• Prières au Sacré Cœur de Jésus

     

    « Nous venons ici à la rencontre du Cœur transpercé pour nous, d’où jaillissent l’eau et le sang.

    C’est l’amour rédempteur, qui est à l’origine du Salut, de notre salut, qui est à l’origine de l’Église.

    Nous venons ici contempler l’amour du Seigneur Jésus : sa bonté compatissante pour tous durant sa vie terrestre ; son amour de prédilection pour les petits, les malades, les affligés. Contemplons son Cœur brûlant d’amour pour son Père, dans la plénitude du Saint-Esprit. Contemplons son amour infini, celui du Fils éternel qui nous conduit jusqu’au mystère même de Dieu. » Saint Jean-Paul II

     

     

     Homélie

    La fête du Sacré- Cœur ! Je me demande , mes frères , si après un temps d' éclipse

     

    il n'y a pas actuellement , chez certain chrétien comme une redécouverte du

     

    Sacré-cœur ! Quand j'étais enfant il y avait à la maison ( comme d'en beaucoup d'autres )

    une Image du Sacré -Cœur .

    c'était plus un chef d’œuvre de la piété populaire qu'un chef d’œuvre de l'art !

     

    Mais enfin ,elle était là , sur la cheminée , dans la pièce d'entrée , et à moins d'être aveugle ,ont ne pouvait ne pas la voir . Jésus montrait son Cœur un peu rouge et sanglant à mon goût , mais heureusement il y avait si ma mémoire est bonne une parole qui tranquillisait , en disant que « 

     Jésus lui -même bénirait les maisons où son Cœur serait honoré «  .

     

    En réfléchissant , je me demande si l'amour et la paix que nous toujours connu en famille n'est pas venue de cette promesse du Seigneur!en plus mes parents nous envoyaient à l'école du Sacré -Cœur où l'on nous parlait aussi de cette amour au dessus de tout amour dont le cœur de Jésus est le signe .

     

    Puis;les années ont passé et les chrétiens ont suivent cru qu'ils devenaient d'autant plus chrétiens qu'ils laissaient de côté de quantités de choses qui les avaient portées , animées .Parmi elles la dévotion au Sacré -Cœur .

    Tout comme la dévotion à Marie , ou dans un autre ordre les statues des églises , les signes visibles d'une façon générale qui , pour parler à la raison , parlait d'abord au Cœur .

    On s'est cru plus humains parce qu'on paraissait moins sensibles .

     

    On s'est cru naïvement plus chrétiens parce qu 'on a remisé dans les placards ce qui parlait à la sensibilité au cœur ; On a eu tort bien sur . Mais c'est ainsi ! Alors la  dévotion au sacré -Cœur a connu une longue éclipse . Quand les hommes se croient plus intelligents que le Seigneur lui-même , ils gaspillent et régressent . C'est ce qui est arrivé . On est entré de revenir lentement de cette erreur . Paray le Monial là où est né la dévotion au Sacré -Cœur de Jésus est redevenu un haut lieu pour la France est bien au delà .

    Depuis des années des dizaines et des dizaines de milliers de gens de jeunes et de couples notamment ,vont chaque année se ressourcer comme on dit ( le mot est suggestif ! )dans cette petite ville de Bourgogne .

     

    Le Christ voulu rappeler aux croyants «  l’intarissable Amour «  de son cœur . Car le Seigneur Jésus qui est le Fils de Dieu est aussi parfaitement homme .

    J'oserais dire qu'il est le plus humain d'entre les hommes . Et à cause de cela , il sait la puissance des signes et des symboles pour l'homme d’hier , d'aujourd'hui et de demain .

     

    Jésus sait la puissance du symbole qu'est le cœur . Nous mêmes , en n 'y réfléchissant une minute nous le savons également . Ainsi le langage populaire est plein d'expression où il est question du Cœur  . Si on dit d'un homme qui a du cœur c'est que nous sommes en face de quelqu'un qui écoute ,et qui comprend ; qui est capable de venir en aide à son semblable .Si l'on parle de quelqu’un qui n'a pas de cœur ou dont le cœur est sec comme de l'amadou ,c'est que nous sommes en face de quelqu'un ( ce quelqu'un qui peut parfois être nous d’ailleurs ! ) Qui n'est guère sensible à la souffrance , à la peine , à la détresse des autres ; quelqu'un qui n'est guère prêt à la parole qui réconforte , au geste qui soutient et qui rend espoir et espérance .Si l'on dit de quelqu'un qui a le cœur sur la main , c'est qu'on en face de quelqu'un qui est prêt à toue les solidarité , les partages , les services , l'entraide cordiale et fraternelle . On pourrait continuer , si nous avions le temps .. mais une chose est sûre , les hommes ont toujours fait le lien ente le cœur et l'amour et l'amitié .

     

    Aussi l'enfant qui se jette au cou de sa maman , en lui disant qu'il Aime de tout son cœur , Jusqu'aux Cœurs gravés sur les arbres , pour dire le désir que l'on a d'un amour qui passe le temps .

     

    Si St Jean , dans son évangile , parle , lui qui en fut «  témoins oculaire «  et qui tien à en témoigner d u coté de Jésus ouvert par la lance du soldat et du Cœur , transpercé qui laisse s'échapper «  le Sang et l'eau «  c'est pour dire notamment le paroxysme de l'amour de Jésus pour l'humanité . Et les chrétiens de tout les temps , qui ne sont , tout comme nous , ni des intellectuelles de première catégorie ni des Théologiens chevronnés , qu'on prenne aussitôt que dans le cœur transpercé nous est donnée l'ultime et la plus forte Image de l'amour de Jésus et de son Père pour nous .Alors n'ayons pas peur de réintroduire dans nos maisons l'image du Sacré-cœur , n'ayons pas peur de méditer sur le mystère de l'amour de Jésus . N'ayons pas peur , surtout , d'apprendre à aimer , jour après jour , à la manière de Jésus .Il faudrait prendre le temps , de relire les lettres de St Jean qui a vu le Cœur ouvert .Elles sont les meilleurs commentaires de la fête et de la dévotion du Sacré-cœur . ( Si Dieu nous a aimé au point de donner sa vie pour nous ( dit- 'il ) Nous devons aimer à notre tour et donné notre vie pour nos frères .

     

    En écrivant ces lignes , un souvenir me reviens à l'esprit . Il y a vingt cinq ans , j'étais Curé à la chapelle Montligeon où passaient beaucoup de visiteurs et de pèlerins .J'étais lié avec un homme du Nord un veuve qui descendait trois fois l'an vers Saumur pour voir un de ses fils . Il faisait étape à Montligeon . Un soir il me dit  :«  Venez avec moi je vais vous montrer un beau dessin que ma petite fille ,elle a huit ans , m'a donné ce matin «  c'était un dessin très coloré qui représentait un arbre gigantesque ,un arbre avec plein de branches qui portaient quantités de fruits de toute les grosseurs . Papy toi qui sais tout , dit moi c'est quoi cet arbre ? Papy joue le jeu et risque ; c'est peut être un poirier . oh non - Alors c'est un citronnier . Et le jeu continua . L'enfant reprit «  Je vais te dire , écoute bien  : c'est un coeurier , un arbre à cœur . Ça donne des fruits pour apprendre à aimer «  l'enfant avait raison ( oh combien « ) le vrai coeurier c'est l'arbre de la croix . Du Cœur transpercé jaillit l'intarissable Amour . Pour aimer comme Jésus ( par Lui , avec Lui et en Lui ) mes frères plantons partout de coeurier des arbres à cœur .

     

    Sinon notre monde mourra inexorablement de violence ,d’indifférence de tristesse .

     

    Emportons ce soir de paroles : une de St Jean de la Croix « 

    Au soir des notre vie nous serons jugés sur l'amour «  l'autre de la liturgie du Jeudi Saint

     

    «  Ubi caritas et Amor Deux ibi est là où est l'Amour Dieu est présent ,

     

     

     

    Amen

     

                                             P. G B


  • Eloigné de la foi, Yannick ressent le besoin d´aller prier dans une église en apprenant la mort de Jean-Paul II. Dans sa prière, il comprend qu´il a retrouvé Dieu. Pour dialoguer avec Yannick ou voir d´autres témoignages, rendez-vous sur le site www.découvrir-dieu.com. Une coproduction Découvrir-Dieu / KTO. Découvrir Dieu du 16/06/2019.






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires
19.03.2013