• L'Ecole du pardon

    " Être ou ne pas être un narco-trafiquant, telle est la question que se pose la jeunesse des "fameux" quartiers de Medellín. Ces quartiers sont séparés par d'invisibles frontières déterminées par la prise à main armée des "coins de rue", espaces nécessaires au micro-trafic. La bande, le "combo", est l'employeur principal pour les jeunes des " barrios", les quartiers de l'ancienne capitale du crime et du narco-trafic. Héritiers des nombreux conflits des aînés, des jeunes cherchent la paix et leur ville est en bonne voie de pacification, grâce notamment aux initiatives d'acteurs tels La Pastorale Sociale de la Caritas de l'Archidiocèse de Medellín, notre école du pardon et de la réconciliation. Educateurs et jeunes étudiants, tous témoignent de leurs méthodes, de leurs expériences personnelles et de leurs réflexions à propos du pardon indispensable à la construction de la fraternité humaine à laquelle ils aspirent dans leur pays ". Coproduction KTO/BO TRAVAIL, 2015 - Marino Mercuriali

    « Madeleine Vallée - Témoignage d'une vierge consacréeles Tourailles2014 »

19.03.2013