• Comment prier ?

    Quelques méthodes de prière

    Selon les circonstances, les moments du jour, il peut s’agir d’une prière de louange ou d’action de grâce, de repentir, de supplication ou d’intercession, une offrande ou une adoration.

    Et les moyens de prier sont tout aussi variés. S’il est bon de choisir un lieu et un environnement, de se fixer un temps et de s’y tenir, il est tout aussi possible de prier en tout temps et en tout lieu !

    Voici donc plusieurs " méthodes ". Cependant, pour " pouvoir " prier, plutôt que de " savoir ", il faut d’abord et avant tout le " vouloir ", c’est-à-dire vouloir répondre au désir de Dieu de nous voir venir à Lui, et en prendre les moyens.

    Prier avec un texte

    Prendre l’Ecriture Sainte ou un commentaire de Bible, un livre de doctrine spirituelle ou une vie de saint. Après avoir invoqué l’Esprit-Saint et lui avoir confié ce temps de prière, choisir un extrait, ou plutôt " le recevoir ", et le lire lentement.

    Plusieurs démarches sont possibles :

    • S’arrêter dès qu’une phrase, un mot, une remarque me touche, les répéter, les savourer, les méditer et m’en imprégner. Relire paisiblement jusqu’à apprendre par (le) cour une phrase ou une image.

    • Essayer de les comprendre intellectuellement, de faire des liens, de chercher ce qui me concerne.

    • Choisir une scène de la vie du Christ et se mettre soi-même dans cette scène. En regarder les principaux aspects : le cadre de la scène, ce que dit, ce que fait Jésus., les autres personnages. Regarder, entendre, entrer dans les sentiments de tel ou tel acteur de la scène. Goûter et rester là à contempler.

    • Puis passer de la méditation ou de la contemplation à un dialogue avec le Seigneur, lui demandant ce qu’Il attend de moi.

    • Terminer par un cœur à cœur silencieux avec le Seigneur.

    Prier avec les Psaumes

    Les Psaumes sont appelés en hébreu, " Livre des louanges ".

    Ces poèmes sont les prières traditionnelles du peuple d’Israël qui s’adresse au Dieu de l’Alliance, pour le louer ou crier vers lui.

    Pour prier les psaumes, seul ou avec d’autres, je peux :

    • me mettre dans la peau du psalmiste. Loin de moi dans l’histoire, il est proche par son expérience.

    • Je prends à mon compte la situation du psaume et j’y relis ma propre histoire.

    • entendre les mots du psaume dans la bouche de Jésus, et prier avec Lui et en Lui. Le psaume devient alors prière du Christ à son Père.

    • contempler le sens de chacun des mots, rester sur un mot, une phrase aussi longtemps que j’y trouve du goût sans me soucier d’aller plus loin.

    • Pour terminer, je lis le texte en entier, en demandant ce dont j’ai le plus besoin.

    Relire sa vie, sa journée

    Il s’agit de relire sa vie ou sa journée à la fois comme un don et un appel de Dieu.

    Toute vie, toute journée est une histoire où Dieu est présent en moi, dans les autres, dans les événements.

    Après s’être mis dans une attitude d’accueil et de prière, demander à Dieu de voir sa vie, sa journée avec son regard.

    Lui dire d’abord merci pour tous les moments où il m’a rejoint, les passer en revue : tel fait, telle rencontre, et rendre grâce.

    Ensuite, lui demander pardon pour tous les moments où je n’ai pas été en alliance avec Lui, les passer en revue : telle lacune, telle faiblesse, tel péché… Voir ce qui a blessé l’Amour… demander à Dieu son pardon.

    Enfin, préparer la journée du lendemain ou les jours suivants. Chercher une stratégie pour lutter contre ses faiblesses et améliorer tel ou tel point que je viens de repérer. Présenter au Seigneur les événements que je vais vivre, les personnes que je vais rencontrer. Et Lui offrir mon combat, ces événements, ces rencontres…, les Lui confier, les Lui abandonner.

    Terminer par un Notre Père.

    « Prier dans la joie La confirmation : la préparation (1/4) »

19.03.2013