• Introduction

    V/ Dieu, viens à mon aide,
    R/ Seigneur, à notre secours.

    Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
    au Dieu qui est, qui était et qui vient,
    pour les siècles des siècles.
    Amen. (Alléluia.)

    Hymne : En toi Seigneur, nos vies reposent

    CFC — CNPL

    En toi Seigneur, nos vies reposent
    Et prennent force dans la nuit ;
    Tu nous prépares à ton aurore
    Et tu nous gardes dans l'Esprit.

    Déjà levé sur d'autres terres,
    Le jour éveille les cités ;
    Ami des hommes, vois leur peine
    Et donne-leur la joie d'aimer.

    Vainqueur du mal et des ténèbres,
    Ô Fils de Dieu ressuscité,
    Délivre-nous de l'adversaire
    Et conduis-nous vers ta clarté !

    Antienne

    Garde-moi, mon Dieu, mon refuge est en toi.

    Psaume : 15

    1 Garde-moi, mon Dieu :
    j'ai fait de toi mon refuge.
    2 J'ai dit au Seigneur : « Tu es mon Dieu !
    Je n'ai pas d'autre bonheur que toi. »

    3 Toutes les idoles du pays,
       ces dieux que j'aimais, +
    ne cessent d'étendre leurs ravages, *
    et l'on se rue à leur suite.
    4 Je n'irai pas leur offrir le sang des sacrifices ; *
    leur nom ne viendra pas sur mes lèvres !

    5 Seigneur, mon partage et ma coupe :
    de toi dépend mon sort.
    6 La part qui me revient fait mes délices ;
    j'ai même le plus bel héritage !

    7 Je bénis le Seigneur qui me conseille :
    même la nuit mon cœur m'avertit.
    8 Je garde le Seigneur devant moi sans relâche ;
    il est à ma droite : je suis inébranlable.

    9 Mon cœur exulte, mon âme est en fête,
    ma chair elle-même repose en confiance :
    10 tu ne peux m'abandonner à la mort
    ni laisser ton ami voir la corruption.

    11 Tu m'apprends le chemin de la vie : +
    devant ta face, débordement de joie !
    À ta droite, éternité de délices !

    Parole de Dieu : 1 Th 5, 23

    Que le Dieu de la paix lui-même vous sanctifie tout entiers, et qu’il garde parfaits et sans reproche votre esprit, votre âme et votre corps, pour la venue de notre Seigneur Jésus Christ.

    Répons

    R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.
    V/ Je suis sûr de toi, tu es mon Dieu. R/
    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

    Antienne de Syméon

    Sauve-nous, Seigneur, quand nous veillons ; garde-nous quand nous dormons : nous veillerons avec le Christ, et nous reposerons en paix.

    Cantique de Syméon (Lc 2)

    29 Maintenant, ô Maître souverain, +
    tu peux laisser ton serviteur s'en aller
    en paix, selon ta parole.

    30 Car mes yeux ont vu le salut
    31 que tu préparais à la face des peuples :

    32 lumière qui se révèle aux nations
    et donne gloire à ton peuple Israël.

    Oraison

    Seigneur, notre part d’héritage, donne-nous de ne chercher qu’en toi notre bonheur et d’attendre avec confiance, au-delà de la nuit de notre mort, la joie de vivre en ta présence. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

    Bénédiction

    Que la paix de Dieu
    garde notre cœur et nos pensées
    dans le Christ Jésus, notre Seigneur. Amen.

    Hymne : Salve, Regina, mater misericordiæ

    Salve, Regina, mater misericordiæ ;
    vita dulcedo et spes nostra, salve.
    Ad te clamamus, exsules filii Evæ.
    Ad te suspiramus, gementes et flentes
    in hac lacrimarum valle.

    Eia ergo, advocata nostra,
    illos tuos misericordes oculos
    ad nos converte.
    Et Iesum, benedictum fructum ventris tui,
    nobis post hoc exsilium ostende.
    Ô clemens, o pia, o dulcis Virgo Maria.

  • Introduction

    V/ Dieu, viens à mon aide,
    R/ Seigneur, à notre secours.

    Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
    au Dieu qui est, qui était et qui vient,
    pour les siècles des siècles.
    Amen. (Alléluia.)

    Hymne : Ô Père, Source de l’amour

    C. Tassin — SM

    Ô Père,
    Source de l’amour,
    Tu nous as gardés en ce jour
    Dans ta tendresse.
    Si je n’ai pas compris ta voix,
    Ce soir je rentre auprès de toi,
    Et ton pardon me sauvera
    De la tristesse.

    Seigneur,
    Étoile sans déclin,
    Toi qui vis aux siècles sans fin,
    Près de ton Père !
    Ta main, ce jour, nous a conduits,
    Ton corps, ton sang nous ont nourris :
    Reste avec nous en cette nuit,
    Sainte lumière.

    Seigneur,
    Esprit de vérité,
    Ne refuse pas ta clarté
    À tous les hommes.
    Éteins la haine dans les cœurs,
    Et que les pauvres qui ont peur
    D’un lendemain sans vrai bonheur
    En paix s’endorment.

    Seigneur,
    Reviendras-tu ce soir
    Pour combler enfin notre espoir
    Par ta présence ?
    La table est mise en ta maison
    Où près de toi nous mangerons.
    Pour ton retour, nous veillerons
    Pleins d’espérance.

    Antienne

    Il aura souci du malheureux ; il sauvera le pauvre et le faible.

    Psaume : 71 - I

    1 Dieu, donne au roi tes pouvoirs,
    à ce fils de roi ta justice.
    2 Qu’il gouverne ton peuple avec justice,
    qu’il fasse droit aux malheureux !

    3 Montagnes, portez au peuple la paix,
    collines, portez-lui la justice !
    4 Qu’il fasse droit aux malheureux de son peuple,
    qu’il sauve les pauvres gens, qu’il écrase l’oppresseur !

    5 Qu’il dure sous le soleil et la lune
    de génération en génération !
    6 Qu’il descende comme la pluie sur les regains,
    une pluie qui pénètre la terre.

    7 En ces jours-là, fleurira la justice,
    grande paix jusqu’à la fin des lunes !
    8 Qu’il domine de la mer à la mer,
    et du Fleuve jusqu’au bout de la terre !

    9 Des peuplades s’inclineront devant lui,
    ses ennemis lècheront la poussière.
    10 Les rois de Tarsis et des Iles
    apporteront des présents.

    Les rois de Saba et de Seba
    feront leur offrande.
    11 Tous les rois se prosterneront devant lui,
    tous les pays le serviront.

    Antienne

    J’ai fait de toi la lumière des peuples, mon salut jusqu’au bout du monde.

    Psaume : 71 - II

    12 Il délivrera le pauvre qui appelle
    et le malheureux sans recours.
    13 Il aura souci du faible et du pauvre,
    du pauvre dont il sauve la vie.

    14 Il les rachète à l’oppression, à la violence ;
    leur sang est d’un grand prix à ses yeux.
    15 Qu’il vive ! On lui donnera l’or de Saba. *
    On priera sans relâche pour lui ;
       tous les jours, on le bénira.

    16 Que la terre jusqu’au sommet des montagnes
       soit un champ de blé : *
    et ses épis onduleront comme la forêt du Liban !
    Que la ville devienne florissante
    comme l’herbe sur la terre !

    17 Que son nom dure toujours ;
    sous le soleil, que subsiste son nom !
    En lui, que soient bénies toutes les familles de la terre ;
    que tous les pays le disent bienheureux !

    18 Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël,
    lui seul fait des merveilles !
    19 Béni soit à jamais son nom glorieux,
    toute la terre soit remplie de sa gloire !
       Amen ! Amen !

    Antienne

    Il a pris possession de son règne, le Seigneur Dieu, Maître de tout !

    Psaume : CANTIQUE (Ap 11-12)

    11.17 À toi, nous rendons grâce, +
    Seigneur, Dieu de l'univers, *
    toi qui es, toi qui étais !

    Tu as saisi ta grande puissance
    et pris possession de ton règne.

    18 Les peuples s'étaient mis en colère, +
    alors, ta colère est venue *
    et le temps du jugement pour les morts,

    le temps de récompenser tes serviteurs,
       les saints, les prophètes, *
    ceux qui craignent ton nom,
       les petits et les grands.

    12.10 Maintenant voici le salut +
    et le règne et la puissance de notre Dieu, *
    voici le pouvoir de son Christ !

    L'accusateur de nos frères est rejeté, *
    lui qui les accusait, jour et nuit,
       devant notre Dieu.

    11 Ils l'ont vaincu par le sang de l'Agneau, +
    par la parole dont ils furent les témoins : *
    renonçant à l'amour d'eux-mêmes,
       jusqu'à mourir.

    12 Soyez donc dans la joie, *
    cieux,
       et vous, habitants des cieux !

    Parole de Dieu : 1 P 1, 22-23

    En obéissant à la vérité, vous vous êtes purifiés pour vous aimer sincèrement comme des frères. D’un cœur pur, aimez-vous intensément les uns les autres, car Dieu vous a fait renaître, non pas d’une semence périssable, mais d’une semence impérissable, sa parole vivante qui demeure.

    Répons

    R/ Pour toujours, ta parole, Seigneur, se dresse dans les cieux !


    V/ Ta fidélité demeure d’âge en âge. R/


    V/ Jamais je n’oublierai tes commandements. R/


    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

    Antienne

    Exaltez le Seigneur : il comble de biens les affamés.

    Cantique de Marie (Lc 1)

    47 Mon âme exalte le Seigneur,
    exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

    48 Il s'est penché sur son humble servante ;
    désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

    49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
    Saint est son nom !

    50 Son amour s'étend d'âge en âge
    sur ceux qui le craignent ;

    51 Déployant la force de son bras,
    il disperse les superbes.

    52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
    il élève les humbles.

    53 Il comble de biens les affamés,
    renvoie les riches les mains vides.

    54 Il relève Israël, son serviteur,
    il se souvient de son amour,

    55 de la promesse faite à nos pères,
    en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

    Intercession

    Prions le Christ, lumière des nations et joie de tous les vivants :


    R/

    La nuit, pour toi, n’est pas ténèbre.


    Lumière de lumière et Verbe de Dieu, tu es venu sauver les hommes :
    – conduis les catéchumènes à la connaissance de la vérité.


    Tu veux nous délivrer de la puissance des ténèbres :
    – chasse l’obscurité de nos cœurs.


    Tu veux que l’intelligence de l’homme perce les secrets de la nature :
    – fais que la science serve la vie pour l’éclat de ta gloire.


    Tu veux que nous rendions la terre habitable à tous :
    – que ta parole éclaire ceux qui travaillent à ta justice.


    Toi qui ouvres aux croyants les portes que nul ne peut fermer :
    – mène nos frères défunts sur le chemin de la lumière.


    Notre Père

    Oraison

    Dieu, qui accordes le ciel en récompense à ceux qui veillent au service de ta louange, nous t’en prions, enlève les ténèbres de nos cœurs pour que nous ayons la joie de contempler sans fin ta lumière.


  • Saint Pierre Damien

    Évêque d'Ostie, docteur de l'Église (✝ 1072)

    Confesseur et Docteur de l'Église.
    Il est originaire de Ravenne. Dernier enfant d'une famille pauvre, orphelin très jeune, souvent maltraité, il connut la faim dans son enfance. Tout en gardant les porcs, il étudie et cet écrivain-né est aidé par son frère Damien qui lui donne la possibilité de faire de brillantes études, ce pourquoi il prendra son nom. Très doué, il est d'abord enseignant, rhéteur riche et prestigieux. La rencontre de deux ermites l'amène dans un petit ermitage fondé selon l'idéal de saint Romuald. Saint Pierre Damien, Ercole de' Roberti (vers 1451-1496)Il s'y voue à la prière, à l'ascèse, à l'étude des Saintes Écritures, à la contemplation, à la prédication aussi. Son monastère lui demande d'être un maître en exégèse en même temps qu'il est un maître de la vie spirituelle. Nommé prieur à Font-Avellane, il est en relation avec les grands monastères de son époque, comme Cluny ou le Mont-Cassin. L'Église connaît une période difficile où bon nombre de clercs, de prêtres et de moines, mènent une vie débauchée, en tout cas relâchée. En 1057, il est nommé cardinal-évêque d'Ostie et chargé de mission à Milan, Cluny, Francfort, etc ... Il soutient les papes dans leur action réformatrice, mais Léon IX est obligé de le tenir à l'écart à cause de plusieurs évêques. Plus tard, les papes suivants lui donneront d'importantes missions officielles de conciliation et de réforme. Ses écrits spirituels, ouvrages, lettres et sermons ont fait de lui un docteur de l'Église.
    Illustration: extrait d'un tableau de Ercole de' Roberti (1481) représentant saint Augustin et Saint Pierre Damien avec Sainte Anne et Sainte Elisabeth.
    Héritiers de Pierre Damien
    Le Saint-Père a reçu le 1 décembre 2008 le recteur, les professeurs, les étudiants et le personnel de l'Université de Parme (Italie). Dans son discours, il a parlé de la leçon que nous a laissée saint Pierre Damien (1007-1072) qui a fait une partie de ses études à Parme et qui fut un réformateur de son temps. Il a dit aussi que ceux qui font des études universitaires "doivent être sensibles au patrimoine spirituel de saint Pierre Damien..., de son heureuse synthèse entre la vie d'ermite et l'activité ecclésiale, du rapport harmonieux entre les deux aspects fondamentaux de l'existence humaine que sont la solitude et la communion... Les nouvelles générations -a-t-il ajouté- sont aujourd'hui fortement exposées à un double risque dû principalement à la diffusion des nouvelles technologies informatiques: d'une part, le danger de voir de plus en plus se réduire sa capacité de concentration et d'application mentale sur le plan personnel, d'autre part, celui de s'isoler individuellement dans une réalité toujours plus virtuelle. C'est ainsi que la dimension sociale éclate en mille morceaux, pendant que la dimension personnelle se replie sur elle-même et tend à se fermer à toute relation constructive avec les autres".
    Après avoir rappelé que le Cardinal Pierre Damien "fut un des grands réformateurs de l'Église d'après l'an 1000", le Pape a souligné que "toute véritable réforme doit surtout être spirituelle et morale, et doit venir de notre conscience... Si nous voulons d'un meilleur environnement humain en qualité et efficacité, il faut, avant tout, que chacun commence par se réformer lui-même, en corrigeant ce qui peut nuire au bien commun ou, en quelque sorte, lui faire barrage... L'objectif de l'oeuvre réformatrice de saint Pierre Damien et de ses contemporains était de faire en sorte que l'Église devienne plus libre, avant tout sur le plan spirituel, mais aussi sur le plan historique. De la même façon, une réforme universitaire n'est valable que si elle se confronte à la liberté : la liberté d'enseignement, la liberté de recherche, la liberté de l'institution académique au regard des pouvoirs économiques et politiques. Cela ne signifie pas l'isolement de l'université par rapport à la société, ni qu'elle doive être sa propre référence, ni, non plus, la poursuite d'intérêts privés en profitant des ressources publiques... Selon l'Évangile et la tradition de l'Eglise, est vraiment libre toute personne, communauté ou institution qui répond pleinement à sa nature et à sa vocation". (source: VIS 081201)

    - André Cantin, Saint Pierre Damien (1007-1072) Autrefois - aujourd'hui, Éditions du Cerf, 2006.
    Benoît XVI a évoqué le 9 septembre 2009 saint Pierre Damien (Ravenne 1007- Faenza 1072), un moine qui soutint ardemment la réforme de l'Eglise engagée au XIe siècle par la papauté.
    Saint Pierre Damien fut en tout un "moine", vivant selon des principes d'austérité que l'on pourrait considérer de nos jours comme excessifs. "Il oeuvra afin que la vie religieuse propose une témoignage vivant du primat de Dieu et un appel à la sanctification de tous, loin de tout compromis mondain. Il s'investit totalement, avec grande cohérence et grande sévérité, dans la réforme grégorienne, plaçant toutes ses forces, physiques comme spirituelles, au service du Christ et de l'Eglise".
    Mémoire de saint Pierre Damien, évêque d'Ostie et docteur de l'Église. Entré dans le 'désert' de Font-Avellane, il se fit le promoteur ardent de la vie religieuse et, à une époque difficile de réforme de l'Église, il rappela avec force les moines à la sainteté de la contemplation, les clercs à une vie sans reproche, le peuple à la communion avec le Siège apostolique. Il mourut à Faenza, en Romagne, le 22 février 1072.

    Martyrologe romain


  • Première lecture

    « Je mets mon arc au milieu des nuages, pour qu’il soit le signe de l’alliance entre moi et la terre » (Gn 9, 1-13)

    Lecture du livre de la Genèse

    Dieu bénit Noé et ses fils. Il leur dit :
    « Soyez féconds, multipliez-vous, remplissez la terre.
        Vous serez la crainte et la terreur
    de tous les animaux de la terre,
    de tous les oiseaux du ciel,
    de tout ce qui va et vient sur le sol,
    et de tous les poissons de la mer :
    ils sont livrés entre vos mains.
        Tout ce qui va et vient, tout ce qui vit
    sera votre nourriture ;
    comme je vous avais donné l’herbe verte,
    je vous donne tout cela.
        Mais, avec la chair, vous ne mangerez pas
    le principe de vie, c’est-à-dire le sang.
        Quant au sang, votre principe de vie,
    j’en demanderai compte à tout animal
    et j’en demanderai compte à tout homme ;
    à chacun, je demanderai compte
    de la vie de l’homme, son frère.
        Si quelqu’un verse le sang de l’homme,
    par l’homme son sang sera versé.
    Car Dieu a fait l’homme à son image.
        Et vous, soyez féconds, multipliez-vous,
    devenez très nombreux sur la terre ;
    oui, multipliez-vous ! »
        Dieu dit encore à Noé et à ses fils :
        « Voici que moi, j’établis mon alliance avec vous,
    avec votre descendance après vous,
        et avec tous les êtres vivants qui sont avec vous :
    les oiseaux, le bétail, toutes les bêtes de la terre,
    tout ce qui est sorti de l’arche.
        Oui, j’établis mon alliance avec vous :
    aucun être de chair ne sera plus détruit par les eaux du déluge,
    il n’y aura plus de déluge pour ravager la terre. »
        Dieu dit encore :
    « Voici le signe de l’alliance que j’établis entre moi et vous,
    et avec tous les êtres vivants qui sont avec vous,
    pour les générations à jamais :
        je mets mon arc au milieu des nuages,
    pour qu’il soit le signe de l’alliance entre moi et la terre. »

                – Parole du Seigneur.

    Psaume

    (Ps 101 (102), 16-18, 19-21, 22-23.29)

    R/ Du ciel, le Seigneur regarde la terre. (Ps 101, 20b)

    Les nations craindront le nom du Seigneur,
    et tous les rois de la terre, sa gloire :
    quand le Seigneur rebâtira Sion,
    quand il apparaîtra dans sa gloire,
    il se tournera vers la prière du spolié,
    il n’aura pas méprisé sa prière.

    Que cela soit écrit pour l’âge à venir,
    et le peuple à nouveau créé chantera son Dieu :
    « Des hauteurs, son sanctuaire, le Seigneur s’est penché ;
    du ciel, il regarde la terre
    pour entendre la plainte des captifs
    et libérer ceux qui devaient mourir. »

    On publiera dans Sion le nom du Seigneur
    et sa louange dans tout Jérusalem,
    au rassemblement des royaumes et des peuples
    qui viendront servir le Seigneur.
    Les fils de tes serviteurs trouveront un séjour,
    et devant toi se maintiendra leur descendance.

    Évangile

    « Tu es le Christ. – Il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup » (Mc 8, 27-33)

    Alléluia. Alléluia.
    Tes paroles, Seigneur, sont esprit et elles sont vie.
    Tu as les paroles de la vie éternelle.
    Alléluia. (cf. Jn 6, 63c.68c)

    Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

        En ce temps-là,
        Jésus s’en alla, ainsi que ses disciples,
    vers les villages situés aux environs de Césarée-de-Philippe.
    Chemin faisant, il interrogeait ses disciples :
    « Au dire des gens, qui suis-je ? »
        Ils lui répondirent :
    « Jean le Baptiste ;
    pour d’autres, Élie ;
    pour d’autres, un des prophètes. »
        Et lui les interrogeait :
    « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? »
    Pierre, prenant la parole, lui dit :
    « Tu es le Christ. »
        Alors, il leur défendit vivement
    de parler de lui à personne.
        Il commença à leur enseigner
    qu’il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup,
    qu’il soit rejeté
    par les anciens, les grands prêtres et les scribes,
    qu’il soit tué,
    et que, trois jours après, il ressuscite.
        Jésus disait cette parole ouvertement.
    Pierre, le prenant à part,
    se mit à lui faire de vifs reproches.
        Mais Jésus se retourna
    et, voyant ses disciples, il interpella vivement Pierre :
    « Passe derrière moi, Satan !
    Tes pensées ne sont pas celles de Dieu,
    mais celles des hommes. »

                – Acclamons la Parole de Dieu.


  • Introduction

    V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
    R/ et ma bouche publiera ta louange.

    Antienne invitatoire

    Allez vers le Seigneur parmi les chants d’allégresse.

    Psaume invitatoire : (94)

    1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
    acclamons notre Rocher, notre salut !
    2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
    par nos hymnes de fête acclamons-le !

    3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
    le grand roi au-dessus de tous les dieux :
    4 il tient en main les profondeurs de la terre,
    et les sommets des montagnes sont à lui ;
    5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
    et les terres, car ses mains les ont pétries.

    6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
    adorons le Seigneur qui nous a faits.
    7 Oui, il est notre Dieu ; +
    nous sommes le peuple qu'il conduit,
    le troupeau guidé par sa main.

    Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
    8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
    comme au jour de tentation et de défi,
    9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
    et pourtant ils avaient vu mon exploit.

    10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
    et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
    il n'a pas connu mes chemins.
    11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
    Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

    Hymne : Père du premier mot

    D. Rimaud — CNPL

    Père du premier mot
    jailli dans le premier silence
    où l'homme a commencé,
    Entends monter vers toi,
    comme en écho,
    nos voix
    mêlées aux chants que lance
    ton Bien-Aimé.

    Père du premier jour
    levé sur les premières terres
    au souffle de l'Esprit,
    Voici devant tes yeux,
    comme en retour,
    le feu
    qui prend au cœur des frères
    de Jésus Christ.

    Père du premier fruit
    gonflé de la première sève
    au monde ensemencé,
    Reçois le sang des grains
    qui ont mûri,
    et viens
    remplir les mains qui cherchent
    ton Premier-né.

    Antienne

    Réveille, ô Dieu, ta vaillance, et viens à notre secours.

    Psaume : 79

    2 Berger d’Israël, écoute,
    toi qui conduis Joseph, ton troupeau :
    resplendis au-dessus des Kéroubim,
    3 devant Éphraïm, Benjamin, Manassé !
    Réveille ta vaillance
    et viens nous sauver.

    R/ 4 Dieu, fais-nous revenir ; *
    que ton visage s’éclaire,
       et nous serons sauvés !

    5 Seigneur, Dieu de l’univers, *
    vas-tu longtemps encore
       opposer ta colère aux prières de ton peuple,
    6 le nourrir du pain de ses larmes, *
    l’abreuver de larmes sans mesure ?
    7 Tu fais de nous la cible des voisins :
    nos ennemis ont vraiment de quoi rire !

    R/ 8 Dieu, fais-nous revenir ; *
    que ton visage s’éclaire,
       et nous serons sauvés !

    9 La vigne que tu as prise à l’Égypte,
    tu la replantes en chassant des nations.
    10 Tu déblaies le sol devant elle,
    tu l’enracines pour qu’elle emplisse le pays.

    11 Son ombre couvrait les montagnes,
    et son feuillage, les cèdres géants ;
    12 elle étendait ses sarments jusqu’à la mer,
    et ses rejets, jusqu’au Fleuve.

    13 Pourquoi as-tu percé sa clôture ?
    Tous les passants y grappillent en chemin ;
    14 le sanglier des forêts la ravage
    et les bêtes des champs la broutent.

    (R/) 15 Dieu de l’univers, reviens !

    Du haut des cieux, regarde et vois :
    visite cette vigne, protège-la,
    16 celle qu’a plantée ta main puissante,
    le rejeton qui te doit sa force.
    17 La voici détruite, incendiée ;
    que ton visage les menace, ils périront !

    18 Que ta main soutienne ton protégé,
    le fils de l’homme qui te doit sa force.
    19 Jamais plus nous n’irons loin de toi :
    fais-nous vivre et invoquer ton nom !

    R/ 20 Seigneur, Dieu de l’univers,
       fais-nous revenir ; *
    que ton visage s’éclaire,
       et nous serons sauvés.

    Antienne

    Exultant de joie, vous puiserez les eaux aux sources du salut.

    Psaume : CANTIQUE d'Isaïe (Is 12)

    1 Seigneur, je te rends grâce : +
    ta colère pesait sur moi, *
    mais tu reviens de ta fureur
       et tu me consoles.

    2 Voici le Dieu qui me sauve : *
    j'ai confiance, je n'ai plus de crainte.
    Ma force et mon chant, c'est le Seigneur ; *
    il est pour moi le salut.

    3 Exultant de joie,
       vous puiserez les eaux *
    aux sources du salut.

    4 Ce jour-là, vous direz :
       « Rendez grâce au Seigneur, *
    proclamez son nom,
       annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! »

    Redites-le : « Sublime est son nom ! »+
    5 Jouez pour le Seigneur, *
    car il a fait les prodiges
       que toute la terre connaît.

    6 Jubilez, criez de joie,
       habitants de Sion, *
    car il est grand au milieu de toi,
       le Saint d'Israël !

    Antienne

    Criez de joie pour Dieu, notre force ; acclamez le Dieu de Jacob.

    Psaume : 80

    2 Criez de joie pour Dieu, notre force,
    acclamez le Dieu de Jacob.

    3 Jouez, musiques, frappez le tambourin,
    la harpe et la cithare mélodieuse.
    4 Sonnez du cor pour le mois nouveau,
    quand revient le jour de notre fête.

    5 C’est là, pour Israël, une règle,
    une ordonnance du Dieu de Jacob ;
    6 Il en fit, pour Joseph, une loi
    quand il marcha contre la terre d’Égypte.

    J’entends des mots qui m’étaient inconnus : +
    7 « J’ai ôté le poids qui chargeait ses épaules ;
    ses mains ont déposé le fardeau.

    8 « Quand tu criais sous l’oppression, je t’ai sauvé ; +
    je répondais, caché dans l’orage,
    je t’éprouvais près des eaux de Mériba.

    9 « Écoute, je t’adjure, ô mon peuple ;
    vas-tu m’écouter, Israël ?
    10 Tu n’auras pas chez toi d’autres dieux,
    tu ne serviras aucun dieu étranger.

    11 « C’est moi, le Seigneur ton Dieu, +
    qui t’ai fait monter de la terre d’Égypte !
    Ouvre ta bouche, moi, je l’emplirai.

    12 « Mais mon peuple n’a pas écouté ma voix,
    Israël n’a pas voulu de moi.
    13 Je l’ai livré à son cœur endurci :
    qu’il aille et suive ses vues !

    14 « Ah ! Si mon peuple m’écoutait,
    Israël, s’il allait sur mes chemins !
    15 Aussitôt j’humilierais ses ennemis,
    contre ses oppresseurs je tournerais ma main.

    16 « Mes adversaires s’abaisseraient devant lui ;
    tel serait leur sort à jamais !
    17 Je le nourrirais de la fleur du froment,
    je le rassasierais avec le miel du rocher ! »

    Parole de Dieu : (Rm 14, 17-19)

    Le royaume de Dieu ne consiste pas en des questions de nourriture ou de boisson ; il est justice, paix et joie dans l’Esprit Saint. Celui qui sert le Christ de cette manière-là plaît à Dieu, et il est approuvé par les hommes. Recherchons donc ce qui contribue à la paix, et ce qui nous associe les uns aux autres en vue de la même construction.

    Répons

    R/ Que la paix de Dieu garde nos pensées dans le Christ.


    V/ Réjouissons-nous en tout temps. R/


    V/ Tenons ferme dans la parole. R/


    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

    Antienne de Zacharie

    Dieu nous apporte le salut, œuvre d’amour de son cœur.

    Cantique de Zacharie (Lc 1)

    68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
    qui visite et rachète son peuple.

    69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
    dans la maison de David, son serviteur,

    70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
    par ses prophètes, depuis les temps anciens :

    71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
    à la main de tous nos oppresseurs,

    72 amour qu'il montre envers nos pères,
    mémoire de son alliance sainte,

    73 serment juré à notre père Abraham
       de nous rendre sans crainte,

    74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
    75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
    en sa présence, tout au long de nos jours.

    76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
       prophète du Très-Haut : *
    tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
       et tu prépareras ses chemins

    77 pour donner à son peuple de connaître le salut
    par la rémission de ses péchés,

    78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
    quand nous visite l'astre d'en haut,

    79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
       et l'ombre de la mort, *
    pour conduire nos pas
       au chemin de la paix.

    Intercession

    Pour tous nos frères, prions le Maître de la vie :


    Ceux qui s’éveillent,
    – qu’ils s’éveillent à toi.


    Ceux qui vont au travail,
    – qu’ils travaillent pour toi.


    Ceux qui restent dans leur maison,
    – qu’ils y restent avec toi.


    Ceux qui rentrent du travail,
    – qu’ils se reposent auprès de toi.


    Ceux qui sont malades ou désespérés,
    – qu’ils se tournent vers toi.

    Ceux qui vont passer la mort,
    – qu’ils meurent en toi.


    Notre Père

    Oraison

    Nous te prions, Seigneur, toi qui es la vraie lumière et le créateur de la lumière : garde-nous attentifs à ta loi pour que nous vivions dans ta clarté.


  • Homélie du P. Henri Boulad Collège de la Sainte-Famille Le Caire - Egypte


  • La motivation de jeunes et de moins jeunes moines est très simple : leur objectif est de chercher Dieu, quaerere Deum. Au milieu de la confusion de ces temps où rien ne semble résister, les moines désirent la chose la plus importante : s´appliquer à trouver ce qui a de la valeur et demeure toujours, trouver la Vie elle-même. Afin de s´initier profondément à leur vocation, ils le font ensemble, et pour bien vivre leur mission : longtemps. Derrière le travail, la lectio, la prière, les obédiences, le chant, ils cherchent le définitif. Et par la Parole, ils se rendent attentifs à la réalité essentielle, à Dieu. Mais aussi - et surtout - attentifs les uns aux autres. Ainsi la parole divine travaillée dans les monastères bénédictins ne conduit pas uniquement sur la voie d´une mystique individuelle, mais elle nous introduit dans la communauté de tous ceux qui cheminent dans la foi. Après le temps et le travail, ce troisième numéro interroge les matériaux de la Règle de saint Benoît qui font sa puissance et sa pérennité, encore aujourd´hui. UNE COPRODUCTION KTO/GRAND ANGLE PRODUCTION 2017 - Réalisé par Thibault Férié


  • Prière pour les personnes en Ehpad et fragilisées.

    Prière pour les personnes en Ehpad et fragilisées.

     

    Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen Récitons l'Acte de Foi 

     

    Prière :

     

    Aujourd’hui comme au temps de Jésus, des malades, des personnes fragiles connaissent le poids de la souffrance physique, psychique, mentale, souffrent de ne plus pouvoir être pleinement autonomes, d’être limitées dans leurs mouvements, dans leur expression, dans leur avenir.
    Mets dans leur cœur, Seigneur, le souffle de ton Esprit de paix pour que chacun trouve en toi le Consolateur, l’ami qui rassure, qui apaise, qui prend par la main, qui bénit, nous t’en prions.

    Jésus, l’Evangile nous le dit, s’est approché avec douceur et tendresse de toute personne fragilisée dans son corps, dans son psychisme, de ceux qui perdaient espoir.
    Mets dans nos cœurs, Seigneur, le souffle de ton Esprit d’amour pour qu’à l’image de ton Fils, chacun de nous et spécialement les accompagnants, les familles regardent avec bonté, respect les personnes fragiles et les soutiennent dans leur dignité de personne jusqu’au terme de leur vie. Qu’ils acceptent de recevoir des plus fragiles un plus d’humanité. Nous t’en prions.

    Jésus a incité ceux qui le suivaient à se faire proche des malades, des souffrants, des blessés, comme l’a fait le bon samaritain dans la parabole.
    Mets Seigneur, dans le cœur des soignants dans les hôpitaux, les maisons de retraite, dans le cœur de tous ceux qui apportent une aide à domicile, le souffle de ton Esprit de bienveillance pour que par leurs mains, par leurs paroles, leurs sourires, les personnes en soient réconfortées, qu’elles se sachent aimées, nous t’en prions.

    Des personnes de nos paroisses acceptent des missions d’accompagnement des malades, des personnes vieillissantes. Des bénévoles, animées d’un esprit de solidarité, de fraternité, font du bien en permettant à des personnes de sortir de leur isolement. Certaines le font au nom de leur adhésion à l’Évangile.
    Mets dans leurs cœurs, Seigneur, le souffle de ton Esprit de miséricorde pour que ces visiteurs trouvent les mots, les gestes, les attitudes qui font du bien. Pour que se lèvent des bonnes volontés qui acceptent d’entrer au service de visite des malades. Nous te prions.


    publié par la Paroisse Marcel Callo 61100 FLERS

    Une dizaine de chapelet, un chapelet, votre prière du Cœur.....

     

    Prière pour les aidants, les visiteurs :

    Mets dans leurs cœurs, Seigneur, le souffle de ton Esprit de miséricorde pour que ces visiteurs trouvent les mots, les gestes, les attitudes qui font du bien. Pour que se lèvent des bonnes volontés qui acceptent d’entrer au service de visite des malades. Nous te prions.

     

    Chers Priants, je ne trouve pas de mots à ajouter à cette dernière prière. Chacun de Vous y trouvera les siens...

     

    Je vous souhaite à Tous, d'abord, la Bienvenue à Vous qui venez nous rejoindre, avec vos intentions... et à Vous priants de cette Communauté, une Année 2019 riche en guérisons pour ceux que vous aimez, ceux à qui vous pensez en ce moment-même et pour vous-mêmes aussi.....,

    Que notre Seigneur nous donne, à tous,la force et la volonté de vaincre la maladie, que nos aidants soient toujours à nos côtés (pas facile, suivant les caractères), et que nous sortions tous victorieux de cet épisode qui nous obsède, nous fait peur et parfois nous conduit à Le rejoindre.

    MERCI pour votre FIDELITE, vos prières et vos commentaires réconfortants pour celles et ceux qui en ont le plus besoin.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • « La jeunesse se caractérise comme un temps privilégié où la personne fait des choix qui déterminent son identité et le cours de son existence. » (Instrumentum Laboris §16, pour le Synode des évêques Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel, 2018). A une période où des choix importants sont à poser, études, emploi, engagement de vie, certains décident de prendre une année pour réfléchir à leur avenir. Certains diocèses ou communautés proposent ainsi aux jeunes une année de vie communautaire au rythme de la Parole de Dieu, avec un accompagnement personnalisé et des engagements tournés vers les autres pour permettre aux jeunes de se poser les bonnes questions. En quoi prendre un temps de recul peut-il aider à mieux choisir ? Quelle progression ? Analyse et points de repères dans Vies de famille.

     


  • Prier les Mystères Joyeux avec Jean-Paul II

    © OR/CPP/CIRIC

    L’Annonciation

    Marie dit à l'ange: « Voici la servante du Seigneur : qu'il me soit fait selon votre parole ! » (Luc 1, 38)

    La réponse de Marie a été l’écho parfait de la réponse du Verbe au Père. Son me voici est possible, car le me voici du Fils de Dieu qui, au moment du consentement de Marie devient le Fils de l’homme, l’a précédé et soutenu.

    Que la Vierge de l’Annonciation fasse de nous des serviteurs dociles de la Parole.

    Notre Père ,10 je vous salue Marie  Gloire au Père  ...


    La Visitation

    En ces jours-là Marie partit et s'en alla en hâte vers la montagne, en une ville de Juda. Et elle entra dans la maison de Zacharie, et salua Élisabeth. (Luc 1, 39)

    Particulièrement significative est la direction du voyage de la très Sainte Vierge : ce sera de la Galilée à la Judée, tout comme la route missionnaire de Jésus. En effet, par sa visite à Élisabeth, Marie réalise le prélude de la Mission de Jésus.

    Prions pour tous les missionnaires qui se mettent en route pour apporter à d’autres peuples la lumière du Christ.

    Notre Père ,10 je vous salue Marie  Gloire au Père  ...


    La Nativité

    Marie mit au monde son fils premier-né, l'emmaillota et le coucha dans une crèche, parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans l'hôtellerie. (Luc 2, 7)

    L’Église est le berceau dans lequel Marie dépose Jésus et le livre à l’adoration et à la contemplation de tous les peuples.

    Prions pour ceux qui sont en quête de paix et de salut. Que l’enfant de Bethléem se révèle à eux comme l’unique Seigneur.

    Notre Père ,10 je vous salue Marie  Gloire au Père  ...


    La Présentation de Jésus

    Puis, lorsque les jours de leur purification furent accomplis, selon la loi de Moïse, ils le menèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur. (Luc 2, 22)

    En remettant à Dieu ce Fils qu’elle vient tout juste de recevoir, pour le consacrer à sa mission de salut, Marie se livre aussi elle-même à cette mission. Ce geste exprime le consentement de la femme nouvelle à l’œuvre de la rédemption.

    Prions pour tous les chrétiens : qu’ils ouvrent leur cœur pour accueillir le Christ des mains de Marie.

    Notre Père ,10 je vous salue Marie  Gloire au Père  ...


    Le Recouvrement de Jésus au Temple

    Jésus répondit : « Pourquoi me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas qu'il me faut être dans les choses de mon Père ? » Mais ils ne comprirent pas la parole qu'il leur dit. (Luc 2, 49)

    En cette occasion, Jésus révèle, avec sa forte personnalité, qu’il a conscience de la mission qui est la sienne. Jésus déclare qu’il n’assume, comme norme de son comportement, que sa seule appartenance au Père.

    Que la Sainte Famille bénisse toutes les familles et protège des germes de division, les fasse cheminer vers une réconciliation.


    Dans un même esprit :
    Les Mystères Lumineux, Les Mystères Douloureux et Les Mystères Glorieux


    Vous avez aimé cette méditation ?
    Vous pouvez vous abonner à la Revue du Rosaire !

    Author: Category:
    Français

     


  • Résultat de recherche d'images pour "photo de Jean Paul II"

    Prier les Mystères Lumineux avec Jean-Paul II

     

    Le Baptême

    Jésus ayant été baptisé sortit aussitôt de l'eau, et voilà que les cieux s'ouvrirent pour lui, et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voilà que de ces cieux une voix disait: «Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis mes complaisances. » (Matthieu 3,16-17)

    Au Jourdain, toute la Trinité est présente pour révéler le mystère du Christ, authentifier et soutenir sa mission, et pour indiquer que, avec lui, l’histoire du salut entre dans sa phase centrale et définitive.

    Nous t'en prions, Seigneur : que tous les chrétiens travaillent à la réconciliation des peuples en collaborant à ta mission qui transforme le monde.

    Notre Père ,10 je vous salue Marie ,Gloire au Père


    Cana

    La mère de Jésus dit aux serviteurs: « Faites tout ce qu'il vous dira. » (Jean 2, 5)

    La Mère du Christ se présente devant les hommes comme porte-parole de la volonté du Fils, celle qui montre quelles exigences doivent être satisfaites afin que puisse se manifester la puissance salvifique du Messie.

    Que Marie médiatrice nous garde courageux dans la foi, confiants sans hésitation.

    Notre Père ,10 je vous salue Marie ,Gloire au Père


    L’Annonce du Royaume

    Jésus partit pour la Galilée proclamer la Bonne Nouvelle de Dieu ; il disait: « Les temps sont accomplis, le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle. » (Marc 1,14-15)

    Ce sont les premières paroles que Jésus prononce devant la foule : elles contiennent le cœur de son Évangile d’espérance et de salut, l’annonce du Royaume de Dieu.

    Prions pour que tous les peuples accèdent à la foi en Jésus qui est venu chercher et sauver tous les hommes.

    Notre Père ,10 je vous salue Marie ,Gloire au Père


    La Transfiguration

    Jésus fut transfiguré devant eux : son visage devint brillant comme le soleil. (Matthieu 17, 2)

    L’épisode de la transfiguration du Christ, dans lequel les trois Apôtres Pierre, Jacques et Jean apparaissent comme ravis par la beauté du Rédempteur, peut être considéré comme icône de la contemplation chrétienne.

    Prions pour l’Église qui marche vers la rencontre de son Seigneur.

    Notre Père ,10 je vous salue Marie ,Gloire au Père


    L’Eucharistie

    Notre Père ,10 je vous salue Marie ,Gloire au Père

     

    Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’au bout. (Jean 13,1)

    Mystère immense, mystère de miséricorde. Qu’est-ce que Jésus pouvait faire de plus pour nous ? Dans l’eucharistie, il nous montre vraiment un amour qui va « jusqu’au bout », un amour qui ne connaît pas de mesure.

    Que l’Église, rendue forte par l’eucharistie, soit toujours plus soucieuse de sécher les larmes de ceux qui souffrent, de soutenir ceux qui travaillent pour la justice et la paix.


    Dans un même esprit :
    Les Mystères Joyeux, Les Mystères Douloureux et Les Mystères Glorieux


    Vous avez aimé cette méditation ?
    Vous pouvez vous abonner à la Revue du Rosaire !

    Author: Category:
    Français

  • Prier les Mystères Glorieux avec Jean-Paul II

    Résultat de recherche d'images pour "photo de Jean Paul II"

    La Résurrection

    Jésus dit aux apôtres: « Pourquoi êtes-vous troublés, et pourquoi des pensées s'élèvent-elles dans vos cœurs? Voyez mes mains et mes pieds : c'est bien moi. » (Luc 24, 38)

    N'ayez pas peur. […] Pourquoi tout ce trouble et pourquoi des doutes montent-ils dans votre cœur ? redit le Rédempteur aux apôtres, troublés et étonnés devant les événements surprenants dont ils sont les témoins directs : Voyez mes mains et mes pieds : c'est bien moi…

    Prions le Seigneur qui fait route avec nous ; lorsque les déceptions risquent de faire vaciller notre confiance, qu'il nous aide à le reconnaître comme notre compagnon de route.

    Notre Père  , 10 Je vous salue Marie ,Gloire au Père


    L’Ascension

    Va à mes frères, et dis-leur : « Je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu, et votre Dieu. » (Jean 19,17)

    Jésus Christ va chez le Père, à la maison du Père, pour y introduire les hommes. Sans lui, ceux-ci ne pourraient pas y entrer. Seul Jésus peut ouvrir l'accès à tous, lui qui est descendu du Ciel qui est sorti du Père et qui maintenant retourne au Père.

    Que ton Esprit, Seigneur, transforme notre cœur, pour que nous tendions de tout notre être vers la vie éternelle.

    Notre Père  , 10 Je vous salue Marie ,Gloire au Père


    La Pentecôte

    Ils virent paraître des langues séparées, comme de feu, et il s'en posa une sur chacun d'eux. (Actes 2, 3)

    L'Esprit Saint est l'espérance véritable du monde. Il n'est pas seulement à l'œuvre dans le cœur des hommes où il introduit cette admirable participation au rapport filial que Jésus Christ vit avec son Père, mais il élève et perfectionne les activités humaines dans l'univers.

    Demandons au Seigneur, par l'intercession de la Vierge Marie, de nous rendre dociles à l'Esprit et prêts à aller partout où il nous conduit.

    Notre Père  , 10 Je vous salue Marie ,Gloire au Père


    L’Assomption

    Il parut dans le ciel un grand signe: une femme revêtue du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête. (Apocalypse 12,1)

    Nous sommes sûrs qu'au Ciel, c'est-à-dire dans le rayonnement du Christ, Marie brille d'un éclat incomparable, car elle est revêtue de la lumière de Dieu, comme son Fils ressuscité. Elle nous devance tous dans la résurrection.

    Demandons au Seigneur de nous aider à pénétrer le mystère de la Vierge Mère, de la Reine servante.

    Notre Père  , 10 Je vous salue Marie ,Gloire au Père


    Le Couronnement de Marie

    Désormais toutes les générations me diront bienheureuse. (Luc 1, 48)

    La dévotion populaire invoque Marie comme Reine. Le Concile explique qu'elle fut « exaltée par le Seigneur comme la Reine de l'univers, pour être ainsi plus entièrement conforme à son Fils, Seigneur des seigneurs victorieux du péché et de la mort ».

    Supplions le Seigneur pour tous ceux qui peinent sous le poids du fardeau ; que Marie soit pour eux un signe d'espérance.

    Notre Père  , 10 Je vous salue Marie ,Gloire au Père


    Dans un même esprit :
    Les Mystères Joyeux, Les Mystères Lumineux et Les Mystères Douloureux


    Vous avez aimé cette méditation ?
    Vous pouvez vous abonner à la Revue du Rosaire !

    Author: Category:
    Français

     


  •  

    L'évangile avec Marie aux équipes du Rosaire  

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  •   

     

    Notre -Dame de Recouvrance des Tourailles ,Sanctuaire Mariale au Cœur du Diocèse de Séez 

    sur la paroisse Notre Dame  du Houlme - Briouze  .

     

    Ce dimanche 2  juillet 2017 , 350 personnes étaient  réunis autour du Père Gilbert Barré  ;  pour

    son Jubilé  de Diamant  -  60 ans de Sacerdoce .

    Accompagné du  Vicaire  Général , le Père  Philippe   Pottier   , le Père   Gérard Rébtier  missionnaire  au  Burkina Faso

     

     

     

     

     

     

     

    Jubilé de Diamant -- 60 ans de Sacerdoce -- Père Gilbert Barré  -- Dimanche  2 juillet  2017

    Jubilé de Diamant -- 60 ans de Sacerdoce -- Père Gilbert Barré  -- Dimanche  2 juillet  2017

    Jubilé de Diamant -- 60 ans de Sacerdoce -- Père Gilbert Barré  -- Dimanche  2 juillet  2017

     

    2 juillet 2017 Soixantième anniversaire Sacerdotale  du Père Gilbert Barré  -Les Tourailles  Orne

    Jubilé de Diamant -- 60 ans de Sacerdoce -- Père Gilbert Barré  -- Dimanche  2 juillet  2017

    Jubilé de Diamant -- 60 ans de Sacerdoce -- Père Gilbert Barré  -- Dimanche  2 juillet  2017

    Jubilé de Diamant -- 60 ans de Sacerdoce -- Père Gilbert Barré  -- Dimanche  2 juillet  2017

     

     Jubilez ,Criez de Joie ,acclamez le Dieu trois fois Saint

     

      Homélie du Père Gilbert Barré 

    Jubilez ,Criez de Joie ,notre Dieu

    " Ce jour que le Seigneur fait est un jour de joie ,jour de souvenirs et d'action de Grâce "

    60 ans de Sacerdoce !

    Je me suis parfois demandé d'où venait cet appel du Seigneur .Car j'ai toujours eu ce désir d'être Prêtre .

    Il est né ,je pense  pendant mon enfance , il est né je crois pendant la guerre ,où la méchanceté des hommes se manifestait partout ; méfiance  arrestations,bombardements ,peurs, vengeances ,haine .

    En face de cela de ce monde de mort ,on trouvait le bonheur de vivre la paix ,la joie : dans la famille  d'abord chaleureuse et unie ,puis dans l'église  ,le patronages  ,les colos ,les enfants de chœur ...les cœurs vaillants  dans toutes les œuvres  de l' Église mère "

    Dans le Cœur de mon  église  (Saint Julien de Domfront ) il y avait une mosaïque ,un grand Christ  byzantin ,en majesté ,ce Christ tenant le livre des Écritures nous regardait  avec une grande force et grande douceur  lentement  je découvrais la vérité de sa parole :" Je suis le chemin ,la vérité et la vie "  " Ce lui qui me suit ne marche pas dans les ténèbres "  .

    Plus tard  au grand séminaire  j' eu la confirmation de cet appel et de cette intuition en lisant ( et en relisant la première lettre de Saint  Jean aux Chrétiens des premiers jours  " Dieu est Amour  " et celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu  et Dieu demeure en lui ...

     ( Mes petits enfants si Dieu nous  a  aimer  à ce point de nous donner sa vie ) nous devons à notre tour donner notre vie pour nos frères .Il faudrait citer toute cette lettre de Saint Jean !

    Être Prêtre  devenait pour moi le moyen de suivre Jésus et d'aimer un peu comme Lui , ce monde toujours prêt  à sombrer dans la division l'inhumanité  ,la violence  ,le désespoir  ,le mépris ,la haine  ... Ai-je été fidèle à cet appel : Dieu seul peut  juger !

    Un souvenir revient à l'esprit  .Il y a 50 ans  environ une paroissienne passe au presbytère  et me dit : Vous vous rappelez c'est bientôt  nos noces d'or ,faudra être discret .Elle avait un brave homme de mari que sa mauvaise santé rendait souvent dur et coléreux ...Elle l'excusait .Elle ajouta :  "oh vous savez 50 ans ça a été ...Mais ç’aurait pu tellement être mieux ! " . Moi je dis à Jésus mon ami (car il veut qu'on le soit ,nous ses disciples : " Ai-je répondu  à ton appel , ...Un peu je crois ,mais ...pour moi aussi ç’aurait  pu, tellement être mieux .

    Mais ..comme Dieu ,le Dieu de miséricorde  ne nous enferme jamais dans notre passé  il est toujours temps de faire mieux faire de nouveaux progrès comme dit Saint Paul ,dans sa lettre aux Romains que nous avons entendue  l’apôtre nous donne une avalanche de bons conseils pour redresser la barre  et suivre un peu plus loin le bon chemin pour aimer ,car c'est là notre vocation commune à nous tous qui avons été baptisés   "   Aimer non pas avec des paroles et des discours ,mais avec des actes et en vérité  "  Je rappelle  au hasard : Celui qui donne ,qu'il soit simple .Celui qui dirige  qu'il sois actif . Celui qui se dévoue aux malheureux  qu'il  aie le sourire   " Et Paul continue : Ayez un amour sans hypocrisie  ,fuyez le mal ... Attachez vous au bien  ...Soyez unis par l'affection fraternelle ...Ayez du respect  entre vous ...Soyez généreux ... Soyez dans la joie  ,dans l'épreuve tenez bon ...Priez avec persévérance ...Partagez ,..Ayez une maison accueillante ...Et Paul  poursuit " Soyez dans la joie ,mais pleurez avec ceux qui pleurent ... N'ayez  pas le gout des grandeurs ...Laissez vous attirer par ce qui est simple ...Voila ce n'est pas mal  . Le choix est grand  .Tous nous pouvons y trouver notre compte  .

    C'est dans la lettre de Paul aux Romains (chapitre 12 versets (5 à 16 ) Dans l'évangile selon Saint Jean  qui vient d'être lu ,Jésus nous rappelle   que  l'amour filiale  et fraternelle  n'était pas facultatif ,n'était pas une matière  à option ...mais un commandement  ,c'est à dire un moyen indispensable pour rester dans la bonne direction ,le moyen absolu pour ne pas rater sa vie  car je vous l'ai tellement dit  également  " Au soir de notre vie nous serons jugés sur l'amour . "un point c'est tout  !

    Dans les ordinations des Prêtres ,avant la réforme liturgique  après l'ordination ,après la communion ,ce texte était charité solennellement  aux nouveau Prêtres " Je ne vous appelle plus serviteurs , je vous appelle Mes Amis !  "   Il y a bien longtemps  un soir chez des amis  ,leur fille adolescente , fasciné sans doute  par les chanteurs à la mode ,m'interpelle  " Et toi Gilbert  , tu es fan de qui ?  " Je ne suis pas fan d'un chanteur ... mais je suis fan de Jésus . " Je crois que nous ne sommes Chrétiens ,  c'est à dire disciple du Christ  que lorsque nous comprenons que Jésus est notre ami  et qu'il mendie notre amitié (Je pense que l'amitié vraie  est une des formes les plus sûres ,les plus pures de l'amour  ) C'est dans la mesure où nous serons amis de Jésus que notre témoignage passera ,que l’Église  prendra ou reprendra  racines dans l’obscurité  de notre monde .Voila  mes frères ,ce que je voulais  vous dire aujourd'hui .J'ajoute dans ce lieu "Le Val Marie " ou depuis 12 siècles  au moins  des milliers de dizaines des centaines de milliers  sont venus prier Notre Dame de Recouvrance  avec leur joies et leur détresses .,leurs rêves ...

    Je vous invite  à prendre soin de ce lieu ,ce don du ciel fait à notre région .Un jour il y a bien 30 ans j'avais pris un homme en stop ,un gars de la route (comme ils disaient ) un homme jeune au passé lourd ,à l'avenir  totalement incertain .Il me disait qu'il n'avait pas la foi et que ce monde n'avait aucun sens  .Nous traversions une ville ,à un stop en face de nous ,dans l'angle d'une maison  une statue de la Vierge .Me désignant d'un coup de menton il me dit  "Tu vois  ,c'est elle  que je prie encore .C'est vers Elle que je crie encore !

    " Nous aussi mes frères  comme nos pères  ,gardons  au cœur l'amour  de Marie " La première en chemin " elle nous conduit toujours

    à Jésus ,Lumière des hommes  "  Le Christ  Notre Paix "  Amen  .

                                                                            Père Gilbert Barré

      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


19.03.2013