• Qu’est-ce qui fait basculer notre vie ?

    22 février - Téléchargez les images

    Mais Zachée, debout, dit au Seigneur : « Voici, Seigneur, je vais donner la moitié de mes biens aux pauvres, et si j'ai extorqué quelque chose à quelqu'un, je lui rends le quadruple. » (Luc 19, 8)

    Les gens murmurent parce qu’ils voient Zachée tel qu’il est. Zachée, lui, se réjouit parce que Jésus l’a regardé. Quel est la différence entre ces deux regards : le regard de la foule sur Zachée, le regard de Jésus sur Zachée ? La différence, c’est l’amour qui réconcilie, qui pardonne, qui sauve : « Voici, dit Zachée, je vais donner la moitié de mes biens aux pauvres, et si j’ai extorqué, alors je vais lui rendre jusqu’au quadruple. » (Lc 19, 8) Zachée change de vie, non pas par la culpabilisation mais parce qu’il a fait l’expérience d’être aimé par quelqu’un. Le fait d’être aimé va changer sa vie.

    Quand je prends la décision d’aller me confesser, c’est d’abord que je décide de confesser l’amour et la miséricorde de Dieu. C’est l’amour de Dieu qui me permet de dire mon péché. Le péché, c’est l’amour qui me le montre comme le soleil révèle l’ombre. Ce n’est pas par accusation de culpabilité mais par connaissance de ce que l’amour peut éclairer, révéler dans nos cœurs et dans nos vies. Confesser l’amour de Dieu, cela nous conduit vers Dieu et nous amène à changer de vie.

    « Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. » (Lc 19, 9) J’aimerais que vous perceviez cette bascule d’une vie lorsque Jésus croise le regard de Zachée, que nous puissions percevoir combien Dieu vient nous réconcilier avec lui. Quand on fait mémoire de son baptême, on fait mémoire de ce jour où Dieu nous a réconciliés avec lui, où Dieu a fait basculer notre vie pour faire de nous ses enfants bien-aimés.

    La force du sacrement de la réconciliation vient nous donner la joie de faire l’expérience d’être aimé et de porter la vérité de nos actes. Laissez la douceur de l’amour, le regard de Jésus révéler en nous le manque d’amour dans notre vie. Laissons ce regard de Jésus nous ouvrir à la confiance pour oser offrir à Dieu tout ce que nous sommes dans les chemins de ténèbres comme dans les chemins de lumière. Dieu est Amour, nous pouvons avoir confiance en lui.

    > Écouter...

    Extrait de retraite adressée à des jeunes qui désirent devenir prêtres, donnée par Mgr Beau, Évêque auxiliaire de Paris.

    « Œuvre de miséricorde : pardonner le pécheur.Œuvre de miséricorde : prier pour les autres. »

19.03.2013