• Office des vêpres 15 avril 2019 lundi Saint —

    Introduction

    V/ Dieu, viens à mon aide,
    R/ Seigneur, à notre secours.

    Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
    au Dieu qui est, qui était et qui vient,
    pour les siècles des siècles.
    Amen. (Alléluia.)

    Hymne : Mystère du Calvaire

    Rozier-Rimaud — Le Seuil

    Mystère du Calvaire,
    Scandale de la Croix :
    Le Maître de la terre,
    Esclave sur ce bois !
    Victime dérisoire,
    Toi seul es le Sauveur,
    Toi seul, le roi de gloire,
    Au rang des malfaiteurs.

    Tu sais combien les hommes
    Ignorent ce qu’ils font.
    Tu n’as jugé personne,
    Tu donnes ton pardon ;
    Partout des pauvres pleurent,
    Partout on fait souffrir ;
    Pitié pour ceux qui meurent
    Et ceux qui font mourir.

    Afin que vienne l’Heure
    Promise à toute chair,
    Seigneur, ta Croix demeure
    Dressée sur l’univers ;
    Sommet de notre terre
    Où meurt la mort vaincue,
    Où Dieu se montre Père
    En nous donnant Jésus.

    Antienne

    Nous avons vu l’homme des douleurs : il n’avait ni éclat, ni beauté.

    Psaume : 44 - I

    2 D'heureuses paroles jaillissent de mon cœur
    quand je dis mes poèmes pour le roi
    d'une langue aussi vive que la plume du scribe !

    3 Tu es beau, comme aucun des enfants de l'homme,
    la grâce est répandue sur tes lèvres :
    oui, Dieu te bénit pour toujours.

    4 Guerrier valeureux, porte l'épée de noblesse et d'honneur !
    5 Ton honneur, c'est de courir au combat
    pour la justice, la clémence et la vérité.

    6 Ta main jettera la stupeur, les flèches qui déchirent ;
    sous tes coups, les peuples s'abattront,
    les ennemis du roi, frappés en plein cœur.

    7 Ton trône est divin, un trône éternel ;
    ton sceptre royal est sceptre de droiture :
    8 tu aimes la justice, tu réprouves le mal.

    Oui, Dieu, ton Dieu t'a consacré
    d'une onction de joie, comme aucun de tes semblables ;
    9 la myrrhe et l'aloès parfument ton vêtement.

    Des palais d'ivoire, la musique t'enchante.
    10 Parmi tes bien-aimées sont des filles de roi ;
    à ta droite, la préférée, sous les ors d'Ophir.

    Antienne

    Puisqu’il s’est livré lui-même à la mort, il rachètera des multitudes.

    Psaume : 44 - II

    11 Écoute, ma fille, regarde et tends l'oreille ;
    oublie ton peuple et la maison de ton père :
    12 le roi sera séduit par ta beauté.

    Il est ton Seigneur : prosterne-toi devant lui.
    13 Alors, fille de Tyr, les plus riches du peuple,
    chargés de présents, quêteront ton sourire.

    14 Fille de roi, elle est là, dans sa gloire,
    vêtue d'étoffes d'or ;
    15 on la conduit, toute parée, vers le roi.

    Des jeunes filles, ses compagnes, lui font cortège ;
    16 on les conduit parmi les chants de fête :
    elles entrent au palais du roi.
     
    17 À la place de tes pères se lèveront tes fils ;
    sur toute la terre tu feras d'eux des princes.

    18 Je ferai vivre ton nom pour les âges des âges :
    que les peuples te rendent grâce,
    toujours, à jamais !

    Antienne

    Dieu nous a fait grâce en son Fils bien-aimé ; en lui, par son sang, nous avons le pardon des péchés.

    Psaume : CANTIQUE (Ep 1).

    3 Qu'il soit béni, le Dieu et Père
    de notre Seigneur, Jésus, le Christ !

    Il nous a bénis et comblés
       des bénédictions de l'Esprit, *
    au ciel, dans le Christ.

    4 Il nous a choisis, dans le Christ,
       avant que le monde fût créé, *
    pour être saints et sans péchés devant sa face
       grâce à son amour.

    5 Il nous a prédestinés
       à être, pour lui, des fils adoptifs *
    par Jésus, le Christ.

    Ainsi l'a voulu sa bonté,
    6  à la louange de gloire de sa grâce, *
    la grâce qu'il nous a faite
       dans le Fils bien-aimé.

    7 En lui, par son sang, *
    nous avons le rachat,
       le pardon des péchés.

    8 C'est la richesse de sa grâce
       dont il déborde jusqu'à nous *
    en toute intelligence et sagesse.

    9 Il nous dévoile ainsi le mystère de sa volonté, *
    selon que sa bonté l'avait prévu dans le Christ :

    10 pour mener les temps à leur plénitude, +
    récapituler toutes choses dans le Christ, *
    celles du ciel et celles de la terre.

    Parole de Dieu : Rm 5, 8-9

    La preuve que Dieu nous aime, c’est que le Christ est mort pour nous, alors que nous étions encore pécheurs. À plus forte raison, maintenant que le sang du Christ nous a fait devenir des justes, nous serons sauvés par lui de la colère de Dieu.

    Répons

    R/ Jésus, souviens-toi de moi,
    quand tu viendras dans ton Royaume.


    V/ Toi qui ne repousses pas le cœur brisé, R/


    V/ Toi qui t’es fait obéissant jusqu’à la mort, R/


    V/ Par ton côté ouvert, par tes mains transpercées, R/

    Antienne

    Comme le serpent fut élevé dans le désert, il faut que le Fils de l’homme soit élevé de terre pour que tout homme qui croit en lui ait la vie éternelle.

    Cantique de Marie (Lc 1)

    47 Mon âme exalte le Seigneur,
    exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

    48 Il s'est penché sur son humble servante ;
    désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

    49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
    Saint est son nom !

    50 Son amour s'étend d'âge en âge
    sur ceux qui le craignent ;

    51 Déployant la force de son bras,
    il disperse les superbes.

    52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
    il élève les humbles.

    53 Il comble de biens les affamés,
    renvoie les riches les mains vides.

    54 Il relève Israël, son serviteur,
    il se souvient de son amour,

    55 de la promesse faite à nos pères,
    en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

    Intercession

    En contemplant la passion de Jésus, notre Sauveur, nous supplions :

    Pour ceux que la tristesse accable,
    — souviens-toi de ton agonie.


    R/

    Ô Jésus, notre Sauveur !


    Pour ceux qui sont blessés dans leur chair, 
    — souviens-toi de tes tortures.


    Pour ceux qui souffrent la dérision, 
    — souviens-toi de ta couronne d’épines.


    Pour ceux qui désespèrent de la vie, 
    — souviens-toi de ton cri vers le Père.


    Pour ceux qui meurent aujourd’hui, 
    — souviens-toi de ta mort sur la croix.


    Pour ceux qui espèrent contre toute espérance, 
    — que resplendisse ta résurrection.


    Notre Père

    Oraison

    Dieu tout-puissant, nous t’en supplions : quand nous tombons à cause de notre faiblesse, donne-nous de reprendre vie par la passion de ton Fils bien-aimé. Lui qui règne.

    « Saint Patern de Vannes Evêque de Vannes (Ve siècle)Office des complies 15 avril 2019 lundi Saint — »

19.03.2013