• Lectures de la messe 11 juin 2018 lundi, 10ème Semaine du Temps Ordinaire — Année Paire

    Première lecture

    « C’était un homme de bien, rempli d’Esprit Saint et de foi » (Ac 11, 21b-26 ; 13, 1-3)

    Lecture du livre des Actes des Apôtres

    En ces jours-là, à Antioche,
      un grand nombre de gens devinrent croyants
    et se tournèrent vers le Seigneur.
      La nouvelle parvint aux oreilles de l’Église de Jérusalem,
    et l’on envoya Barnabé jusqu’à Antioche.
      À son arrivée, voyant la grâce de Dieu à l’œuvre,
    il fut dans la joie.
    Il les exhortait tous
    à rester d’un cœur ferme attachés au Seigneur.
      C’était en effet un homme de bien,
    rempli d’Esprit Saint et de foi.
    Une foule considérable s’attacha au Seigneur.
      Barnabé partit alors à Tarse chercher Saul.
      L’ayant trouvé, il l’amena à Antioche.
    Pendant toute une année, ils participèrent aux assemblées de l’Église,
    ils instruisirent une foule considérable.
    Et c’est à Antioche que, pour la première fois,
    les disciples reçurent le nom de « chrétiens ».

              Or il y avait dans l’Église qui était à Antioche
    des prophètes et des hommes chargés d’enseigner :
    Barnabé, Syméon appelé Le Noir, Lucius de Cyrène,
    Manahène, compagnon d’enfance d’Hérode le Tétrarque,
    et Saul.
      Un jour qu’ils célébraient le culte du Seigneur
    et qu’ils jeûnaient,
    l’Esprit Saint leur dit :
    « Mettez à part pour moi Barnabé et Saul
    en vue de l’œuvre à laquelle je les ai appelés. »
      Alors, après avoir jeûné et prié,
    et leur avoir imposé les mains,
    ils les laissèrent partir.

              – Parole du Seigneur.

     

    Psaume

    (Ps 120 (121), 1-2, 3-4, 5-6, 7-8)

    R/ Le secours me viendra du Seigneur
    qui a fait le ciel et la terre.
    (Ps 120, 2)

    Je lève les yeux vers les montagnes :
    d’où le secours me viendra-t-il ?
    Le secours me viendra du Seigneur
    qui a fait le ciel et la terre.

    Qu’il empêche ton pied de glisser,
    qu’il ne dorme pas, ton gardien.
    Non, il ne dort pas, ne sommeille pas,
    le gardien d’Israël.

    Le Seigneur, ton gardien, le Seigneur, ton ombrage,
    se tient près de toi.
    Le soleil, pendant le jour, ne pourra te frapper,
    ni la lune, durant la nuit.

    Le Seigneur te gardera de tout mal,
    il gardera ta vie.
    Le Seigneur te gardera, au départ et au retour,
    maintenant, à jamais.

     

    Évangile

    « Heureux les pauvres de cœur » (Mt 5, 1-12)

    Alléluia. Alléluia.
    Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse,
    car votre récompense est grande dans les cieux !
    Alléluia. (Mt 5, 12)

    Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

        En ce temps-là,
        voyant les foules,
    Jésus gravit la montagne.
    Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent de lui.
        Alors, ouvrant la bouche, il les enseignait.
    Il disait :
        « Heureux les pauvres de cœur,
    car le royaume des Cieux est à eux.
        Heureux ceux qui pleurent,
    car ils seront consolés.
        Heureux les doux,
    car ils recevront la terre en héritage.
        Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice,
    car ils seront rassasiés.
        Heureux les miséricordieux,
    car ils obtiendront miséricorde.
        Heureux les cœurs purs,
    car ils verront Dieu.
        Heureux les artisans de paix,
    car ils seront appelés fils de Dieu.
        Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice,
    car le royaume des Cieux est à eux.
        Heureux êtes-vous si l’on vous insulte,
    si l’on vous persécute
    et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous,
    à cause de moi.
        Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse,
    car votre récompense est grande dans les cieux !
    C’est ainsi qu’on a persécuté
    les prophètes qui vous ont précédés. »

                – Acclamons la Parole de Dieu.

     

    « Office des laudes 11 juin 2018 lundi, 10ème Semaine du Temps Ordinaire — Année PaireSaint Barnabé disciple et compagnon de saint Paul, apôtre (1er s.) »

19.03.2013