    Dressent vers Dieu
    L'angoisse de la vie
    Et portent vers lui nos cœurs.

    Vivre ressuscités pour Dieu
    Dans la lumière neuve,
    Aurore de la joie :
    Les hommes surgiront
    Au grand espoir
    Qui monte dans leur corps
    À l'aube de ce matin.

    Peuple des baptisés, marqués
    Du Sceau de la promesse,
    Témoins de Jésus Christ,
    Venez manger la chair,
    Boire le sang
    Du Fils aimé de Dieu
    Pour vivre de son Esprit.

    L'heure paraît déjà : veillez !
    Car Dieu dresse la table
    Aux noces de l'Agneau :
    Le Maître et le Seigneur
    Vient nous servir
    Le vin de son retour :
    Victoire de charité.

    Antienne

    Que ma prière devant toi s’élève comme un encens, et mes mains, comme l’offrande du soir, alléluia.

    Psaume : 140

    1 Seigneur, je t’appelle : accours vers moi !
    Écoute mon appel quand je crie vers toi !
    2 Que ma prière devant toi s’élève comme un encens,
    et mes mains, comme l’offrande du soir.

    3 Mets une garde à mes lèvres, Seigneur,
    veille au seuil de ma bouche.
    4 Ne laisse pas mon cœur pencher vers le mal
    ni devenir complice des hommes malfaisants.

    Jamais je ne goûterai leurs plaisirs :
    5 que le juste me reprenne et me corrige avec bonté.
    Que leurs parfums, ni leurs poisons, ne touchent ma tête !
    Ils font du mal : je me tiens en prière.

    6 Voici leurs juges précipités contre le roc,
    eux qui prenaient plaisir à m’entendre dire :
    7 « Comme un sol qu’on retourne et défonce,
    nos os sont dispersés à la gueule des enfers ! »

    8 Je regarde vers toi, Seigneur, mon Maître ;
    tu es mon refuge : épargne ma vie !
    9 Garde-moi du filet qui m’est tendu,
    des embûches qu’ont dressées les malfaisants.
    [10]

    Antienne

    Tu m’as tiré de la prison où j’étais, je rendrai grâce à ton nom, alléluia.

    Psaume : 141

    2 À pleine voix, je crie vers le Seigneur !
    À pleine voix, je supplie le Seigneur !
    3 Je répands devant lui ma plainte,
    devant lui, je dis ma détresse.

    4 Lorsque le souffle me manque,
    toi, tu sais mon chemin. *
    Sur le sentier où j’avance,
    un piège m’est tendu.

    5 Regarde à mes côtés, et vois :
    personne qui me connaisse ! *
    Pour moi, il n’est plus de refuge :
    personne qui pense à moi !

    6 J’ai crié vers toi, Seigneur ! *
    J’ai dit : « Tu es mon abri,
    ma part, sur la terre des vivants. »

    7 Sois attentif à mes appels :
    je suis réduit à rien ; *
    délivre-moi de ceux qui me poursuivent :
    ils sont plus forts que moi.

    8 Tire-moi de la prison où je suis,
    que je rende grâce à ton nom. *
    Autour de moi, les justes feront cercle
    pour le bien que tu m’as fait.

    Antienne

    Par les souffrances de sa passion, le Fils de Dieu apprit l’obéissance. Pour tous ceux qui lui obéissent, il est la source du salut, alléluia.

    Psaume : CANTIQUE (Ph 2)

    6 Le Christ Jésus, +
    ayant la condition de Dieu, *
    ne retint pas jalousement
    le rang qui l'égalait à Dieu.
    7 Mais il s'est anéanti, *
    prenant la condition de serviteur.

    Devenu semblable aux hommes, +
    reconnu homme à son aspect, *
    8 il s'est abaissé,
    devenant obéissant jusqu'à la mort, *
    et la mort de la croix.

    9 C'est pourquoi Dieu l'a exalté : *
    il l'a doté du Nom
    qui est au-dessus de tout nom,

    10 afin qu'au nom de Jésus
    tout genou fléchisse *
    au ciel, sur terre et aux enfers,

    11  et que toute langue proclame :
    « Jésus Christ est Seigneur » *
    à la gloire de Dieu le Père.

    Parole de Dieu : 1 P 2, 9-10

    C’est vous qui êtes la race choisie, le sacerdoce royal, la nation sainte, le peuple qui appartient à Dieu ; vous êtes donc chargés d’annoncer les merveilles de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. Car autrefois vous n’étiez pas son peuple, mais aujourd’hui vous êtes le peuple de Dieu. Vous étiez privés d’amour, mais aujourd’hui Dieu vous a montré son amour.

    Répons

    R/ La ténèbre pour toi n’est pas ténèbre, alléluia.


    * La nuit, comme le jour, est lumière, alléluia.


    V/ Je gravis les cieux : tu es là ;
    je descends chez les morts : te voici. *


    V/ Je reconnais devant toi le prodige,
    l’être étonnant que je suis. R/

    Antienne

    Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie, dit le Seigneur. Pour aller vers le Père, il faut passer par moi. Alléluia.

    Cantique de Marie (Lc 1)

    47 Mon âme exalte le Seigneur,
    exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

    48 Il s'est penché sur son humble servante ;
    désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

    49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
    Saint est son nom !

    50 Son amour s'étend d'âge en âge
    sur ceux qui le craignent ;

    51 Déployant la force de son bras,
    il disperse les superbes.

    52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
    il élève les humbles.

    53 Il comble de biens les affamés,
    renvoie les riches les mains vides.

    54 Il relève Israël, son serviteur,
    il se souvient de son amour,

    55 de la promesse faite à nos pères,
    en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

    Intercession

    Prions le Christ, notre vie et notre résurrection :


    R/

    Fils du Dieu vivant, sauve-nous !


    Nous te prions, Ô Christ, pour ta sainte Église catholique : 
    — sanctifie-la pour qu’elle annonce ton règne aux nations,


    Nous t’implorons pour ceux qui subissent la maladie, le deuil, la servitude :
    — guéris-les, fortifie-les, délivre-les.


    Nous te prions pour ceux qui ne suivent plus tes chemins :
    — qu’ils découvrent ton pardon et la joie d’une vie nouvelle.


    Pour nous, pécheurs, nous t’implorons :
    — accorde-nous de trouver en toi, qui n’as commis nulle faute, un juge miséricordieux.


    Pour tout homme en ce monde, nous te prions,
    et pour ceux qui nous ont précédés.


    Notre Père

    Oraison

    Dieu qui as envoyé ton Fils pour nous sauver et pour faire de nous tes enfants d’adoption, regarde avec bonté ceux que tu aimes comme un père ; puisque nous croyons au Christ, accorde-nous la vraie liberté et la vie éternelle.


  • Saint Eric de Suède

    Roi de Suède (✝ 1160)

    ou Henri.
    Éric IX, gendre du roi de Suède Smercher, élu pour lui succéder en 1141. Il montra grand soin pour l'administration de la justice. Il usa de toute son influence pour évangéliser ses sujets par la codification des lois de son royaume qu'il rédigea dans un esprit chrétien, sans vouloir les forcer à la conversion. Il travailla à la conversion des Finlandais et les ayant subjugués, décida de conquérir la Finlande, autant pour l'expansion de son domaine que pour y porter l'Évangile.
    sceau de Stockholm, avec le portrait d'Éric IXIl fut assassiné en haine de la Foi, à sa sortie d'une messe, le 18 mai 1160, à Turku, port situé au sud-ouest de la Finlande.
    Il est le saint patron de la ville de Stockholm (site en suédois - illustration, sceau de la ville avec son portrait) et un des saints patrons de la Suède.
    À Upsala en Suède, l'an 1160, saint Éric IX, roi et martyr. Il s'employa à gouverner le peuple dans son royaume avec sagesse et à protéger les droits des femmes, il envoya saint Henri comme évêque en Finlande pour y propager la foi du Christ et enfin, attaqué par les Danois alors qu'il assistait à la messe, il tomba sous les coups de ses ennemis.

    Martyrologe romain


  • Première lecture

    « Eh bien ! nous nous tournons vers les nations païennes » (Ac 13, 44-52)

    Lecture du livre des Actes des Apôtres

    Le sabbat qui suivait la première prédication de Paul
    à Antioche de Pisidie,
    presque toute la ville se rassembla
    pour entendre la parole du Seigneur.
    Quand les Juifs virent les foules,
    ils s’enflammèrent de jalousie ;
    ils contredisaient les paroles de Paul et l’injuriaient.
    Paul et Barnabé leur déclarèrent avec assurance :
    « C’est à vous d’abord
    qu’il était nécessaire d’adresser la parole de Dieu.
    Puisque vous la rejetez
    et que vous-mêmes ne vous jugez pas dignes de la vie éternelle,
    eh bien ! nous nous tournons vers les nations païennes.
    C’est le commandement que le Seigneur nous a donné :
    J’ai fait de toi la lumière des nations
    pour que, grâce à toi,
    le salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre. »

    En entendant cela, les païens étaient dans la joie
    et rendaient gloire à la parole du Seigneur ;
    tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle
    devinrent croyants.
    Ainsi la parole du Seigneur se répandait dans toute la région.

    Mais les Juifs provoquèrent l’agitation
    parmi les femmes de qualité adorant Dieu,
    et parmi les notables de la cité ;
    ils se mirent à poursuivre Paul et Barnabé,
    et les expulsèrent de leur territoire.
    Ceux-ci secouèrent contre eux la poussière de leurs pieds
    et se rendirent à Iconium,
    tandis que les disciples étaient remplis de joie et d’Esprit Saint.

    – Parole du Seigneur.

    Psaume

    (97 (98), 1, 2-3ab, 3cd-4)

    R/ La terre tout entière a vu
    le salut que Dieu nous donne.
    ou : Alléluia !
    (cf. 97, 3)

    Chantez au Seigneur un chant nouveau,
    car il a fait des merveilles ;
    par son bras très saint, par sa main puissante,
    il s’est assuré la victoire.

    Le Seigneur a fait connaître sa victoire,
    et révélé sa justice aux nations ;
    il s’est rappelé sa fidélité, son amour,
    en faveur de la maison d’Israël.

    La terre tout entière a vu
    la victoire de notre Dieu.
    Acclamez le Seigneur, terre entière,
    sonnez, chantez, jouez !

    Évangile

    « Celui qui m’a vu a vu le Père » (Jn 14, 7-14)

    Alléluia. Alléluia.
    Si vous demeurez dans ma parole,
    vous êtes vraiment mes disciples ;
    alors vous connaîtrez la vérité, dit le Seigneur.
    Alléluia. (Jn 8, 31b- 32)

    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

    En ce temps-là,
    Jésus disait à ses disciples :
    « Puisque vous me connaissez,
    vous connaîtrez aussi mon Père.
    Dès maintenant vous le connaissez,
    et vous l’avez vu. »
    Philippe lui dit :
    « Seigneur, montre-nous le Père ;
    cela nous suffit. »
    Jésus lui répond :
    « Il y a si longtemps que je suis avec vous,
    et tu ne me connais pas, Philippe !
    Celui qui m’a vu
    a vu le Père.
    Comment peux-tu dire : “Montre-nous le Père” ?
    Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père
    et que le Père est en moi !
    Les paroles que je vous dis,
    je ne les dis pas de moi-même ;
    le Père qui demeure en moi
    fait ses propres œuvres.
    Croyez-moi :
    je suis dans le Père,
    et le Père est en moi ;
    si vous ne me croyez pas,
    croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes.
    Amen, amen, je vous le dis :
    celui qui croit en moi
    fera les œuvres que je fais.
    Il en fera même de plus grandes,
    parce que je pars vers le Père,
    et tout ce que vous demanderez en mon nom,
    je le ferai,
    afin que le Père soit glorifié dans le Fils.
    Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom,
    moi, je le ferai. »

    – Acclamons la Parole de Dieu.


  • Introduction

    V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
    R/ et ma bouche publiera ta louange.

    Antienne invitatoire

    Nous te louons, splendeur du Père, Jésus, Fils de Dieu.

    Psaume invitatoire : (94)

    1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
    acclamons notre Rocher, notre salut !
    2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
    par nos hymnes de fête acclamons-le !

    3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
    le grand roi au-dessus de tous les dieux :
    4 il tient en main les profondeurs de la terre,
    et les sommets des montagnes sont à lui ;
    5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
    et les terres, car ses mains les ont pétries.

    6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
    adorons le Seigneur qui nous a faits.
    7 Oui, il est notre Dieu ; +
    nous sommes le peuple qu'il conduit,
    le troupeau guidé par sa main.

    Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
    8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
    comme au jour de tentation et de défi,
    9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
    et pourtant ils avaient vu mon exploit.

    10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
    et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
    il n'a pas connu mes chemins.
    11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
    Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

    Hymne : J’ai vu l’eau vive

    CFC — CNPL

    J’ai vu l’eau vive
    jaillissant du cœur du Christ, alléluia !
    Tous ceux que lave cette eau
    seront sauvés et chanteront : alléluia !

    J’ai vu la source
    devenir un fleuve immense, alléluia !
    Les fils de Dieu rassemblés
    chantaient leur joie d’être sauvés, alléluia !

    J’ai vu le Temple
    désormais s’ouvrir à tous, alléluia !
    Le Christ revient victorieux,
    montrant la plaie de son côté, alléluia !

    J’ai vu le Verbe
    nous donner la paix de Dieu, alléluia !
    Tous ceux qui croient en son nom
    seront sauvés et chanteront : alléluia !

    Antienne

    Merveilles que tes œuvres, Seigneur, alléluia !

    Psaume : 91

    2 Qu'il est bon de rendre grâce au Seigneur,
    de chanter pour ton nom, Dieu Très-Haut,
    3 d'annoncer dès le matin ton amour,
    ta fidélité, au long des nuits,
    4 sur la lyre à dix cordes et sur la harpe,
    sur un murmure de cithare.

    5 Tes œuvres me comblent de joie ;
    devant l'ouvrage de tes mains, je m'écrie :
    6 « Que tes œuvres sont grandes, Seigneur !
    Combien sont profondes tes pensées ! »

    7 L'homme borné ne le sait pas,
    l'insensé ne peut le comprendre :
    8 les impies croissent comme l'herbe, *
    ils fleurissent, ceux qui font le mal,
    mais pour disparaître à tout jamais.

    9 Toi, qui habites là-haut,
    tu es pour toujours le Seigneur.
    10 Vois tes ennemis, Seigneur,
       vois tes ennemis qui périssent, *
    et la déroute de ceux qui font le mal.

    11 Tu me donnes la fougue du taureau,
    tu me baignes d'huile nouvelle ;
    12 j'ai vu, j'ai repéré mes espions,
    j'entends ceux qui viennent m'attaquer.

    13 Le juste grandira comme un palmier,
    il poussera comme un cèdre du Liban ;
    14 planté dans les parvis du Seigneur,
    il grandira dans la maison de notre Dieu.

    15 Vieillissant, il fructifie encore,
    il garde sa sève et sa verdeur
    16 pour annoncer : « Le Seigneur est droit !
    Pas de ruse en Dieu, mon rocher ! »

    Antienne

    Je répandrai sur vous une eau pure. Alléluia !

    Psaume : CANTIQUE d'Ezékiel (Ez 36)

    24 Je vous prendrai du milieu des nations, +
    je vous rassemblerai de tous les pays,
    je vous conduirai dans votre terre.

    25 Je répandrai sur vous une eau pure,
       et vous serez purifiés ; *
    de toutes vos souillures, de toutes vos idoles,
       je vous purifierai.

    26 Je vous donnerai un cœur nouveau,
    je mettrai en vous un esprit nouveau.

    J'ôterai de votre chair le cœur de pierre,
    je vous donnerai un cœur de chair.

    27 Je mettrai en vous mon esprit, +
    je ferai que vous marchiez selon mes lois, *
    que vous gardiez mes préceptes
       et leur soyez fidèles.

    28 Vous habiterez le pays
       que j'ai donné à vos pères : +
    vous, vous serez mon peuple, *
    et moi, je serai votre Dieu.

    Antienne

    Tout est vôtre, mais vous êtes au Christ, et le Christ est à Dieu, alléluia.

    Psaume : 8

    R/ 2 Ô Seigneur, notre Dieu,
       qu'il est grand ton nom
       par toute la terre !

    Jusqu'aux cieux, ta splendeur est chantée
    3 par la bouche des enfants, des tout-petits :
    rempart que tu opposes à l'adversaire,
    où l'ennemi se brise en sa révolte.

    4 À voir ton ciel, ouvrage de tes doigts,
    la lune et les étoiles que tu fixas,
    5 qu'est-ce que l'homme pour que tu penses à lui,
    le fils d'un homme, que tu en prennes souci ?

    6 Tu l'as voulu un peu moindre qu'un dieu,
    le couronnant de gloire et d'honneur ;
    7 tu l'établis sur les œuvres de tes mains,
    tu mets toute chose à ses pieds :

    8 les troupeaux de bœufs et de brebis,
    et même les bêtes sauvages,
    9 les oiseaux du ciel et les poissons de la mer,
    tout ce qui va son chemin dans les eaux.

    R/ 10 Ô Seigneur, notre Dieu,
       qu'il est grand ton nom
       par toute la terre !

    Parole de Dieu : (Rm 14, 7-9)

    Aucun d’entre nous ne vit pour soi-même, et aucun ne meurt pour soi-même : si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur ; si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur. Dans notre vie comme dans notre mort, nous appartenons au Seigneur. Car, si le Christ a connu la mort, puis la vie, c’est pour devenir le Seigneur et des morts et des vivants.

    Répons

    R/ Vous cherchez Jésus, le Crucifié ?
    Il n’est pas ici, il est ressuscité, alléluia !


    V/ Je monte vers mon Père et votre Père,
    vers mon Dieu et votre Dieu. R/


    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

    Antienne de Zacharie

    Quand paraîtra votre berger, vous recevrez la couronne de gloire qui ne se flétrit pas, alléluia.

    Cantique de Zacharie (Lc 1)

    68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
    qui visite et rachète son peuple.

    69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
    dans la maison de David, son serviteur,

    70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
    par ses prophètes, depuis les temps anciens :

    71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
    à la main de tous nos oppresseurs,

    72 amour qu'il montre envers nos pères,
    mémoire de son alliance sainte,

    73 serment juré à notre père Abraham
       de nous rendre sans crainte,

    74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
    75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
    en sa présence, tout au long de nos jours.

    76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
       prophète du Très-Haut : *
    tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
       et tu prépareras ses chemins

    77 pour donner à son peuple de connaître le salut
    par la rémission de ses péchés,

    78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
    quand nous visite l'astre d'en haut,

    79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
       et l'ombre de la mort, *
    pour conduire nos pas
       au chemin de la paix.

    Intercession

    Invoquons Jésus ressuscité qui sans cesse intercède pour nous :


    R/

    Pasteur éternel, sauve-nous !


    Seigneur Jésus, ton peuple s’éveille à un jour nouveau :
    — nourris-le de ta parole et de ton pain.


    Ne permets pas que nous soyons victimes du loup qui dévore ni du mercenaire qui s’enfuit :
    — apprends-nous à reconnaître ta voix.


    Fais-nous rejeter la tristesse du péché : 
    — sois toi-même la joie que nul ne pourra nous ravir.


    Rends-nous attentifs aux appels de nos frères, 
    — et donne ta paix à ceux que nulle présence ne console.


    Notre Père

    Oraison

    Dieu qui nous as recréés par le baptême, fais-nous vivre toujours davantage du mystère pascal : que ta grâce nous accorde de porter beaucoup de fruit et de parvenir aux joies de la vie éternelle.


  • Introduction

    V/ Dieu, viens à mon aide,
    R/ Seigneur, à notre secours.

    Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
    au Dieu qui est, qui était et qui vient,
    pour les siècles des siècles.
    Amen. (Alléluia.)

    Hymne : L'heure s'avance : fais-nous grâce

    C. Duchesneau — CNPL

    L'heure s'avance : fais-nous grâce,
    Toi dont le jour n'a pas de fin.
    Reste avec nous quand tout s'efface,
    Dieu des lumières sans déclin.

    Tu sais toi-même où sont nos peines :
    Porte au Royaume nos travaux.
    Sans toi, notre œuvre serait vaine :
    Viens préparer les temps nouveaux.

    Comme un veilleur attend l'aurore,
    Nous appelons le jour promis.
    Mais si la nuit demeure encore,
    Tiens-nous déjà pour tes amis.

    Dieu qui sans cesse nous enfantes,
    À toi ces derniers mots du jour !
    L'Esprit du Christ en nous les chante
    Et les confie à ton amour.

    Antienne

    Alléluia, alléluia, alléluia !

    Psaume : 87

    2 Seigneur, mon Dieu et mon salut,
    dans cette nuit où je crie en ta présence,
    3 que ma prière parvienne jusqu’à toi,
    ouvre l’oreille à ma plainte.

    4 Car mon âme est rassasiée de malheur,
    ma vie est au bord de l’abîme ;
    5 on me voit déjà descendre à la fosse,*
    je suis comme un homme fini.

    6 Ma place est parmi les morts,
    avec ceux que l’on a tués, enterrés,
    ceux dont tu n’as plus souvenir,
    qui sont exclus, et loin de ta main.

    7 Tu m’as mis au plus profond de la fosse,
    en des lieux engloutis, ténébreux ;
    8 le poids de ta colère m’écrase,
    tu déverses tes flots contre moi.

    9 Tu éloignes de moi mes amis,
    tu m’as rendu abominable pour eux ;
    enfermé, je n’ai pas d’issue :
    10 à force de souffrir, mes yeux s’éteignent.

    Je t’appelle, Seigneur, tout le jour,
    je tends les mains vers toi :
    11 fais-tu des miracles pour les morts ?
    leur ombre se dresse-t-elle pour t’acclamer ?

    12 Qui parlera de ton amour dans la tombe,
    de ta fidélité au royaume de la mort ?
    13 Connaît-on dans les ténèbres tes miracles,
    et ta justice, au pays de l’oubli ?

    14 Moi, je crie vers toi, Seigneur ;
    dès le matin, ma prière te cherche :
    15 pourquoi me rejeter, Seigneur,
    pourquoi me cacher ta face ?

    16 Malheureux, frappé à mort depuis l’enfance,
    je n’en peux plus d’endurer tes fléaux ;
    17 sur moi, ont déferlé tes orages :
    tes effrois m’ont réduit au silence.

    18 Ils me cernent comme l’eau tout le jour,
    ensemble ils se referment sur moi.
    19 Tu éloignes de moi amis et familiers ;
    ma compagne, c’est la ténèbre.

    Parole de Dieu : Jr 14, 7-9b

    Si nos fautes parlent contre nous, agis, Seigneur, pour l’honneur de ton nom ! Tu es au milieu de nous, et ton nom a été invoqué sur nous ; ne nous abandonne pas, Seigneur, notre Dieu.

    Répons

    R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.
    * Alléluia, alléluia.
    V/ Mes jours sont dans ta main, sauve-moi. *
    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

    Antienne de Syméon

    Sauve-nous, Seigneur, quand nous veillons ; garde-nous quand nous dormons : nous veillerons avec le Christ, et nous reposerons en paix. Alléluia.

    Cantique de Syméon (Lc 2)

    29 Maintenant, ô Maître souverain, +
    tu peux laisser ton serviteur s'en aller
    en paix, selon ta parole.

    30 Car mes yeux ont vu le salut
    31 que tu préparais à la face des peuples :

    32 lumière qui se révèle aux nations
    et donne gloire à ton peuple Israël.

    Oraison

    Seigneur notre Dieu, que la splendeur de la Résurrection nous illumine, pour que nous puissions échapper à l’ombre de la mort et parvenir à la lumière éternelle dans ton Royaume. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

    Bénédiction

    Que le Seigneur qui nous a sauvés par sa croix
    soit pour nous la résurrection et la vie. Amen.

    Hymne : Reine du ciel, réjouis-toi, alléluia

    Reine du ciel, réjouis-toi, alléluia,
    car le Seigneur que tu as porté, alléluia,
    est ressuscité comme il l'avait dit, alléluia,
    Reine du ciel, prie Dieu pour nous, alléluia.

  • Introduction

    V/ Dieu, viens à mon aide,
    R/ Seigneur, à notre secours.

    Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
    au Dieu qui est, qui était et qui vient,
    pour les siècles des siècles.
    Amen. (Alléluia.)

    Hymne : Jour de Résurrection

    Liturgie byzantine — CNPL

    Jour de Résurrection !
    Peuples, rayonnons de joie !
    C'est la Pâque, la Pâque du Seigneur !
    Le Christ Dieu nous conduit
    de la mort à la vie,
    de la terre aux cieux,
    et nous chantons sa victoire :

    R/ Christ est ressuscité d'entre les morts !
    Par la mort, il a détruit la mort !
    À ceux qui sont au tombeau,
    Il accorde la vie !

    Que le ciel se réjouisse,
    que la terre soit en fête,
    que soit dans l'allégresse
    le monde visible et invisible,
    car le Christ est ressuscité,
    lui, la joie éternelle :

    La destruction de la mort, célébrons-la,
    et la ruine de l'enfer.
    Louons l'auteur
    d'une vie neuve et immortelle,
    le Dieu unique de nos pères,
    le Béni, le Glorieux :

    Ô Pâque grande et toute sainte, ô Christ,
    Ô Sagesse, ô Verbe de Dieu, ô Force,
    fais que nous te soyons unis
    en parfaite vérité,
    au jour sans fin de ton Royaume :

    Une Pâque sacrée nous est apparue :
    Pâque nouvelle et sainte, Pâque mystique,
    Pâque très pure, Pâque du Christ, notre Sauveur,
    Pâque immaculée, Pâque grandiose,
    Pâque des croyants,
    Pâque qui sanctifie les fidèles,
    Pâque qui ouvre le Paradis :

    Voici le jour de la Résurrection !
    En cette solennité, rayonnons de joie.
    Embrassons-nous les uns les autres.
    À ceux même qui nous haïssent, disons : Frères !
    Pardonnons tout à cause de la Résurrection
    et chantons :

    R/ Christ est ressuscité d'entre les morts !
    Par la mort, il a détruit la mort !
    À ceux qui sont au tombeau,
    Il accorde la vie !

    Antienne

    Dieu a tant aimé le monde qu’il lui a donné son Fils, alléluia.

    Psaume : 144 - I

    1 Je t’exalterai, mon Dieu, mon Roi,
    je bénirai ton nom toujours et à jamais !

    2 Chaque jour je te bénirai,
    je louerai ton nom toujours et à jamais.
    3 Il est grand, le Seigneur, hautement loué ;
    à sa grandeur, il n’est pas de limite.

    4 D’âge en âge, on vantera tes œuvres,
    on proclamera tes exploits.
    5 Je redirai le récit de tes merveilles,
    ton éclat, ta gloire et ta splendeur.

    6 On dira ta force redoutable ;
    je raconterai ta grandeur.
    7 On rappellera tes immenses bontés ;
    tous acclameront ta justice.

    8 Le Seigneur est tendresse et pitié,
    lent à la colère et plein d’amour ;
    9 la bonté du Seigneur est pour tous,
    sa tendresse, pour toutes ses œuvres.

    Antienne

    Tout honneur et toute gloire au Roi des siècles, immortel et invisible, alléluia !

    Psaume : 144 - II

    10 Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce
    et que tes fidèles te bénissent !
    11 Ils diront la gloire de ton règne,
    ils parleront de tes exploits,

    12 annonçant aux hommes tes exploits,
    la gloire et l’éclat de ton règne :
    13 ton règne, un règne éternel,
    ton empire, pour les âges des âges.

    Le Seigneur est vrai en tout ce qu’il dit,
    fidèle en tout ce qu’il fait.
    14 Le Seigneur soutient tous ceux qui tombent,
    il redresse tous les accablés.

    15 Les yeux sur toi, tous, ils espèrent :
    tu leur donnes la nourriture au temps voulu ;
    16 tu ouvres ta main :
    tu rassasies avec bonté tout ce qui vit.

    17 Le Seigneur est juste en toutes ses voies,
    fidèle en tout ce qu’il fait.
    18 Il est proche de ceux qui l’invoquent,
    de tous ceux qui l’invoquent en vérité.

    19 Il répond au désir de ceux qui le craignent ;
    il écoute leur cri : il les sauve.
    20 Le Seigneur gardera tous ceux qui l’aiment,
    mais il détruira tous les impies.

    21 Que ma bouche proclame
    les louanges du Seigneur ! *
    Son nom très saint, que toute chair le bénisse
    toujours et à jamais !

    Antienne

    Le Seigneur est ma force et mon chant, il me rend libre, alléluia.

    Psaume : CANTIQUE (Ap 15)

    3 Grandes, merveilleuses, tes œuvres,
    Seigneur, Dieu de l'univers !

    Ils sont justes, ils sont vrais, tes chemins,
    Roi des nations.

    4 Qui ne te craindrait, Seigneur ?
    À ton nom, qui ne rendrait gloire ?

    Oui, toi seul es saint ! +
    Oui, toutes les nations viendront
       et se prosterneront devant toi ; *
    oui, ils sont manifestés, tes jugements.

    Parole de Dieu : He 5, 8-10

    Bien qu’il soit le Fils, le Christ a pourtant appris l’obéissance par les souffrances de sa passion ; et, ainsi conduit à sa perfection, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent la cause du salut éternel. Car Dieu l’a proclamé grand prêtre selon le sacerdoce de Melkisédek.

    Répons

    R/ Jésus se trouva au milieu d’eux et leur dit :


    * La paix soit avec vous ! Alléluia !


    V/ Avance ton doigt ; mets ta main dans mon côté. * 


    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

    Antienne

    Le bon Pasteur donne sa vie pour ses brebis. Alléluia.

    Cantique de Marie (Lc 1)

    47 Mon âme exalte le Seigneur,
    exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

    48 Il s'est penché sur son humble servante ;
    désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

    49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
    Saint est son nom !

    50 Son amour s'étend d'âge en âge
    sur ceux qui le craignent ;

    51 Déployant la force de son bras,
    il disperse les superbes.

    52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
    il élève les humbles.

    53 Il comble de biens les affamés,
    renvoie les riches les mains vides.

    54 Il relève Israël, son serviteur,
    il se souvient de son amour,

    55 de la promesse faite à nos pères,
    en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

    Intercession

    Supplions Jésus notre Sauveur qui a renouvelé la vie par sa croix :


    R/

    Mets en nous, Seigneur, un esprit nouveau !


    Christ Sauveur, crucifié dans la chair, vivifié par l’Esprit :
    — fais-nous mourir au péché et vivre pour le Père.


    Tu as envoyé tes disciples dans le monde entier : 
    — assiste aujourd’hui les ouvriers de l’Évangile.


    Face aux puissants, tu as témoigné de la vérité : 
    — inspire aux autorités le respect des consciences.


    Tu nous prépares un autre ciel, une autre terre : 
    — donne-nous de transformer ce monde à leur image.


    Tu es descendu aux enfers annoncer la Bonne Nouvelle : 
    — sois l’espérance et la joie de nos frères défunts.


    Notre Père

    Oraison

    Dieu à qui nous devons le salut et la liberté, écoute le cri de notre prière : puisque tu nous as rachetés par le sang de ton Fils, fais que nous puissions vivre de toi et trouver en toi le bonheur éternel.


  • Saint Pascal Baylon

    Frère mineur en Espagne (✝ 1592)

    Pascal est né dans le pays d'Aragon en Espagne, dans une famille de cultivateurs fort modestes. Durant son enfance, tout en gardant les moutons, il se plongeait avec délices dans la prière silencieuse qui lui donnait le désir de se consacrer à Dieu. Saint Pascal Baylon, Tiepolo Mais n'étant pas accepté dans la vie religieuse à cause de son manque d'instruction, il se place comme berger près du couvent pour participer aux offices, au moins de loin, quand sonnait la cloche. Finalement, il put entrer comme frère convers chez les franciscains et il y remplit la tâche de portier. Il rayonnait par son amabilité et sa douceur envers tous ceux qui se présentaient à la porte du couvent. Beaucoup de gens pour cette raison venaient lui demander conseil, même des prédicateurs qui estimaient que sa théologie était celle du coeur et non pas celle d'un intellectuel. Maltraité par les Huguenots au cours d'une mission dans la France déchirée par les guerres de religion, il leur pardonna en disant que c'est pour servir Dieu qu'ils l'avaient ainsi traité. Il puisait sa force dans sa ferveur pour l'Eucharistie et passait de longues heures en adoration silencieuse devant le Saint Sacrement. Après sa mort, les miracles se multiplièrent sur sa tombe. Le Pape Léon XIII le nomma patron des Congrès eucharistiques.
    Illustration: Giovanni Battista Tiepolo, vision de Saint Pascal Baylon, XVIIe siècle - musée du Prado, Madrid
    - Paroisse Saint-Pascal-Baylon diocèse d'Ottawa , Canada

    - site des Capucins, Denver, Colorado, en anglais: May 17: St. Paschal Baylon
    À Villa Réal, près de Valence en Espagne, l'an 1592, saint Pascal Baylon, religieux de l'Ordre des Mineurs, qui se montra toujours empressé et bienveillant envers tous et ne cessa de vénérer avec un ardent amour le mystère de la Sainte Eucharistie.

    Martyrologe romain


  • Première lecture

    « La promesse, Dieu l’a pleinement accomplie en ressuscitant Jésus » (Ac 13, 26-33)

    Lecture du livre des Actes des Apôtres

    En ces jours-là, Paul vint à Antioche de Pisidie.
    Dans la synagogue, il disait :
    « Vous, frères, les fils de la lignée d’Abraham
    et ceux parmi vous qui craignent Dieu,
    c’est à nous que la parole du salut a été envoyée.
    En effet, les habitants de Jérusalem et leurs chefs
    ont méconnu Jésus,
    ainsi que les paroles des prophètes
    qu’on lit chaque sabbat ;
    or, en le jugeant, ils les ont accomplies.
    Sans avoir trouvé en lui aucun motif de condamnation à mort,
    ils ont demandé à Pilate qu’il soit supprimé.
    Et, après avoir accompli tout ce qui était écrit de lui,
    ils l’ont descendu du bois de la croix et mis au tombeau.
    Mais Dieu l’a ressuscité d’entre les morts.
    Il est apparu pendant bien des jours
    à ceux qui étaient montés avec lui de Galilée à Jérusalem,
    et qui sont maintenant ses témoins devant le peuple.
    Et nous, nous vous annonçons cette Bonne Nouvelle :
    la promesse faite à nos pères,
    Dieu l’a pleinement accomplie pour nous, leurs enfants,
    en ressuscitant Jésus,
    comme il est écrit au psaume deux :
    Tu es mon fils ;
    moi, aujourd’hui, je t’ai engendré. »

    – Parole du Seigneur.

    Psaume

    (2, 1.7bc, 8-9, 10-11)

    R/ Tu es mon fils ;
    moi, aujourd’hui, je t’ai engendré.
    ou : Alléluia !
    (2, 7)

    Pourquoi ce tumulte des nations,
    ce vain murmure des peuples ?
    Le Seigneur m’a dit : « Tu es mon fils ;
    moi, aujourd’hui, je t’ai engendré.

    « Demande, et je te donne en héritage les nations,
    pour domaine la terre tout entière.
    Tu les détruiras de ton sceptre de fer,
    tu les briseras comme un vase de potier. »

    Maintenant, rois, comprenez,
    reprenez-vous, juges de la terre.
    Servez le Seigneur avec crainte,
    rendez-lui votre hommage en tremblant.

    Évangile

    « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie » (Jn 14, 1-6)

    Alléluia. Alléluia.
    Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie,
    dit le Seigneur.
    Personne ne va vers le Père sans passer par moi.
    Alléluia. (Jn 14, 6)

    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

    En ce temps-là,
    Jésus disait à ses disciples :
    « Que votre cœur ne soit pas bouleversé :
    vous croyez en Dieu,
    croyez aussi en moi.
    Dans la maison de mon Père,
    il y a de nombreuses demeures ;
    sinon, vous aurais-je dit :
    “Je pars vous préparer une place” ?
    Quand je serai parti vous préparer une place,
    je reviendrai et je vous emmènerai auprès de moi,
    afin que là où je suis,
    vous soyez, vous aussi.
    Pour aller où je vais,
    vous savez le chemin. »
    Thomas lui dit :
    « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas.
    Comment pourrions-nous savoir le chemin ? »
    Jésus lui répond :
    « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ;
    personne ne va vers le Père sans passer par moi. »

    – Acclamons la Parole de Dieu.


  • Introduction

    V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
    R/ et ma bouche publiera ta louange.

    Antienne invitatoire

    Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia !

    Psaume invitatoire : (94)

    1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
    acclamons notre Rocher, notre salut !
    2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
    par nos hymnes de fête acclamons-le !

    3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
    le grand roi au-dessus de tous les dieux :
    4 il tient en main les profondeurs de la terre,
    et les sommets des montagnes sont à lui ;
    5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
    et les terres, car ses mains les ont pétries.

    6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
    adorons le Seigneur qui nous a faits.
    7 Oui, il est notre Dieu ; +
    nous sommes le peuple qu'il conduit,
    le troupeau guidé par sa main.

    Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
    8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
    comme au jour de tentation et de défi,
    9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
    et pourtant ils avaient vu mon exploit.

    10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
    et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
    il n'a pas connu mes chemins.
    11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
    Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

    Hymne : Il est vivant

    J.F Frié — CNPL

    Il est vivant ! Tu l'as vu la première.
    Parle, Marie de Magdala !
    - Hors du tombeau, debout dans la lumière,
    Il dit : « Marie » ! C'était sa voix !

    R/ Nous l'avons vu ressuscité,
    Nous, témoins de la Vérité !
    Il est venu, il reviendra !
    Amen ! Alléluia ! Alléluia !

    Le cœur brûlant, vous alliez, près du Maître,
    Vers Emmaüs, sur le chemin...
    - Nous étions deux ! Il s'est fait reconnaître,
    Le soir, à la fraction du pain !

    Vous étiez onze, nous dit l'Écriture,
    La nuit couvrait Jérusalem...
    - Il a paru ! Il montrait ses blessures !
    Il a soufflé son Esprit Saint !

    Est-ce Jésus, celui qui t'a fait signe
    De l'approcher, dis-nous, Thomas ?
    - Sur mon Seigneur et mon Dieu, moi, indigne,
    J'ai vu les marques de la croix !

    Depuis Damas, tu ne peux plus te taire...
    Confirme-nous ce que tu crois.
    - Moi, Paul, je dis qu'ils étaient cinq cents frères,
    Témoins du Christ, tous à la fois !

    Antienne

    Le Seigneur s’est offert, victime pour nos péchés, alléluia.

    Psaume : 50

    3 Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
    selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
    4 Lave-moi tout entier de ma faute,
    purifie-moi de mon offense.

    5 Oui, je connais mon péché,
    ma faute est toujours devant moi.
    6 Contre toi, et toi seul, j’ai péché,
    ce qui est mal à tes yeux, je l’ai fait.

    Ainsi, tu peux parler et montrer ta justice,
    être juge et montrer ta victoire.
    7 Moi, je suis né dans la faute,
    j’étais pécheur dès le sein de ma mère.

    8 Mais tu veux au fond de moi la vérité ;
    dans le secret, tu m’apprends la sagesse.
    9 Purifie-moi avec l’hysope, et je serai pur ;
    lave-moi et je serai blanc, plus que la neige.

    10 Fais que j’entende les chants et la fête :
    ils danseront, les os que tu broyais.
    11 Détourne ta face de mes fautes,
    enlève tous mes péchés.

    12 Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
    renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
    13 Ne me chasse pas loin de ta face,
    ne me reprends pas ton esprit saint.

    14 Rends-moi la joie d’être sauvé ;
    que l’esprit généreux me soutienne.
    15 Aux pécheurs, j’enseignerai tes chemins ;
    vers toi, reviendront les égarés.

    16 Libère-moi du sang versé, Dieu, mon Dieu sauveur,
    et ma langue acclamera ta justice.
    17 Seigneur, ouvre mes lèvres,
    et ma bouche annoncera ta louange.

    18 Si j’offre un sacrifice, tu n’en veux pas,
    tu n’acceptes pas d’holocauste.
    19 Le sacrifice qui plaît à Dieu,
       c’est un esprit brisé ; *
    tu ne repousses pas, ô mon Dieu,
       un cœur brisé et broyé.

    20 Accorde à Sion le bonheur,
    relève les murs de Jérusalem.
    21 Alors tu accepteras de justes sacrifices,
       oblations et holocaustes ; *
    alors on offrira des taureaux sur ton autel.

    Antienne

    Jérusalem, cité de Dieu, tu brilleras d’une lumière éblouissante, alléluia.

    Psaume : CANTIQUE de Tobie (Tb 13)

    9 Bénissez le Seigneur, vous, ses élus !
    Fêtez-le, rendez-lui grâce !

    10 Jérusalem, ville sainte,
    Dieu t'a frappée pour les œuvres de tes mains.
    11 Rends toute grâce au Seigneur
    et bénis le Roi des siècles !

    Qu'il relève en toi le sanctuaire, +
    12 Qu'il réjouisse en toi les exilés, *
    qu'il aime en toi les malheureux,
    pour les siècles sans fin.

    13 Une lumière brillante brillera
    jusqu'aux limites de la terre.
    14 De loin, viendront des peuples nombreux
    vers ton nom qui est saint, *
    les mains chargées de leurs offrandes
    pour le roi du ciel.

    Les générations des générations t'empliront d'allégresse,
    et le nom de l'Élue restera pour les siècles.

    15 Réjouis-toi, exulte, à cause des fils des justes :
    tous rassemblés, ils béniront le Seigneur éternel.
    Heureux ceux qui t'aiment :
    ils se réjouiront de ta paix.

    Mon âme, bénis le Seigneur, le Grand Roi : *
    16 il bâtira, dans Jérusalem,
    sa maison pour les siècles !

    18 Que les bénis de Dieu
    bénissent le Nom très saint, *
    pour les siècles et à jamais !

    Antienne

    J’ai vu Jérusalem, la cité nouvelle, descendre du ciel, alléluia.

    Psaume : 147

    12 Glorifie le Seigneur, Jérusalem !
    Célèbre ton Dieu, ô Sion !

    13 Il a consolidé les barres de tes portes,
    dans tes murs il a béni tes enfants ;
    14 il fait régner la paix à tes frontières,
    et d’un pain de froment te rassasie.

    15 Il envoie sa parole sur la terre :
    rapide, son verbe la parcourt.
    16 Il étale une toison de neige,
    il sème une poussière de givre.

    17 Il jette à poignées des glaçons ;
    devant ce froid, qui pourrait tenir ?
    18 Il envoie sa parole : survient le dégel ;
    il répand son souffle : les eaux coulent.

    19 Il révèle sa parole à Jacob,
    ses volontés et ses lois à Israël.
    20 Pas un peuple qu’il ait ainsi traité ;
    nul autre n’a connu ses volontés.

    Parole de Dieu : (Ac 5, 30-32)

    Le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus, que vous aviez exécuté en le pendant au bois du supplice. C’est lui que Dieu, par sa puissance, a élevé en faisant de lui le Chef, le Sauveur, pour apporter à Israël la conversion et le pardon des péchés. Quant à nous, nous sommes les témoins de tout cela, avec l’Esprit Saint, que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent.

    Répons

    R/ Ô Christ, tu es le Fils du Dieu vivant.


    * Alléluia, alléluia !


    V/ Tu es ressuscité d’entre les morts. *


    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

    Antienne de Zacharie

    Je m’en vais vous préparer une place, je reviendrai vous prendre avec moi, et là où je suis, vous serez vous aussi. Alléluia.

    Cantique de Zacharie (Lc 1)

    68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
    qui visite et rachète son peuple.

    69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
    dans la maison de David, son serviteur,

    70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
    par ses prophètes, depuis les temps anciens :

    71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
    à la main de tous nos oppresseurs,

    72 amour qu'il montre envers nos pères,
    mémoire de son alliance sainte,

    73 serment juré à notre père Abraham
       de nous rendre sans crainte,

    74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
    75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
    en sa présence, tout au long de nos jours.

    76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
       prophète du Très-Haut : *
    tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
       et tu prépareras ses chemins

    77 pour donner à son peuple de connaître le salut
    par la rémission de ses péchés,

    78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
    quand nous visite l'astre d'en haut,

    79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
       et l'ombre de la mort, *
    pour conduire nos pas
       au chemin de la paix.

    Intercession

    Contemplons l’Agneau vainqueur, immolé, toujours vivant :


    Toi, le Ressuscité, sauve-nous de la mort.
    Sauve-nous de la mort !


    Toi, le Vivant, fais-nous revivre.
    Fais-nous revivre !


    Toi, le Vainqueur, triomphe en nous du mal.
    Triomphe en nous du mal !


    Toi, le Saint, consacre-nous dans la vérité.
    Consacre-nous dans la vérité !


    Toi, le Seigneur, exalté dans la gloire,
    prends-nous auprès de toi.
    Prends-nous auprès de toi !


    Notre Père

    Oraison

    Dieu à qui nous devons le salut et la liberté, écoute le cri de notre prière : puisque tu nous as rachetés par le sang de ton Fils, fais que nous puissions vivre de toi et trouver en toi le bonheur éternel.






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires
19.03.2013