• Dieu peut-il être juste et miséricordieux ?

    Nous associons spontanément la justice à la rigueur de la loi et la miséricorde à l'indulgence de l'amour. D'un côté la règle, de l'autre côté la compréhension. Nous devons réfléchir à cette distinction pour ne pas la laisser nous enfermer dans une mauvaise opposition. Cela demande de bien définir les termes et ce qu'ils recouvrent. En Dieu, la justice et la miséricorde sont deux expressions différenciées d'un unique amour. La miséricorde va au-delà de la stricte justice pour accomplir ce que vise la justice : établir des relations d'amitié entre les hommes et entre les hommes et Dieu. Tous les jeudis, le Collège des Bernardins propose un exposé sur une question théologique contemporaine. Intervenant : P. Jacques de Longeaux.

    « Ambiance de création du monde au Mont-Saint-Michel«Dieu nous aime, peu importe combien nous sommes pécheurs» »

19.03.2013