• Office des vêpres 9 juin 2018 samedi, 9ème Semaine du Temps Ordinaire — Année Paire

    Introduction

    V/ Dieu, viens à mon aide,
    R/ Seigneur, à notre secours.

    Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
    au Dieu qui est, qui était et qui vient,
    pour les siècles des siècles.
    Amen. (Alléluia.)

    Hymne : Le jour s’achève

    CFC — CFC

    Le jour s’achève,
    Mais la gloire du Christ
    Illumine le soir.
    Le pain rompu,
    Le vin nouveau
    Portent leur fruit de louange :
    Béni sois-tu, ô notre Père,
    En Jésus, le Vivant !

    L’Esprit nous garde
    Sous l’alliance du Christ
    Et le signe pascal.
    La vie reçue,
    La vie donnée
    Rythment le temps de l’Église :
    Nous sommes tiens, ô notre Père,
    En Jésus, le Vivant !

    Le monde marche
    Vers le règne du Christ,
    Et sa nuit prendra fin.
    Nos cœurs l’ont su,
    Nos yeux verront :
    L’œuvre de Dieu est lumière.
    Tu nous l’as dit, ô notre Père,
    En Jésus, le Vivant !

    Que l’on découvre
    Le visage du Christ
    À la joie des sauvés !
    Il est venu,
    Il vient encor,
    Dieu tient toujours ses promesses :
    Tu nous bénis, ô notre Père,
    En Jésus, ton enfant !

    Antienne

    Une lampe sur mes pas, ta parole, une lumière sur ma route.

    Psaume : 118-14

    105 Ta parole est la lumière de mes pas,
    la lampe de ma route.
    106 Je l’ai juré, je tiendrai mon serment,
    j’observerai tes justes décisions.
    107 J’ai vraiment trop souffert, Seigneur ;
    fais-moi vivre selon ta parole.
    108 Accepte en offrande ma prière, Seigneur :
    apprends-moi tes décisions.
    109 À tout instant j’expose ma vie :
    je n’oublie rien de ta loi.
    110 Des impies me tendent un piège :
    je ne dévie pas de tes préceptes.
    111 Tes exigences resteront mon héritage,
    la joie de mon cœur.
    112 Mon cœur incline à pratiquer tes commandements :
    c’est à jamais ma récompense.

    Antienne

    Garde-moi, Seigneur mon Dieu, toi, mon seul espoir.

    Psaume : 15

    1 Garde-moi, mon Dieu :
    j'ai fait de toi mon refuge.
    2 J'ai dit au Seigneur : « Tu es mon Dieu !
    Je n'ai pas d'autre bonheur que toi. »

    3 Toutes les idoles du pays,
    ces dieux que j'aimais, +
    ne cessent d'étendre leurs ravages, *
    et l'on se rue à leur suite.
    4 Je n'irai pas leur offrir le sang des sacrifices ; *
    leur nom ne viendra pas sur mes lèvres !

    5 Seigneur, mon partage et ma coupe :
    de toi dépend mon sort.
    6 La part qui me revient fait mes délices ;
    j'ai même le plus bel héritage !

    7 Je bénis le Seigneur qui me conseille :
    même la nuit mon cœur m'avertit.
    8 Je garde le Seigneur devant moi sans relâche ;
    il est à ma droite : je suis inébranlable.

    9 Mon cœur exulte, mon âme est en fête,
    ma chair elle-même repose en confiance :
    10 tu ne peux m'abandonner à la mort
    ni laisser ton ami voir la corruption.

    11 Tu m'apprends le chemin de la vie : +
    devant ta face, débordement de joie !
    À ta droite, éternité de délices !

    Antienne

    Il s'est abaissé, Dieu l'a exalté.

    Psaume : CANTIQUE (Ph 2)

    6 Le Christ Jésus, +
    ayant la condition de Dieu, *
    ne retint pas jalousement
    le rang qui l'égalait à Dieu.
    7 Mais il s'est anéanti, *
    prenant la condition de serviteur.

    Devenu semblable aux hommes, +
    reconnu homme à son aspect, *
    8 il s'est abaissé,
    devenant obéissant jusqu'à la mort, *
    et la mort de la croix.

    9 C'est pourquoi Dieu l'a exalté : *
    il l'a doté du Nom
    qui est au-dessus de tout nom,

    10 afin qu'au nom de Jésus
    tout genou fléchisse *
    au ciel, sur terre et aux enfers,

    11  et que toute langue proclame :
    « Jésus Christ est Seigneur » *
    à la gloire de Dieu le Père.

    Parole de Dieu : Col 1, 2b-6a

    Que Dieu notre Père vous donne la grâce et la paix. Nous rendons grâce à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, en priant pour vous à tout instant. Nous avons entendu parler de votre foi dans le Christ Jésus et de l’amour que vous avez pour tous les fidèles dans l’espérance de ce qui vous attend au ciel ; vous en avez déjà reçu l’annonce par la parole de vérité, la Bonne Nouvelle qui est parvenue jusqu’à vous, elle qui porte du fruit et progresse dans le monde entier.

    Répons

    R/ La Bonne Nouvelle est venue jusqu'à nous.


    * Alléluia, alléluia.


    V/ La Parole qui porte fruit. *


    V/ L'espérance du règne à venir. *


    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

    Antienne

    Le Seigneur s'est relevé d'entre les morts ; c'est pour nous jour de fête et de joie, alléluia !

    Cantique de Marie (Lc 1)

    47 Mon âme exalte le Seigneur,
    exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

    48 Il s'est penché sur son humble servante ;
    désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

    49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
    Saint est son nom !

    50 Son amour s'étend d'âge en âge
    sur ceux qui le craignent;

    51 Déployant la force de son bras,
    il disperse les superbes.

    52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
    il élève les humbles.

    53 Il comble de biens les affamés,
    renvoie les riches les mains vides.

    54 Il relève Israël, son serviteur,
    il se souvient de son amour,

    55 de la promesse faite à nos pères,
    en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

    Intercession

    À la veille du jour du Seigneur, supplions-le de regarder avec bonté ce que fut notre vie pendant la semaine :


    R/

    Accueille-nous, Seigneur, en ta bonté.


    Créateur souverain, tu nous as confié le monde :
    — pour tout progrès, merci ;
       pour toute lâcheté, pardon;


    Tu nous as donné des compagnons de travail :
    — pour les secours donnés et reçus, merci ;
       pour les malveillances et les jalousies, pardon.


    Tu nous as donné des frères :
    — pour les témoignages d'affection merci ;
       pour tout manque d'amour, pardon.


    Tu nous as donné de rencontrer des inconnus :
    — pour les amitiés qui se sont nouées, merci ;
       pour nos indifférences, pardon.


    Regarde avec bonté ceux qui sont morts de mort brutale ou dans l'isolement :
    — accueille-les dans le repos éternel.


    Notre Père

    Oraison

    Seigneur, source de tout bien, réponds sans te lasser à notre appel : inspire-nous ce qui est juste, aide-nous à l'accomplir.  

    « Qu'est-ce que le Coeur Immaculé de Marie?Office des complies 9 juin 2018 samedi, 9ème Semaine du Temps Ordinaire — Année Pair »

19.03.2013