• Le chemin d’un amour vrai

    Ma Vocation . Org

      

     Jésus durcit les traits de son visage et prit résolument le chemin de Jérusalem. (Luc 9, 51)

     

    Dans l’Evangile, nous trouvons souvent le terme « il fallait » (Lc 24, 26) : cela désigne l’action que le Christ va réaliser.

     

    L’obéissance au Christ, le chemin d’un amour vrai, impose un choix, un itinéraire à chacun d’entre nous. La tentation que nous pouvons avoir peut être de baisser les bras mais l’appel du Seigneur nous engage dans un chemin où l’amour s’impose comme le chemin qui nous conduit à la vie.

     

    La relation à l’autre, comme à soi-même, demande du discernement : il faut faire preuve de miséricorde, d’humilité, de douceur… mais sans lâcheté et avec la force de l’Esprit Saint.

     

    Quand on fait du bateau à voile, il faut savoir prendre le vent pour tenir son cap. Pour vivre selon l’Evangile, en prenant les décisions les plus quotidiennes qui s’imposent à nous, il faut s’appuyer sur la force du souffle de l’Esprit-Saint et discerner le bon cap.

     

    Dans l’Evangile de saint Luc, avant de monter à Jérusalem pour y être crucifié Jésus durcit les traits de son visage et prit résolument le chemin de sa Passion(Lc 9, 51). Avec l’Esprit Saint, prenons résolument le chemin de la vie.

    « L’Annonciade vivante au delà des tribulations. Grentheville, aux portes de Caen.Pape François, homélie à Sainte-Marthe : la miséricorde apporte la paix! »

19.03.2013