• Office des laudes 6 juillet 2018 vendredi, 13ème Semaine du Temps Ordinaire — Année Paire

    Introduction

    V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
    R/ et ma bouche publiera ta louange.

    Antienne invitatoire

    Rendons grâce à Dieu : éternel est son amour.

    Psaume invitatoire : (94)

    1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
    acclamons notre Rocher, notre salut !
    2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
    par nos hymnes de fête acclamons-le !

    3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
    le grand roi au-dessus de tous les dieux :
    4 il tient en main les profondeurs de la terre,
    et les sommets des montagnes sont à lui ;
    5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
    et les terres, car ses mains les ont pétries.

    6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
    adorons le Seigneur qui nous a faits.
    7 Oui, il est notre Dieu ; +
    nous sommes le peuple qu'il conduit,
    le troupeau guidé par sa main.

    Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
    8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
    comme au jour de tentation et de défi,
    9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
    et pourtant ils avaient vu mon exploit.

    10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
    et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
    il n'a pas connu mes chemins.
    11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
    Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

    Hymne : Puisqu’il est avec nous

    D. Rimaud — CNPL

    Puisqu’il est avec nous
    Tant que dure cet âge,
    N’attendons pas la fin des jours
    Pour le trouver...
    Ouvrons les yeux,
    Cherchons sa trace et son visage,
    Découvrons-le qui est caché
    Au cœur du monde comme un feu !

    Puisqu’il est avec nous
    Pour ce temps de violence,
    Ne rêvons pas qu’il est partout
    Sauf où l’on meurt...
    Pressons le pas,
    Tournons vers lui notre patience,
    Allons à l’homme des douleurs
    Qui nous fait signe sur la croix !

    Puisqu’il est avec nous
    Dans nos jours de faiblesse,
    N’espérons pas tenir debout
    Sans l’appeler...
    Tendons la main,
    Crions vers lui notre détresse ;
    Reconnaissons sur le chemin
    Celui qui brûle nos péchés !

    Puisqu’il est avec nous
    Comme à l’aube de Pâques,
    Ne manquons pas le rendez-vous
    Du sang versé…
    Prenons le pain,
    Buvons la coupe du passage :
    Accueillons-le qui s’est donné
    En nous aimant jusqu’à la fin !

    Antienne

    De ma faute, Seigneur, purifie-moi.

    Psaume : 50

    3 Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
    selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
    4 Lave-moi tout entier de ma faute,
    purifie-moi de mon offense.

    5 Oui, je connais mon péché,
    ma faute est toujours devant moi.
    6 Contre toi, et toi seul, j’ai péché,
    ce qui est mal à tes yeux, je l’ai fait.

    Ainsi, tu peux parler et montrer ta justice,
    être juge et montrer ta victoire.
    7 Moi, je suis né dans la faute,
    j’étais pécheur dès le sein de ma mère.

    8 Mais tu veux au fond de moi la vérité ;
    dans le secret, tu m’apprends la sagesse.
    9 Purifie-moi avec l’hysope, et je serai pur ;
    lave-moi et je serai blanc, plus que la neige.

    10 Fais que j’entende les chants et la fête :
    ils danseront, les os que tu broyais.
    11 Détourne ta face de mes fautes,
    enlève tous mes péchés.

    12 Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
    renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
    13 Ne me chasse pas loin de ta face,
    ne me reprends pas ton esprit saint.

    14 Rends-moi la joie d’être sauvé ;
    que l’esprit généreux me soutienne.
    15 Aux pécheurs, j’enseignerai tes chemins ;
    vers toi, reviendront les égarés.

    16 Libère-moi du sang versé, Dieu, mon Dieu sauveur,
    et ma langue acclamera ta justice.
    17 Seigneur, ouvre mes lèvres,
    et ma bouche annoncera ta louange.

    18 Si j’offre un sacrifice, tu n’en veux pas,
    tu n’acceptes pas d’holocauste.
    19 Le sacrifice qui plaît à Dieu,
       c’est un esprit brisé ; *
    tu ne repousses pas, ô mon Dieu,
       un cœur brisé et broyé.

    20 Accorde à Sion le bonheur,
    relève les murs de Jérusalem.
    21 Alors tu accepteras de justes sacrifices,
       oblations et holocaustes ; *
    alors on offrira des taureaux sur ton autel.

    Antienne

    Dieu juste et sauveur, pas d’autre Dieu que toi !

    Psaume : CANTIQUE d'Isaïe (Is 45)

    15 Vraiment tu es un Dieu qui se cache,
    Dieu d'Israël, Sauveur !

    16 Ils sont tous humiliés, déshonorés, *
    ils s'en vont, couverts de honte,
       ceux qui fabriquent leurs idoles.

    17 Israël est sauvé par le Seigneur,
       sauvé pour les siècles. *
    Vous ne serez ni honteux ni humiliés
       pour la suite des siècles.

    18 Ainsi parle le Seigneur, le Créateur des cieux, +
    lui, le Dieu qui fit la terre et la forma,
       lui qui l'affermit, *
    qui l'a créée, non pas comme un lieu vide,
       qui l'a faite pour être habitée :

    « Je suis le Seigneur : *
    il n'en est pas d'autre !

    19 « Quand j'ai parlé, je ne me cachais pas
       quelque part dans l'obscurité de la terre ; *
    je n'ai pas dit aux descendants de Jacob :
       Cherchez-moi dans le vide !

    « Je suis le Seigneur qui profère la justice,
    qui annonce la vérité !

    20 « Rassemblez-vous, venez, approchez tous,
    survivants des nations !

    « Ils sont dans l'ignorance,
       ceux qui portent leurs idoles de bois, *
    et qui adressent des prières
       à leur dieu qui ne sauve pas.

    21 « Déclarez-vous, présentez vos preuves,
    tenez conseil entre vous :
    qui donc l'a d'avance révélé
    et jadis annoncé ?

    « N'est-ce pas moi, le Seigneur ?
    Hors moi, pas de Dieu ;
    de Dieu juste et sauveur,
    pas d'autre que moi !


    22 « Tournez-vous vers moi : vous serez sauvés, *
    tous les lointains de la terre !

    « Oui, je suis Dieu : il n'en est pas d'autre ! +
    23 Je le jure par moi-même ! *
    De ma bouche sort la justice,
       la parole que rien n'arrête.

    « Devant moi, tout genou fléchira, +
    toute langue en fera le serment ; *
    24 Par le Seigneur seulement – dira-t-elle de moi –
       la justice et la force ! »

    Jusqu'à lui viendront humiliés,
    tous ceux qui s'enflammaient contre lui.
    25 Elle obtiendra, par le Seigneur, justice et gloire,
    toute la descendance d'Israël.

    Antienne

    Dieu nous a faits et nous sommes à lui.

    Psaume : 99

    1 Acclamez le Seigneur, terre entière,
    2 servez le Seigneur dans l'allégresse,
    venez à lui avec des chants de joie !

    3 Reconnaissez que le Seigneur est Dieu :
    il nous a faits, et nous sommes à lui,
    nous, son peuple, son troupeau.

    4 Venez dans sa maison lui rendre grâce,
    dans sa demeure chanter ses louanges ;
    rendez-lui grâce et bénissez son nom !

    5 Oui, le Seigneur est bon,
    éternel est son amour,
    sa fidélité demeure d'âge en âge.

    Parole de Dieu : (Ep 4, 29-32)

    Aucune parole mauvaise ne doit sortir de votre bouche ; mais, s’il y en a besoin, dites une parole bonne et constructive, bienveillante pour ceux qui vous écoutent. En vue du jour de votre délivrance, vous avez reçu en vous la marque du Saint-Esprit de Dieu : ne le contristez pas. Faites disparaître de votre vie tout ce qui est amertume, emportement, colère, éclats de voix ou insultes, ainsi que toute espèce de méchanceté. Soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ.

    Répons

    R/ Celui qui aime son frère
    demeure dans la lumière.


    V/ Comme je vous ai aimés,
    aimez-vous les uns les autres. R/


    V/ Vous saurez que vous aimez le Père
    si vous gardez ma Parole. R/

    Antienne de Zacharie

    La lumière a brillé dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas arrêtée.

    Cantique de Zacharie (Lc 1)

    68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
    qui visite et rachète son peuple.

    69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
    dans la maison de David, son serviteur,

    70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
    par ses prophètes, depuis les temps anciens :

    71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
    à la main de tous nos oppresseurs,

    72 amour qu'il montre envers nos pères,
    mémoire de son alliance sainte,

    73 serment juré à notre père Abraham
       de nous rendre sans crainte,

    74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
    75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
    en sa présence, tout au long de nos jours.

    76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
       prophète du Très-Haut : *
    tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
       et tu prépareras ses chemins

    77 pour donner à son peuple de connaître le salut
    par la rémission de ses péchés,

    78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
    quand nous visite l'astre d'en haut,

    79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
       et l'ombre de la mort, *
    pour conduire nos pas
       au chemin de la paix.

    Intercession

    Par sa mort sur la croix, le Christ a sauvé le genre humain. Bénissons-le :


    R/

    Béni sois-tu, ô Christ, notre Sauveur !


    Du ciel, tu es descendu comme la lumière.


    De Marie, tu es né comme le germe divin.


    De la croix, tu es tombé comme le fruit.


    Au ciel tu es monté, prémices des vivants.


    Tu te présentes au Père comme l’offrande parfaite.


    Notre Père

    Oraison

    Seigneur, tu demandes à ton Église d’être le lieu où l’Évangile est annoncé en contradiction avec l’esprit du monde. Donne à tes enfants assez de foi pour ne pas déserter mais témoigner de toi devant les hommes en prenant appui sur ta parole. Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

    « Mgr Habert : pourquoi consacrer le diocèse à la Vierge Marie ?Lectures de la messe 6 juillet 2018 vendredi, 13ème Semaine du Temps Ordinaire — Année Paire »

19.03.2013