• Que des ténèbres resplendisse la lumière

    15 février - Téléchargez les images

    « Le Dieu qui a dit : « Que des ténèbres resplendisse la lumière », est Celui qui a resplendi dans nos cœurs, pour faire briller la connaissance de la gloire de Dieu, qui est sur la face du Christ. » (2 Corinthiens 4, 6)

    Suivant ce que vous avez pu vivre, vous pouvez parfois avoir l’impression qu’il y a eu des zones de ténèbres et des zones de lumière. Dans une vie, il y a des passages heureux, et d’autres que nous aurions aimé ne jamais vivre.

    Lorsque vous relisez votre histoire, soyez délicats avec vous-mêmes et avec votre histoire. Soyez doux et miséricordieux avec vous-mêmes parce que Dieu est doux et miséricordieux. Il faut oser un acte de foi : celui de croire en la puissance d’un Dieu qui, des ténèbres, fait resplendir la lumière. Evidemment, dans votre vie, dans vos familles, bien des choses ont pu vous marquer. Vous pourrez les lire en y voyant soit une puissance de ténèbres soit la joie des lumières. Mais cet acte de foi, au cœur même de la relecture de votre histoire, est d’oser dire : « Que des ténèbres resplendisse la lumière ».

    Dans votre prière, laissez votre histoire remonter avec ses hauts et ses bas. Faites cet acte de foi à chaque fois qu’il y a quelque chose que vous n’aimeriez pas revoir : « Seigneur, que des ténèbres resplendisse la lumière », avec cette douceur qui fait que vous n’allez pas au-delà de ce que Dieu veut vous montrer.

    Cet acte de foi vient renverser les choses, c’est un changement de perspective. C’est ce changement qui a fait dire aux pèlerins d’Emmaüs : « Notre cœur n’était-il pas tout brûlant tandis qu’il nous parlait en chemin ? » (Lc 24, 32) Ils partaient vers Emmaüs le cœur triste ; ils sont revenus d’Emmaüs le cœur joyeux et tout brûlant d’avoir rencontré le Ressuscité. Sur notre route, que la force de la Résurrection soit celle qui nous fait voir notre propre histoire à la lumière de la puissance de la victoire de la Vie et de l’Amour.

    Donne-moi, Seigneur, de voir ma vie non pas dans les ombres et les ténèbres, mais de voir comment des ténèbres tu fais resplendir la lumière.

    Extrait de retraite adressée à des jeunes qui désirent devenir prêtres, donnée par Mgr Beau, Évêque auxiliaire de Paris.

     

     

     

    « L'esprit souffle où Il veut - Père Philippe Lefebvre Conférence de Carême La puissance de la prière continue »

19.03.2013