• Abbaye de Soligny-la-Trappe

    Abbaye de Soligny-la-Trappe

      

    Ou l’ordre de la stricte observance

    Le nom du lieu, qui évoque un piège pour animaux, la « trappe », est significatif de l’isolement voulu par ces moines cisterciens
    qui ont fait un idéal de l’éloignement du monde et de l’extrême exigence d’une vie consacrée à la prière et au travail.
    Fondée au XIIe siècle par un seigneur normand, Rotrou III, La Trappe fut réformée et devint surtout célèbre au XVIIe siècle, à
    travers la personnalité de l’abbé de Rancé.
    D’abord abbé commendataire, bénéficiant à titre privé de larges revenus provenant de l’abbaye, il désira s’y retirer. Prenant alors conscience de l’état de relâchement des mœurs parmi la communauté, il vendit ses biens, prononça ses vœux et introduisit la règle de la stricte observance, rétablissant les principes d’austérité contenus dans la règle de Saint-Benoît dont la communauté s’était peu à peu affranchie.
    L’abbaye a été reconstruite au XIXe siècle dans un style néo-gothique. Le public est admis à participer aux offices, des vigiles
    à 4h15 jusqu’à complies à 20h15 (horaires détaillés sur demande), et peut se procurer une vaste gamme de produits monastiques à la boutique.

    Infos pratiquesAdresse : Abbaye de la Trappe 61380 Soligny-la-Trappe
    : 02 33 84 17 00
    : Contacter par mail
    Site internet : Consulter le site internet

    Offices chantés :

    Messe à 7h (en semaine) ou 10h30 (dimanche et fêtes).
    Vêpres à 18h15 (en semaine) ou 17h (dimanches et fêtes)

     
    « Abbaye aux Dames - CaenAbbaye de la Sainte-Trinité de Lessay »

19.03.2013